Nouvel avion et méga-commande pour ATR

 |   |  524  mots
Deux mois avant la fin de l'année, l'avionneur franco-italien ATR a déjà dans son carnet 112 commandes fermes ainsi que 28 lettres d'intention.
Deux mois avant la fin de l'année, l'avionneur franco-italien ATR a déjà dans son carnet 112 commandes fermes ainsi que 28 lettres d'intention. (Crédits : ATR)
La première entreprise mondiale de transport express, FedEx Express, a passé au constructeur d'avions régionaux franco-italien une commande de 30 ATR 72-600, assortie de 20 options.

C'est la fête chez ATR : nouvel avion et méga-commande de la première entreprise mondiale de transport express. FedEx Express a effectivement passé au constructeur d'avions régionaux franco-italien ATR une commande de 30 ATR 72-600, assortie de 20 options. Les livraisons des ATR 72-600F à FedEx Express débuteront en 2020, une fois le développement de l'appareil achevé.

"Le 72-600F va jouer un rôle majeur dans notre réseau mondial en nous permettant d'offrir un service rapide et économique aux marchés de taille réduite et intermédiaire", a affirmé  le président exécutif de FedEx Express, David L. Cunningham, cité dans le communiqué d'ATR.

Ces nouveaux appareils sont également les premiers ATR 72-600 à être exploités en configuration cargo. FedEx a d'ailleurs collaboré avec ATR pour la conception de ce nouvel appareil, a précisé le président exécutif de FedEx Express.

Une grande première pour ATR

Baptisée ATR 72-600F, cette nouvelle version de l'appareil dispose d'un tout nouveau fuselage sans fenêtres et est équipée d'une grande porte cargo (LCD) avant et d'une porte cargo arrière articulée sur son bord supérieur. Ce nouvel appareil offre des caractéristiques particulières destinées à aider FedEx à développer son activité, "notamment sur le marché du fret aérien, où les envois sont plus volumineux et plus lourds", a précisé David L. Cunningham.

C'est une grande première pour ATR, qui va fabriquer ses premiers appareils en configuration cargo sortant directement de ses chaines d'assemblage. Pour autant, il existe déjà une flotte de deuxième et troisième main d'une centaine ATR cargos, qui ont fait l'objet d'une conversion en dehors des usines d'ATR. "Nous exploitons avec succès les appareils ATR depuis de nombreuses années", a d'ailleurs confirmé le patron de FedEx. "Les ATR en configuration cargo fournissent un excellent service et peuvent à la fois desservir les petites communautés et approvisionner les avions cargo de gros gabarit", a précisé pour sa part le président exécutif d'ATR, Christian Scherer.

Un nouveau marché pour ATR?

ATR ne souhaite pas que cette commande reste un "one-shot". La commande de FedEx peut être un déclic pour d'autres compagnies de fret. D'autant que l'ATR 72-600F est "actuellement l'unique appareil régional neuf de transport de fret disponible sur le marché", a fait observer le patron d'ATR. Et d'indiquer que "le choix de ce nouvel appareil est le fruit d'une analyse technique et économique très poussée" de FedEx. ATR est "convaincu que son utilisation par FedEx Express va lui permettre de devenir le nouvel appareil de référence pour les activités de transport de fret aérien régional".

"Nous tenons à féliciter FedEx Express pour sa réussite durable et pour la vision commerciale à long terme dont il fait preuve pour le nouvel ATR 72‑600F", a expliqué Christian Scherer.

Avec cette commande, ATR vole vers une année commerciale majuscule en 2017. Deux mois avant la fin de l'année, l'avionneur franco-italien a déjà dans son carnet 112 commandes fermes ainsi que 28 lettres d'intention.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :