Les premiers satellites de la constellation OneWeb s'envolent vers Kourou

 |   |  295  mots
Selon Airbus, l'usine OneWeb Satellites de Toulouse a permis de développer et de valider les méthodes de production innovantes nécessaires à la fabrication de ces satellites à une échelle encore jamais atteinte, de minimiser tous risques potentiels.
Selon Airbus, l'usine OneWeb Satellites de Toulouse a permis "de développer et de valider les méthodes de production innovantes nécessaires à la fabrication de ces satellites à une échelle encore jamais atteinte, de minimiser tous risques potentiels". (Crédits : Airbus)
OneWeb Satellites a livré les premiers satellites de la constellation OneWeb, Six des premiers satellites vont rejoindre le centre spatial guyanais à Kourou pour un lancement prévu le 19 février.

En dépit de ses difficultés, le projet OneWeb se poursuit. Ainsi, la co-entreprise entre Airbus et OneWeb, OneWeb Satellites, a annoncé la livraison des premiers satellites de la constellation OneWeb, a annoncé mardi Airbus dans un communiqué. Six des premiers satellites réalisés dans l'usine OneWeb Satellites de Toulouse ont quitté le site d'Airbus Defence and Space pour rejoindre le centre spatial de Guyane à Kourou. Ce premier lancement d'une très longue série est prévu le 19 février prochain à bord d'un lanceur Soyuz. OneWeb Satellites a pour vocation de fournir un accès à Internet abordable à tous les habitants de la planète.

OneWeb Satellites va désormais se concentrer ses efforts sur la montée en cadence de la production de l'ensemble des satellites de la constellation dans sa nouvelle usine de Floride, démontrant une nouvelle fois l'agilité de la co-entreprise.

Des satellites de nouvelle génération

Avec la fabrication de ces nouveaux satellites, OneWeb Satellites ouvre "un nouveau chapitre dans l'histoire qui a débuté il y a trois ans", a expliqué Airbus. "Notre équipe transforme l'industrie spatiale et nous sommes sur le point de démontrer que nous tenons nos promesses", a estimé le directeur executif de OneWeb Satellites, Tony Gingiss.

L'usine OneWeb Satellites de Toulouse a permis "de développer et de valider les méthodes de production innovantes nécessaires à la fabrication de ces satellites à une échelle encore jamais atteinte, de minimiser tous risques potentiels et de jeter les bases de l'usine plus vaste de OneWeb Satellites, abritant plusieurs chaînes d'assemblage, à proximité du centre spatial Kennedy, en Floride", a expliqué le communiqué d'Airbus. D'une masse d'environ 150 kg, les satellites seront placés sur une orbite terrestre basse quasi polaire à une altitude de 1.200 km.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2019 à 19:38 :
Et oui, nos excellentes équipes de développement du site Toulousain ont mis au point des procédés de fabrication, des innovations structurelles, qui sont un grand progrès dans le domaine et qui...vont partir aux US où les grandes séries seront fabriquées! Nous sommes très bons techniquement, certes, mais au plan stratégie, commerce, des …naïfs aux ordres qui s'écrasent.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :