Les Egyptiens sont à Paris pour négocier l'achat des deux Mistral

Une délégation égyptienne de haut niveau est à Paris actuellement pour négocier l'achat des deux BPC, de type Mistral, et de deux corvettes Gowind. Mais Bercy complique les négociations sur le Mistral.
Michel Cabirol

3 mn

Une délégation égyptienne de haut niveau est à Paris actuellement pour négocier l'achat des deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC), de type Mistral, initialement destinés à la marine russe
Une délégation égyptienne de haut niveau est à Paris actuellement pour négocier l'achat des deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC), de type Mistral, initialement destinés à la marine russe (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)

Selon plusieurs sources concordantes, une délégation égyptienne de haut niveau est actuellement à Paris pour négocier l'achat des deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC), de type Mistral, initialement destinés à la marine russe. Elle a reçu des mains du président Abdel Fattah al-Sissi le mandat de négocier un contrat avec DCNS, chargé par Bercy de vendre les deux Mistral. La délégation égyptienne négocie aussi l'acquisition des deux corvettes Gowind supplémentaires, qui sont en option dans le contrat qui avait été signé en mai 2014 et qui portait sur la vente de quatre Gowind de 2.400 tonnes.

Bercy fixe un prix trop élevé pour les Mistral

Mais il y a un hic. Et un gros. Les négociations bloqueraient sur le prix des deux Mistral que les Égyptiens trouveraient trop élevés. A priori normal dans ce genre de négociations... sauf que c'est Bercy, qui a fixé le prix des deux navires de guerre alors qu'il n'est vraiment pas un expert en négociations commerciales. Ce qui complique singulièrement la tâche des équipes de négociations de DCNS, qui sont sur le fil du rasoir et n'ont aucune marge de manœuvre. En fin de semaine dernière, les Égyptiens ont déjà failli claquer la porte des négociations, DCNS n'ayant pas les réponses à leur donner. Finalement, ils ont été rattrapés in extremis... Mais jusqu'à quand ?

Dans un monde idéal, les discussions pourraient se prolonger jusqu'à fin octobre avec des allers-retours entre Paris et Le Caire pour valider les avancées des négociations, voire dénouer les blocages. En tout cas, l'Égypte semble très motivée pour acquérir des bâtiments de débarquement même si elle n'a jamais aligné de navires de guerre d'une telle ampleur dans sa marine. Il y a une dizaine de jours environ, la délégation égyptienne était à Saint-Nazaire. Ces navires seraient positionnés, pour l'un en Mer rouge, et l'autre en mer Méditerranée pour une éventuelle intervention en Libye et au Yémen.

L'Égypte, un client en or pour la France

Pour Paris, un éventuel contrat avec l'Égypte serait une excellente nouvelle à plus d'un titre. La facture finale de la non livraison des Mistral à la Russie pour le budget français dépendra des coûts de gardiennage, du coût de démontage de l'ordre de 2,5 millions d'euros, du coût d'adaptation au standard du client et de la décote éventuelle lors de la revente. Plus la vente s'effectue rapidement à l'Egypte, moins la facture gonfle. Car selon le secrétaire général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDSN), Louis Gautier, qui s'exprimait récemment lors d'une audition à l'Assemblée nationale, "Il y aurait une certaine facilité à revendre les BPC aux Égyptiens ou aux Indiens compte tenu du standard de leur flotte et de leurs habitudes de coopération avec la Russie".

Depuis 2014, l'Égypte du président al-Sissi a acheté à la France quatre corvettes Gowind (1 milliard d'euros) et une frégate multi-missions FREMM (900 millions d'euros) à DCNS et surtout 24 Rafale (3 milliards environ) à Dassault Aviation ainsi que l'armement à MBDA de la FREMM et des avions de combat (1,1 milliard).

Michel Cabirol

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 54
à écrit le 25/09/2015 à 11:33
Signaler
Bonjour, c'est l'Arabie Saoudite qui finance les acquisitions militaires de l'Egypte récentes. Cela a d'ailleurs été indiqué par le passé dans les articles de Mr CABIROL à propos de la vente des 24 Rafales et des 4 corvettes. Idem pour les BPC de ty...

à écrit le 24/09/2015 à 22:30
Signaler
C'est bien pour la France, pour la Russie et pour l'Egypte. Par contre, on apprend que sur le dossier Rafale les négociations franco-indiennes patinent. Les deux parties ne parviennent pas à arriver à un accord sur les conditions finales du contrat p...

à écrit le 23/09/2015 à 16:10
Signaler
je pense que l'Egypte s'intéresse pas à lui-même. Après l'opération il suffit de changent les étiquettes, et ces mêmes mistral partiellement démonté (pour ne pas avoir appris les collègues de l'UE), se rendra en Russie. Un tel plan simple de Pouti...

à écrit le 23/09/2015 à 16:05
Signaler
je pense que l'Egypte s'intéresse pas à lui-même. Après l'opération il suffit de переклеят лэйблы, et ces mêmes mistral partiellement démonté (pour ne pas avoir appris les collègues de l'UE), se rendra en Russie. Un tel plan simple de Poutine de subs...

à écrit le 23/09/2015 à 13:39
Signaler
L'Elysée vient d'annoncer qu'ils ont finalement vendu ces deux bâtiments à l'Egypte. Plus de détails par la suite.

à écrit le 23/09/2015 à 11:58
Signaler
Hollande a besoin, pour sauver la face, de vendre les Mistral à n'importe qui....même si le pays en question est bien incapable de payer :-) Le plus drôle, c'est que les Russes avaient payé d'avance et n'ont pas été livrés, et maintenant, on va livre...

à écrit le 23/09/2015 à 10:21
Signaler
Ils feraient mieux de racheter le Costa Concordia pour loger leur exponentielle population.

à écrit le 23/09/2015 à 8:54
Signaler
ne serait on pas entrain de nous revendre , à nous lecteurs ( et electeurs ) la meme soupe rechauffée ? le contrat signé avec l'Egypte pour de l'armement a dejà ete fortement mediatisé ;et là j'ai l'impression que , au final , c'est le meme : seuls ...

à écrit le 23/09/2015 à 7:07
Signaler
Il est stratégiquement important d'équiper l'Égypte laïc, pays a l'armée capable et nombreuse, qui aura probablement sa part et son mot à dire dans le règlement du problème Daesh.. Quant à l'Inde, comment espérer une vente rapide ??

le 23/09/2015 à 13:42
Signaler
L'Egypte un pays laïc ? ouaff ouaff!

à écrit le 22/09/2015 à 23:35
Signaler
@ ALAIN D BONSOIR : Vous semblez mépriser le matériel miliaire russe. Je ne savais pas que j'avais affaire à un spécialiste en matière d'armement mille excuses / Mais sachez une chose l ne faut jamais sous estimer un adversaire !

le 23/09/2015 à 9:14
Signaler
Réaliste! Il n'est pas question de sous-estimer qui que ce soit! Si les russes avaient du super matériel, ils en vendraient à Israël, à la France, à la Suisse, à l'Italie, au Royaume-Uni, à l'Allemagne, et c'est l'inverse qui se produit! Plus génér...

à écrit le 22/09/2015 à 22:39
Signaler
Les vilains de Bercy... Très vilains... Les canadiens ne sont ils pas plus solvables

à écrit le 22/09/2015 à 17:43
Signaler
surtout celui des gérontocraties du Golfe qui financent l'hiver islamiste en Syrie et en Lybie, avec notre soutien qui plus est....petro$ maculés de sang, mais la fin justifie les moyens, n'est ce pas les bobos-atlantistes...

le 22/09/2015 à 19:07
Signaler
Effectivement, quand on lit La Tribune l'argent n'a pas d'odeur...

le 22/09/2015 à 20:28
Signaler
EX-CEL-LENT !!! mdr

à écrit le 22/09/2015 à 17:41
Signaler
vous ne pouvez pas vous féliciter des ventes d'armes aux émirs du golfe et vous en faire les alliés, et en même temps vous plaindre des migrants syriens et libyens dont les pays ont été dévastés par les djihadistes envoyés par ces mêmes émirs...combi...

à écrit le 22/09/2015 à 17:24
Signaler
Faites pas semblant de ne pas savoir que le finançement des navires et des vedettes sont finançées par le Quatar.

le 22/09/2015 à 17:56
Signaler
L'Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Koweït aident l'Egypte. Pour le Qatar, si vous avez des infos sérieuses......... Le Qatar avait financé l'Egypte lorsque les frères musulmans étaient aux pouvoir ! Par certain que le gouvernement ég...

à écrit le 22/09/2015 à 16:47
Signaler
Tiens, la France devient le marchand d'armes de la Russie, comme c'est cocasse ! J'imagine que le retour de flammes et les détails de cette vente, comme pour le Qatar et l'Arabie Saoudite, seront bien entendu cachés du grand public, histoire de ne p...

à écrit le 22/09/2015 à 15:13
Signaler
Si certains dictateurs sont montrés du doigt, d'autres sont bien en cour. Sissi, auteur d'un coup d'état militaire suivi d'une élection bidon, pour la forme, est devenu la marionnette des occidentaux. Il commande donc où on lui dit. En réalité peu im...

à écrit le 22/09/2015 à 15:06
Signaler
@ ATCHOUM BONJOUR : ne dit on pas qu'avec la chute du cours du pétrole l'ARABIE A QUELQUES PETITS PROBLEMES ? donc d'après vous l'EGYPTE commande et l'lARABIE SAOUDITE paie c'est bien cela ??????

le 22/09/2015 à 18:49
Signaler
Vous avez raison boubou, la Russie court aussi à la banqueroute avec la baisse du prix des hydrocarbures. Ils auraient du bien du mal à payer la facture des navires !

le 22/09/2015 à 20:42
Signaler
Un peu primaire comme raisonnement, désolé, on y perçoit aussi un manque affligeant d'information ciblée. En toute évidence vous ne savez pas que l'actuelle priorité de l'État russe va au budget militaire et ce secteur (aéronautique, spatial, armemen...

à écrit le 22/09/2015 à 15:02
Signaler
@ ALAIN D : bonjour ! L'EGYPTE pense acheter ces bateaux mais pourquoi faire ????? Ce pays dirigé par une dictature, en proie à de graves problèmes religieux, une misère omniprésente l'EGYPTE a t elle fini de payer les rafales et les frégates ...

le 23/09/2015 à 8:19
Signaler
Pourquoi? L'Egypte n'aurait pas le droit d'avoir des BPC? Pour quelle raison? Les pays arabes du G.C.C. n'ont pas le droit d'acheter des BPC?

à écrit le 22/09/2015 à 13:38
Signaler
Je ne comprend pas les réactions des forumiste. ... la vente ne peut être qu une bonne chose. Et considérant que les garantie exportation sont monnaie courante dans tous les secteurs de activité (et que les usa et les saoudiens soutiennent l Égypte q...

à écrit le 22/09/2015 à 13:12
Signaler
J'aurais préféré qu'on ne vende pas ces navires à un pays du GCC. Je crains qu'on ne les retrouvent un jour dans le "camp d'en face".

le 22/09/2015 à 16:18
Signaler
Vous avez raison : il faut les vendre à des gens gentils, qui pensent comme nous et qui n'en ont pas besoin.

le 22/09/2015 à 19:03
Signaler
les 4/5 des nations de la planète sont moins démocratiques que les européennes. Donc, on arrête de commercer avec les 4/5 de la planète? Allez donc demander à nos agriculteur s'ils tiennent à ne plus commercer avec les pays arabes du G.C.C. Si vou...

à écrit le 22/09/2015 à 12:50
Signaler
Aurait-on oublier d'informer aux Égyptiens que les Rafales ne peuvent ni atterrir, ni décoller d'un BPC Mistal ?? Le dindon de la farce ne serait alors pas celui qu'on pense !!

le 22/09/2015 à 22:43
Signaler
Sérieux ? Le Egyptiens auraient ils acheté des Rafale M ? Je ne crois pas...Si on parlait plutôt des avantages incovénient des BPC dans la mer rouge.... Avec ce qu'il faut de chalants et d'hélicos ????

à écrit le 22/09/2015 à 11:53
Signaler
L'Egypte n'a ni l'argent ni l'utilité de tel vaisseaux... Je pense qu'on va beaucoup rire dans les prochains mois. Vous savez quand les egyptiens vont donner les vaisseaux aux russes contre l'annulation d'une partie de leur dette pour l'achat d...

le 22/09/2015 à 12:41
Signaler
Ce qui nous fait rire, c'est votre discours répétitif et moisi! ...... "l'achat de matériel moderne que Sisi a commandé en masse aux Russes." Je ne savais pas que les AA S300 et les Mig-29 (années 70), commandés par l'Egypte, étaient modernes. Sa...

le 22/09/2015 à 13:02
Signaler
...En même temps, on découvrira qu'il s'agit de navires porte helicoptères, construits aux normes civiles et qui ne permettent pas de rejouer le jour J...Donc que nos états d'âme n'étaient qu'une façon dérobée de nosu coucher devant les exigences de ...

à écrit le 22/09/2015 à 11:37
Signaler
Une nouvelle bombe à retardement financière. Ce contrat si il est signé avec l'Egypte sera sans doute "curieusement" financé et les effets nocifs seront pour la prochaine majorité qui ne sera pas socialiste !!

à écrit le 22/09/2015 à 10:16
Signaler
Et depuis quand en France un ministère peut donner son véto à l'Elysée ? non, il n'y a pas de hic, si Hollande décide de vendre ces bateaux à l'Egypte juste pour sauver la face (une illusion) devant le monde, il le fera pour une bouchée de pain et ta...

le 22/09/2015 à 11:18
Signaler
En rouge d'habitude c'est les fautes d’orthographe... Et tant pis pour le Français. Mais je suis ravi d'avoir des informations de premières main sur ce contrat de la part d'un expert tel que vous! Attention au secret défense quand même, n'en dites p...

le 22/09/2015 à 14:00
Signaler
Merci d'avoir manifestement emprunté mon pseudo, d'ailleurs c'est assez facile de venir ici nous dire n'importe quoi – tout en faisant le plein de fautes d'orthographe – sous le pseudo de quelqu'un d'autre. Très fairplay.

à écrit le 22/09/2015 à 10:12
Signaler
@ BONJOUR : COMIEN CETTE VENTE MIRACULEUSE VA T ELLE COUTER AUX CON TRIBUBLES FRANCAIS ET AVEC QUEL ARGEN L EGYPTE VA PAYER ??????

le 22/09/2015 à 13:05
Signaler
Vous aussi, ce qui nous fait rire, c'est votre discours répétitif et moisi! ------------ L'Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Koweït, aide l'Egypte pour qu'elle retrouve la forme et ne parte pas en live, à coups de milliards. ---------...

à écrit le 22/09/2015 à 9:39
Signaler
Selon M. Cabirol, l'Égypte et "un client en or pour la France"!!!! non mais…. l'Egypte du dictateur Sissi, jouit d'une situation politique aussi instable que celle de la Turquie. Tous croisent les doigts pour que le dictateur Sissi (je l'appelle te...

à écrit le 22/09/2015 à 9:18
Signaler
On espère qu'ils vont les payer un prix pharaonique sans se retrouver sur le sable !!!

à écrit le 22/09/2015 à 9:08
Signaler
L'Égypte voulait 2 frégates FREMM et n'a pu s'en acheter qu'une seule parle que pas assez d'argent, et les voilà maintenant à négocier l'achat de 2 BPC et 4 corvettes ... Il est ou le hic ?

le 22/09/2015 à 11:56
Signaler
comme pour le reste , montage financier à la noixavec garantie pat l'état français et à la fin c'est le con-tribuable qui paie.

le 22/09/2015 à 13:28
Signaler
@Biktous et aux autres intervenants Derrières L Égypte il y a L Arabie Saoudite entre autre , qui finance ces acquisitions pour le cas échéant pouvoir compter sur l Armée Égyptienne, un exemple l Arabie Saoudite c est lancée dans une intervention Mi...

à écrit le 22/09/2015 à 8:54
Signaler
Au Caire quand on voit les enfants mendiants repoussé à jet de pierre pour les éloigner des touristes, ça laisse rêveur sur de tels achats...

à écrit le 22/09/2015 à 7:55
Signaler
L'Egypte n'en voulait pas avant qu'on ne les ait sur les bras. Ils sont certains de profiter de l'effet de destockage. Ces bateaux seront bradés.

à écrit le 22/09/2015 à 7:43
Signaler
Encore un scandale en vue ...après celui des Rafale... financer avec un "montage financier " à environ 62/65 % de risques export pour nous ...! vu que les égyptiens en crise , ont les caisses vides ...et coté revenus...une économie en lambeaux .. a...

le 22/09/2015 à 9:11
Signaler
Dans le cadre de la relance par la consommation, et pour manifester la solidarité du gouvernement avec les pays les plus pauvres, il suffit de donner ces bateaux aux Egyptiens (comme on a fait avec les Rafales)...

le 22/09/2015 à 10:18
Signaler
…. tout à fait d'accord, ce serait le plus logique. Quel fiasco pour l'État français, mais on s'en souviendra en 2017, très certainement.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.