Mais pourquoi la France laisse s'échapper la pépite HGH au profit de Carlyle

 |   |  537  mots
La pépite française HGH, spécialiste dans l'infrarouge et l'optronique, va passer sous pavillon américain
La pépite française HGH, spécialiste dans l'infrarouge et l'optronique, va passer sous pavillon américain (Crédits : HGH)
Le fonds américain Carlyle va mettre la main sur une PME française HGH, devenue une référence sur ses marchés liés à la technologie de l'infrarouge, y compris dans la défense.

Aussi incroyable que celui puisse paraître, le fonds d'investissement américain Carlyle Group est en "négociations exclusives" pour prendre le contrôle d'un spécialiste français des systèmes infrarouges, HGH, aux côtés de la direction. Et ce d'autant plus que le gouvernement Philippe a tout récemment renforcé son dispositif de contrôle des acquisitions en France.

La transaction, dont le montant a été gardé secret, devrait être réalisée "avant la fin de l'année 2018", selon un communiqué des deux partenaires. L'opération s'effectuera via le fonds Carlyle Europe Technology Partners III. Elle est soumise à l'approbation des autorités compétentes et à la consultation des salariés.

La bonne affaire pour Carlyle

Très tourné vers l'exportation et en pleine croissance, HGH est, depuis plus de 30 ans, un expert en technologie infrarouge pour les secteurs de la surveillance, de la sécurité, de la défense, du pétrole et de l'énergie. Cette PME française fournit aussi des systèmes infrarouges pour la métrologie et la thermographie industrielle. HGH propose notamment des solutions haut de gamme pour la surveillance de zones étendues dans les secteurs de la sécurité, de la défense, du pétrole et de l'énergie avec sa gamme de systèmes de détection panoramique "Spynel" et son logiciel "Cyclope".

Carlyle ne s'est pas vraiment trompé en jetant son dévolu sur HGH. Cette PME "est devenue une référence sur ses marchés et dispose de perspectives de croissance remarquables. En particulier, HGH a développé une technologie unique avec la gamme Spynel et son logiciel propriétaire Cyclope pour le traitement et l'analyse d'images permettant de détecter et de voir plusieurs cibles en même temps à 360 degrés", a expliqué le co-dirigeant du fonds Carlyle Europe Technology Partners, Vladimir Lasocki.

Un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros

La société, qui emploie 83 salariés dans sept pays, a réalisé un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros en 2017 et vise 23 millions cette année. HGH a connu une croissance à deux chiffres ces dernières années. La zone Asie-Pacifique compte pour la moitié du chiffre d'affaires et la société, qui a un centre de R&D à Igny (région parisienne) et un autre à Santa Barbara, en Californie, exporte aussi beaucoup en Amérique du Nord.

"La demande pour les technologies et solutions de surveillance s'accélère partout dans le monde avec des besoins de plus en plus sophistiqués pour la surveillance des infrastructures critiques", a expliqué Vladimir Lasocki.

L'entrée de Carlyle au capital, "permettra au groupe HGH de prendre une autre dimension et d'accélérer son développement à l'international", a indiqué de son côté Thierry Campos, patron de HGH, cité dans le communiqué. Née il y a plus de trente ans, cette société française a été créée par deux hommes, parmi les pionniers de la technologie infrarouge en France : René Houis, directeur de la filiale française d'un fabricant de caméras de thermographie industrielle, et Gilbert Gaussorgues, responsable du laboratoire d'optronique de la Marine nationale. Elle a reçu de nombreux prix en France et à l'étranger.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/06/2018 à 20:22 :
Opération à bloquer : et la France à une excellente justification ... mesure de rétorsion aux taxations unilatérales US sur l'acier !!! et hop: d'une pierre deux coups !
a écrit le 28/05/2018 à 8:48 :
Si vous ne voulez pas laisser mes commentaire sans trollage supprimez les.
a écrit le 25/05/2018 à 23:00 :
Et si les autorités françaises n'aimait pas la France ?
L'hypothèse peut sembler saugrenue mais à y réfléchir, les autorités ne défendent jamais les français mais leurs idéologies.
Je propose à chacun d'y réfléchir :
délinquance, assistanat, wolsvagengate, compagnies pétroliers échoués pour les marées noires sui rigolent, impôts de google, impôts de l'uefa, AEME, fichés S étrangers, délinquants étrangers, dumping social européen, intérêts économiques chinois en Europe via la commission "européenne", intérêts US en Iran, Junker et son dumping fiscal, règlementations tout azimuts, droit européen, CEDH pour les terroristes, fiscalité travail, parcoursup, urgences à l'hopital, déremboursements des médicaments, Lammerding à Tulle et Oradour sans jamais une demande pour l'extrader, droits des semanciers contre la biodiversité...
on peut continuer la très longue liste.
Réponse de le 29/10/2019 à 10:35 :
Vous avez tout à fait raison, peut être un grand petit nombre de français de fraîches dates aux commandes... Des Moscovisi et des NKM dans la politique, des Attali hauts fonctionnaires conseillers de la république, des Minc dans les conseils d'administration des entreprises, des Lang pour une sous culture subventionnée où l'on défèque sur scène et un Medef de crétino -chrétiens qui préfèrent la traite des esclaves sous payés et sans-papiers qui font beaucoup d'enfants sous perfusions allocatives, aux robots...
En Belgique ils ont plus de robots que nous et pas d'impôts sur les actions, ni sur le marché des changes...
Pourtant c'est un pays qui a un passé colonial qui lui coûte horriblement cher, tout comme le notre!
Mais peut être bien que ce sont des belges qui gouvernent la Belgique, nous ce sont des énarques provenant de tous les azimuts, les familles gauloises ont tout vendu depuis l'ISF de Mitterrand, conseillé par Attali et ce sont réfugiées en Belgique et dans des paradis exotiques...
Et même quand les noms sonnent bien français, il faut y regarder à deux fois, comme ce Vincent Benoît Camille Peillon, fils de l'Internationale qui fut ministre de l'éducation avec un père ayant été le PDG de "L'EURObank (tiens, tiens) soviétique à Genèves...
Et maintenant nous avons Hidalgo, maire de la capitale, l'Internationale spartakiste domine le pays et les institutions dites européennes, qui sont surtout supranationales avec pour nouveau dieu le mandarin!
Le Belt and Road et leur nouvelle antique route de la soie pour continuer de trafiquer des esclaves, les fourrures n'ayant plus trop la cote auprès du grand public... Les traites, les Raffarin et les Royal vendant la nation, prennent leurs commissions en toute bravitude!
a écrit le 25/05/2018 à 22:58 :
Et si les autorités françaises n'aimait pas la France ?
L'hypothèse peut sembler saugrenue mais à y réfléchir, les autorités ne défendent jamais les français mais leurs idéologies.
Je propose à chacun d'y réfléchir :
délinquance, assistanat, wolsvagengate, compagnies pétroliers échoués pour les marées noires sui rigolent, impôts de google, impôts de l'uefa, AEME, fichés S étrangers, délinquants étrangers, dumping social européen, intérêts économiques chinois en Europe via la commission "européenne", intérêts US en Iran, Junker et son dumping fiscal, règlementations tout azimuts, droit européen, CEDH pour les terroristes, fiscalité travail, parcoursup, urgences à l'hopital, déremboursements des médicaments, Lammerding à Tulle et Oradour sans jamais une demande pour l'extrader, droits des semanciers contre la biodiversité...
on peut continuer la très longue liste.
a écrit le 23/05/2018 à 9:33 :
Carlyle est la référence mondiale pour le financement des petites entreprises qui promettent de devenir grandes. Le fonds offre aussi des solutions pour protéger et développer la fortune des fondateurs. Merci Carlyle.
a écrit le 22/05/2018 à 23:40 :
Whaouh, la nouvelle pépite mondiale ! 23 M€ de chiffre d’affaires... Mort de rire, il y a 5 min, personne ne connaissait cette boîte... Destinée à être dépassée très vite par Samsung Apple et autres vraies pépites.... sérieux La Tribune, reprenez vous....
a écrit le 22/05/2018 à 22:41 :
Le vrai problème est que nous n'avons pas les moyens de lutter contre les investissement s faits par les autres pays, type USA.
Pourquoi? Parce que nous repartissons les richesses créées notamment avec les retraites alors qu'eux capitalisent. Le résultat est qu'ils ont une puissance de frappe pour acheter les actifs étrangers alors que nous rien....
Le remake de la cigale et la fourmi, merci qui?
a écrit le 22/05/2018 à 18:51 :
On préfère investir dans des voitures radar . Cela rapporte plus à l 'état!
a écrit le 22/05/2018 à 17:22 :
Pourrait on arrêter de voir dans ce type de problématique la seule faute de l'état ? Le vrai problème , c'est que nous n'avons pas les sociétés françaises désireuses de se renforcer ou diversifier dans des domaines porteurs: elles aussi elles demandent l'aide de cet état tentaculaire dont on maudit à tour de rôle l’interventionnisme et le non interventionnisme. Cet exemple est typique de la difficulté des PME françaises à grandir et à passer au niveau de l' ETI ! Aux industriels, aux financiers , d'investir en soutien, de prendre des risques ..............ce qu'ils font mieux qu'avant mais de façon encore très insuffisante.
Réponse de le 22/05/2018 à 22:17 :
Tout à fait d’accord . On peut se demander pourquoi l’etat Investit dans THALES et SAGEM alors que ce type de PME innovante est rachetée par nos meilleurs concurrents US.
Réponse de le 22/05/2018 à 22:19 :
Tout à fait d’accord . On peut se demander pourquoi l’etat Investit dans THALES et SAGEM alors que ce type de PME innovante est rachetée par nos meilleurs concurrents US.
a écrit le 22/05/2018 à 17:20 :
il y a des leviers à faire bouger qui ne sont pas l état en direct.....mais qui permettent d conserver l entreprise dans le giron national
a écrit le 22/05/2018 à 15:02 :
Perte de souveraineté irréparable-impardonnable. Et Thalès Et, Mr Phillipe et Le Maire après leurs dégats en cours sur STX et Naval Group. Fincantieri les démolit.
a écrit le 22/05/2018 à 13:54 :
Que fait Thales ?
a écrit le 22/05/2018 à 12:35 :
HGH était déjà soumis aux lois americaines,car ils sont installés aux USA. En ce qui concerne Alstom , elle a été fragilisée par une amende de 700 millions de dollars sur le territoire américain et ensuite le gouvernement français ((Montebourg et ensuite Macron)ont permis la vente de Alstom énergie à GE!.Les américains ont été récompensés !.Plus tard,EM a complété le démantèlement de Alstom,en vendant Alstom transport à Siemens.Quel patriotisme!
Réponse de le 22/05/2018 à 17:11 :
Alstom a ete fragilisé par son management qui na pas fait respecter le propore code de conduite de l'entreprise. Ou au moins etre assez compétent pour ne pas se faire attraper. Quand un delinquant va en prison pour un delit ce n'est pas la faute de la justice.
La France ne progressera pas en accusant les autres de ses faiblesses. Quand on a de la fierté on assume.
Réponse de le 22/05/2018 à 17:21 :
Encore heureux qu on a vendus Alstom!! Depuis le temps que ça perd de l argent!
a écrit le 22/05/2018 à 12:09 :
Chers politiques nous vous avons élu alors faite votre boulot, stop au pillage des industries stratégiques, déjà nous ne pouvons plus exporter certains équipements sans l'accord du sénat US et par la même occasion rappelez aux GAFAM qu'en France on doit payer des impôts.
a écrit le 22/05/2018 à 11:37 :
Compte tenu de l'attitude des USA, il est inconcevable de laisser partir une telle Pépite. L'état ferait une très grave erreur. Ces fonds d'invest sont sans pitié.
a écrit le 22/05/2018 à 10:23 :
Il faut d'autant plus faire attention à la prise de contrôle par des étrangers, car cela va amputer l'indépendance technologique de la France. Exemple concret d'actualité : si la France veut vendre des équipements HGH à l'Iran le pourra-t-elle puisque HGH sera sous pavillon américain ? Et à l'avenir si Trump pond de nouvelles lois restrictives ? Rappelons que Macron (en tant que ministre de l'économie) a déjà laissé partir Alstom Energie chez Géneral Electric. Ce sont le seul a pouvoir faire les turbines à vapeur Arabelle. Conclusion : les centrales nucléaires françaises, EDF, la marine (porte-avions et sous-marin nucléaires) sont dépendants du bon vouloir de General Electric ; espérons qu'ils se montrent raisonnables. On est mal partis pour l'indépendance technologique et pour l'Europe de la défense.
Réponse de le 22/05/2018 à 15:13 :
HGH ne fait qu'utiliser des composants américains, les US peuvent donc très facilement bloquer une vente à l'Iran, que Carlyle achète ou non
a écrit le 22/05/2018 à 9:47 :
la France met des milliards dans des start UP fumeuses.......et est incapable de mettre 20 ou 30 millions dans des entreprises du existantes dont l avenir est assuré.......notre pays n aime pas l industrie.....d ailleurs il ne y a plus de ministère de l industrie......Macron nous mène droit dans le mur
Réponse de le 22/05/2018 à 11:11 :
Justement... le fait que l'Etat ne mette pas les mains dans un secteur ne devrait faire que du bien à celui ci.
On ne peut passer son temps à dire pis que pan des bêtes à concours qui sont passées par l'ENA, polytechnique ou HEC dès qu'ils prennent pied dans les boîtes françaises et pleurer pour une fois qu'ils oublient de mettre leurs pattes gluantes et leur connivence dans une entreprise qui semble fonctionner...
a écrit le 22/05/2018 à 9:05 :
Notre pays manque cruellement de fonds de pension à capitaux français afin de soutenir nos jeunes PME/PMI. Plutôt que d'avoir supprimé l'ISF pour les actionnaires qui d'ailleurs viennent de se partager 92 milliards de dividendes, on aurait mieux fait de les inciter à placer leur argent dans des fonds bloqués 5 ans pour qu'ils investissent dans les start-up.
Macron a distribué l'argent des contribuables sans aucune assurance que les actionnaires investissent dans les actions. Les changements perpétuels de fiscalité , incite à la prudence.C'est urgent car la totalité des sociétés du CAC 40 sont détenues majoritairement par des capitaux étrangers.
a écrit le 22/05/2018 à 8:58 :
Encore un échec de l'UE, on se demande juste quand est-ce que nos dirigeants politiques vont bouger, ha mais oui c'est vrai ce ne sont plus que des comptables...
Réponse de le 22/05/2018 à 9:14 :
Quel rapport avec l UE ? c est une PME francaise. Vous auriez prefere qu elle se fasse racheter par des allemands ?

le probleme de fond ici, c est qu ela france est un pays de capitaliste sans capitaux. Pire, le peu de capitaux francais dispo sont en majorite investi dans le parpaing (et emplement subventionne par l etat via APL, PTZ et Pinel), un secteur d avenir s il en est !!!
Réponse de le 22/05/2018 à 9:45 :
" Quel rapport avec l UE ?"

Heu... Vous êtes au courant que la france fait partie d'une union européenne ? Que du coup lkes entreprises françaises sont européennes. Le traité de Rome, maastricht, lisbonne toussa quoi... Instruisez vous mon vieux au lieu de me troller bêtement.

"Union européenne" https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_europ%C3%A9enne
Réponse de le 22/05/2018 à 12:27 :
@Citoyen blasé: Pouvez-vous factuellement nous dire en quoi l'UE est responsable de la vente de cette PME à un fond Américain?
(et oui, je sais que la France fait partie de l'UE - pas la peine de troller là dessus ;-) 0
Réponse de le 22/05/2018 à 12:35 :
"Pouvez-vous factuellement nous dire en quoi l'UE est responsable de la vente de cette PME à un fond Américain? "

Elle l'a validé, c'est donc sa responsabilité à 100% si elle ne l'avait pas voulu cela ne se serait pas passé.

Vous pouvez arrêter maintenant ?

Trop facile les gars de nous faire croire que l'UE n'existe pas quand ça vous arrange, l'UE est partout autour de nous, instruisez et arrêter de troller tout le monde vous voit.
Réponse de le 25/05/2018 à 9:11 :
"l'UE n'a, à ma connaissance, pas son mot à dire dans le rachat d'une PME faisant 23 millions de chiffre d'affaire par an."

Ah bon ? Et depuis quand svp ?

"Pouvez-vous m'envoyer un lien confirmant vos propos, à savoir que l'UE a validé ce rachat?"

JE ne vous ai pas dis ça, arrêtez votre obscurantisme je vous prie, je vous dis qu'elle ne l'a pas empêché.

"Parce que sinon, c'est un peu du vent, vos propos - en d'autres termes, ce sont des propos mensongers. "

Oui oui classique, le troll qui dit au commentateur que c'est lui qui ment...

JE vous signale et arrêtez de me coller, merci.
Réponse de le 28/05/2018 à 8:47 :
"l'UE n'a, à ma connaissance, pas son mot à dire dans le rachat d'une PME faisant 23 millions de chiffre d'affaire par an."

J'ai dis qu'elle ne s'y est pas opposé, arrêtez de troller c'est bon vous êtes arrivé à faire censurer mes commentaires, un minimum de respect envers vous mêmes.

Merci.
a écrit le 22/05/2018 à 8:38 :
Tout simplement parce que macron et phillipe sont des pro-europe, doublés de financiers, et que donc pour eux l'intérêt national n'existe même pas dans leur vocabulaire ?
Ca y est ? Vous commencez à comprendre qui dirige vraiment l'UE ?
Réponse de le 22/05/2018 à 15:14 :
HGH n'a rien d'une pépite. De la bonne techno, mais pas des technos de rupture. et en plus beaucoup de leurs produits ont été fait des sociétés de prestation extérieures

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :