Les Républicains visent des dépenses de défense à 2% du PIB en... 2025

Pour soutenir l'augmentation du budget de la défense prévu s'ils reviennent au pouvoir, Les Républicains envisagent de procéder à quelques cessions de participation de l'Etat dans les groupes de défense. Ils comptent parvenir à des dépenses de défense à 2% du PIB en 2025. Soit trois ans après la fin du prochain quinquennat.
Michel Cabirol
Les Républicains sont prêts à vendre une partie des participations de l'État... pour répondre au financement des programmes d'armement
Les Républicains sont prêts à vendre une partie des participations de l'État... pour répondre au financement des programmes d'armement (Crédits : © Jean-Paul Pelissier / Reuters)

Les Républicains sont sur le pied de guerre. Le parti dirigé par Nicolas Sarkozy organise une journée de travail mardi sur le thème de la défense en vue de préparer une possible  alternance. Les Républicains, qui veulent refaire de la défense une priorité, envisagent de réactualiser dès 2017 l'actuelle loi de programmation militaire 2014-2019 (LPM) qu'ils jugent en "inadéquation entre les besoins budgétaires exprimés et reconnus d'une part et la programmation budgétaire de l'autre". Ils ont d'ailleurs beaucoup à se faire pardonner auprès des militaires : n'ont-ils pas en effet supprimé 48.325 postes entre 2008 et 2012  ?

Des dépenses de défense à 2% du PIB en... 2025

Pour autant, s'ils ont l'intention d'augmenter le budget de la défense, ils renvoient l'effort de porter à 2% du PIB les dépenses de défense... qu'en 2025. Soit bien après le prochain quinquennat. Plus facile de promettre que d'agir une fois arrivés au pouvoir. Le député Philippe Meunier, qui devrait animer mardi une table ronde sur les moyens nécessaires aux armées, devra gérer cette contradiction.

"Notre objectif est d'atteindre les 2 % du PIB en 2025", a confirmé Nicolas Sarkozy dans une interview accordée au Figaro et publiée ce lundi. "La défense est une priorité absolue", a-t-il avancé.

Dommage également que Les Républicains ne lancent pas une nouvelle LPM dès 2018 afin qu'elle colle au plus près à la durée du prochain quinquennat. Car quelle crédibilité a l'actuelle LPM 2014-2019 en renvoyant un éventuel effort de défense supplémentaire de plus de 1 milliard entre 2018 et 2019... Pour autant, ils envisagent de proposer une LPM sur une durée de cinq ans.

Une augmentation continue du budget de la défense

Dès 2017, Les Républicains promettent une croissance continue du budget de la défense dans le cadre d'une LPM "recapitalisée" sur le plan financier : 33,76 milliards d'euros (contre 32,26 milliards prévus dans la LPM) en 2017, 35,5 milliards (contre 32,77 milliards) en 2018, 37 milliards (contre 34,02 milliards) en 2019. En outre, ils promettent de soutenir l'industrie de l'armement française en inscrivant dans le budget de la défense des crédits à hauteur de 1 milliard d'euros pour la recherche (700 millions actuellement).

Puis la prochaine LPM qui sera élaborée pour la période 2020-2025, prévoit des budgets de défense en hausse : 38,5 milliards en 2020 (1,85% du PIB), 40 milliards en 2021, 41,3 milliards en 2022. "Cela représente près de 32 milliards d'euros cumulés supplémentaires sur l'ensemble du prochain quinquennat", a précisé Nicolas Sarkozy. L'objectif des Républicains est de tendre vers une trajectoire d'une dépense de défense à 2% du PIB en 2025. Les Républicains soulignent que "cet objectif est une absolue nécessité pour faire face aux exigences de modernisation et d'efficacité" de l'outil militaire. Surtout, ils estiment que la crédibilité de cet outil "impose cet effort". A voir, eux qui dénoncent l'insincérité du budget de la défense de Jean-Yves Le Drian...

En outre, Les Républicains, qui critiquent les trop nombreuses interventions de la France à l'étranger, demandent que le coût des opérations extérieures, les fameuses OPEX, ne soit plus sous-budgété mais pris en compte dans un cadre interministériel. Or c'est déjà le cas. Le ministre de la Défense,, Jean-Yves Le Drian, a préféré sous-budgéter le coût des OPEX dans le budget de la défense (450 millions d'euros par an) pour justement obtenir chaque année un financement supplémentaire interministériel. Une façon pour le ministre d'éviter de payer seul la "douloureuse". Quant au vœu des Républicains d'obtenir un financement européen, ils  risquent de l'attendre... très longtemps.

La dissuasion au cœur de la stratégie militaire française

Pour Les Républicains, la dissuasion nucléaire est au cœur des enjeux stratégiques de la France. Elle reste "le fondement de notre sécurité collective et légitime notre place au Conseil de sécurité de l'ONU", expliquent-ils. A ce titre, ils veulent revoir l'accord conclu avec l'Iran. Ils défendent la pérennité des deux composantes de la dissuasion nucléaire, qui est par ailleurs "un vecteur de l'excellence technologique" de l'industrie de l'armement française. En conséquence, "il n'est pas concevable de découper la dissuasion nucléaire entre composantes", estiment Les Républicains.

"Je n'accepterai jamais que la France renonce à la dissuasion nucléaire sous ses deux composantes, sous-marine et aéroportée. Elle est au fondement de notre indépendance nationale, héritée du général de Gaulle", a expliqué Nicolas Sarkozy dans une interview accordée au Figaro et publiée ce lundi.

S'agissant de l'industrie de défense, Les Républicains sont prêts à vendre une partie des participations de l'État... pour répondre au financement des programmes d'armement. De quoi faire bondir le général de Gaulle. Surtout quand on voit la trajectoire d'Airbus Group depuis la privatisation d'Aérospatiale (devenue depuis Airbus Group), qui s'éloigne aujourd'hui de la défense. Une réelle vision stratégique de la défense de la France ?

Michel Cabirol

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 35
à écrit le 10/05/2016 à 22:42
Signaler
Il y en a marre des politicarts : ils ne savent que privatiser ... céder à très bas pris à leurs copains de la finance, ce que nous les Français avons payé avec nos impôts .

à écrit le 10/05/2016 à 15:37
Signaler
Et de l'explosion des dépenses et...........;des impots pour les classes moyennes encore !

à écrit le 10/05/2016 à 14:07
Signaler
Après le pompier pyromane, le pyromane pompier...

à écrit le 10/05/2016 à 8:13
Signaler
Avec Hollande, l'effort de défense est financé par des impôts élevés, par la dette, et par des arbitrages interministériels opaques qui ne modifient pas le budget consolidé de la France. Hollande annonce toujours plus de dépenses non financées engage...

le 10/05/2016 à 22:57
Signaler
Au royaume des amalgames LR sont rois

à écrit le 09/05/2016 à 19:34
Signaler
Une action rapide et peu cher....quitter l' OTAN .

à écrit le 09/05/2016 à 19:13
Signaler
Qui peut encore croire à ses promesses à celui là ? Son seul objectif c'est d'exister médiatiquement chaque jour en balançant n'importe quoi pourvu que ça plaise aux droiteux...

à écrit le 09/05/2016 à 18:43
Signaler
Le retour des pitres. Il n'y a pas d'autres termes. On comprend mieux pourquoi LR est en quasi-faillite, contrairement au parti communiste, au FN, aux socialistes, à EELV etc... Et pourquoi ils ont quasiment ruiné la FRANCE....

à écrit le 09/05/2016 à 18:42
Signaler
Le ridicule ne tue pas mais quand même, il y a des limites que Sarkozy ne connait toujours pas. Il dit/dirait tout et n'importe quoi pour arriver à ses fins. Sauf qu'il n'est plus audible, ni crédible. Out !

à écrit le 09/05/2016 à 17:00
Signaler
ces annonces sont ubuesques, quand on se rappelle la politique de l'ex en matière de défense. Il faut se pincer pour le croire. Il est vrai que le ridicule ne tue pas. On se demande quand même s'il va enfin comprendre que ses prises de paroles se ret...

à écrit le 09/05/2016 à 16:04
Signaler
LR semblent une fois de plus dans la com. de circonstance. Promesses sur promesses pour mieux les trahir sans doute. 2025, pour un homme comme Sarkozy, c'est le bout de l'univers imaginable, donc très très loin.Mais voilà, pour les militaires c'est j...

à écrit le 09/05/2016 à 14:10
Signaler
Sarkozy, pathétique menteur, saltimbanque du pouvoir. Il critique les budgets de la défense qu'il a préparés et votés en faisant croire que la baisse vient du gouvernement de Hollande. Il compare avec le budget allemand de la défense, avec des relent...

à écrit le 09/05/2016 à 14:00
Signaler
Expliquer le tout aux français. Ben oui! Leur donner connaissance publiquement les salaires perçus et grilles d'avancement dans les forces de l'ordre. On constatera la dépense du budget de la défense. Combien nous coute la patrouille de France, le...

à écrit le 09/05/2016 à 12:27
Signaler
Normalement, pour établir rationnellement un budget de la défense, le cheminement devrait être le suivant : 1) Établir le besoin : Les menaces auxquelles il faut répondre. 2) Choisir les moyens : Le nombre de bateaux, d'avions, de régiments (ce qu'én...

à écrit le 09/05/2016 à 12:14
Signaler
Contrairement à ce que dit Sarkozy, la France dépense beaucoup plus que l'Allemagne pour la défense. Soit, en 2015, 45,8 milliards d'euros pour la France contre 35 milliards d'euros pour l'Allemagne. Car, selon les pays, le budget de la défense ne c...

à écrit le 09/05/2016 à 11:13
Signaler
après avoir ruiné notre défense pendant son mandat il nous enfume avec des promesses ; quand à financer avec des participations de l'état c'est d'une absurdité ! il faut au contraire les renforcer , notre industries de défense rapporte des devises c'...

à écrit le 09/05/2016 à 11:12
Signaler
Apparemment la propagande FNPS s'est déchainée vus les commentaires. Plus sérieusement il faudrait lancer la fabrication du 2eme porte-avion sur le même modèle que celui existant pour limiter les dépenses de développement. Les anglais auront eux ...

le 09/05/2016 à 12:32
Signaler
Je crois avoir lu quelque part que les anglais s'étaient rendu compte qu'ils n'avaient pas les moyens d'entretenir deux porte-avions, et qu'ils comptaient convertir le 2ième en porte-helicoptères. Les mêmes causes entrainent les mêmes conséquences...

le 09/05/2016 à 13:27
Signaler
Ah oui le fameux 2eme Porte avion que Sarko nous annonçait comme une evidence pendant la campagne 2007, pour le laisser tomber rapidement une fois aux affaires, RGPP faisant Loi. A une question sur le sujet lors d'un debat a science-Po vers 2010, il ...

le 09/05/2016 à 19:56
Signaler
Alors de 1 ils ont failli le revendre et de 2 ce sont des porte avion hybride avec porte hélicoptère et de 3 avec es F35. Avec un Charles de Gaulles et 2 BPC nous sommes mieux équipé.

à écrit le 09/05/2016 à 9:49
Signaler
Qui propose cela chez les LR, est ce P. Bizmut, les clients de Bigmalion, les Balkani, Gueant le roi du tableau, Éric Woerth grand négociateur immobilier, Guillaume Peltier ex fan de Bruno Megret (pas le commissaire), Laurent Wauquiez le grand organi...

à écrit le 09/05/2016 à 9:34
Signaler
incroyable ! Sarko nous prend pour des imbéciles. Le pire des 4 présidents que j'ai connu durant ma carrière, sur le fond et sur la forme. RGPP, Louvois, bases de défense, Uzbin, Bachar au 14 juilllet, service militaire planqué, le pire des ministre...

à écrit le 09/05/2016 à 9:33
Signaler
Toutes les promesses de 2025 sont un piège pour les naïfs. N Sarkozy avait prévu des milliers de place de prisons nouvelles dans les six dernier mois de sa présidence, mais sans les budgéter. Le problème de la France, c'est qu'elle veut intervenir su...

à écrit le 09/05/2016 à 9:20
Signaler
On rigole... La droite à sabré enfoncé et détruit l'outil de défense en 5 ans. Une majeure partie des problèmes et de la sous capacité actuelle vient du mandat Sarkozy/Fillion/Juppé Livre blanc de la défense RGPP totalement ubuesque avec le ...

à écrit le 09/05/2016 à 9:16
Signaler
Bien entendu, il vendra des participations dans nos groupes à ses copains du Qatar ou d'Arabie Saoudite qui lui paient des conférences bidon. L'Arabie Saoudite vient de créer un fonds souverain de 2.000 milliards de dollars. SARKOZY a déjà pensé à...

à écrit le 09/05/2016 à 9:16
Signaler
L'article bien que très justement critique confond allégrement les élucubrations et mensonges de Berluscozy et les Républicains dans leur ensemble où il existe heureusement un peu plus sérieux que Pitre 1er. Il n'a peur de rien et ose tout......, alo...

à écrit le 09/05/2016 à 9:08
Signaler
Financer la défense à 2% du PIB par des ventes de participations ? Autrement dit, financer des dépenses récurrentes avec des recettes non récurrentes ? À un an de la présidentielle, et après 4 ans passés dans l'opposition, Les Républicains n'ont rie...

à écrit le 09/05/2016 à 9:04
Signaler
Avec le retour de Sarkozy c'est le retour des effets de manche. S'il y a bien une filière et un secteur que Hollande a très bien géré, c'est celui-là. Sans oublier le fait que l'utilisation de l'armée française hors de nos frontières (Afrique subsaha...

à écrit le 09/05/2016 à 7:42
Signaler
C'est un gag ? Après avoir sabré dans les dépenses de défense, détruit des milliers d'emplois chez les sous-traitants et démobilisé des dizaines de milliers de militaires, ils reviennent à la stratégie inverse. Comment faire confiance à des promesses...

à écrit le 09/05/2016 à 7:41
Signaler
Étonnant revirement quand on sait que c'est sous le quinquennat de Sarkozy que le budget de la défense a le plus tombé. D'ailleurs son plus bas historique en % de PIB c'est en 2010. Au moins si Hollande (ou plutôt Le Drian) aura réussit quelque chose...

à écrit le 09/05/2016 à 7:29
Signaler
Non ! Sarkozy ne nous Trumpera plus !

à écrit le 09/05/2016 à 7:25
Signaler
on est à 2,1% en 2015 d'après SIPRI et Banque Mondiale.

à écrit le 09/05/2016 à 7:19
Signaler
Pour les chasseurs Il vaut mieux miser sur Dassault qui produit le rafale que sur Airbus et son typhon... Le vrai problème est que les pays européens gorges d aides provenant de l Europe acheté américain pour la défense Ils ne sont pas sensés achete...

le 09/05/2016 à 8:59
Signaler
Les pays européens financent les aides européennes. Le net n'est pas si elevé que cela. Pour l'achat américain, le problème est que les pays européens ne se sentent pas capables de se défendre tout seul. Acheter américain est une manière pour eux d...

le 09/05/2016 à 20:02
Signaler
@Rémi > acheter américain si c'est fiable, le F35 est une poêle volante. Et la chaine de production du Tyhoon est déjà vouée à s'arrêter. Par contre nous avons les meilleurs sous marins du monde (vendu à l'Australie, l'Inde, la malaisie et bientôt à ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.