Rafale : le Qatar très proche de payer son acompte

 |   |  400  mots
Le Qatar avait signé début mai un contrat de 6,3 milliards d'euros (armement compris) pour l'acquisition de 24 Rafale (six en version biplace et 18 en version monoplace),
Le Qatar avait signé début mai un contrat de 6,3 milliards d'euros (armement compris) pour l'acquisition de 24 Rafale (six en version biplace et 18 en version monoplace), (Crédits : © Pascal Rossignol / Reuters)
Le Qatar devrait régler le premier acompte du contrat portant sur l'achat de 24 Rafale à Dassault Aviation d'ici à la fin d'octobre, selon plusieurs sources concordantes. Le contrat serait alors mis en vigueur.

Le Qatar devrait régler le premier acompte du contrat portant sur l'achat de 24 Rafale à Dassault Aviation d'ici à la fin du mois d'octobre, selon plusieurs sources concordantes. Ce qui va permettre enfin la mise en vigueur de ce contrat emblématique de 6,3 milliards d'euros. Pour autant, il n'y avait pas plus d'inquiétudes que cela en France aussi bien chez les industriels qu'au plus haut niveau de l'État même si Doha a mis près de six mois à payer cet acompte.

En outre, la France a récemment conclu le 22 septembre un contrat sur la formation opérationnelle des pilotes qataris, qui entrait dans l'accord global de la vente des Rafale. C'est l'armée de l'air qui a signé ce contrat et dispensera la formation aux futurs pilotes qataris sur Rafale. Doha paiera directement les prestations de formation à l'armée de l'air, qui aurait été conseillée sur ce dossier par l'Agence du patrimoine immatériel de l'État (APIE). L'imputation se fera sur le budget opérationnel de programme (BOP) 178 de l'armée de l'air en vertu d'un décret de 2009. Ce type de contrat  est une grande première pour l'armée de l'air.

"Les Qataris nous demandent un transfert opérationnel de plusieurs années, et nous sommes en mesure de l'assurer, mais cela va entraîner énormément de tensions sur notre personnel pendant au moins deux ans", avait expliqué en mai dernier l'ancien chef d'état-major de l'armée de l'air, le général Denis Mercier

Un contrat de 6,3 milliards d'euros

Le Qatar avait signé début mai un contrat de 6,3 milliards d'euros (armement compris de MBDA et Safran) pour l'acquisition de 24  Rafale (six en version biplace et 18 en version monoplace), en présence du président français, François Hollande, qui avait lancé en anglais "Good choice" à l'adresse du général qatari Ahmad al-Malki, qui a supervisé les négociations avant de signer le contrat avec le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier.

Les avions de combat seront livrés à partir de 2018 avec une livraison par mois à raison de 11 avions par an, selon le ministère de la Défense. Ils seront équipés de tous les armements possibles, notamment des missiles de croisière Scalp et de missiles air-air Meteor. Une centaine de mécaniciens très spécialisés qataris seront formés en France, et 36 pilotes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/10/2015 à 23:48 :
et si plus tard la france décide encore une fois de ne pas respecter le contrat suite à une frilosité subite et de ne pas livrer les rafales ?
Réponse de le 18/10/2015 à 20:12 :
Cette fois la France sera bien obliger de respecter son contrat,d'autant que le Quatar achète du matériels américain et des Airbus, donc moins de soucis et des donneurs de leçons en moins par rapport aux mistral russes avec tout la pressions de pays hypocrites.
Réponse de le 18/10/2015 à 20:27 :
La France sera bien obliger d’honoré cette vente ( il faut prendre l'exemple égyptiens et ne pas encore se ridiculisé pour être à la botte des américains)d'autant que le Quatar achète beaucoup de matériels américains et français, donc pas de problèmes et surtout pas pressions de la part des pays hypocrites surtout pour l’affaire des mistral.
Réponse de le 20/10/2015 à 12:08 :
Les Qataris sont nos amis... pour l'instant.
a écrit le 17/10/2015 à 23:23 :
@ JASON BOURNE BONSOIR : Ce que vous dites est vrai .......mais ce que je n'admets pas c'est d'entendre le premier ministre français et notre président normal critiquer la RUSSIE et le sieur BACHAR !
a écrit le 17/10/2015 à 13:55 :
Certains ici feraient bien de nuancer leurs critiques!
............
L’importance des pays arabes dans l’économie européenne, et inversement, n’est plus à démontrer.
Le principal deal étant l’agriculture contre les hydrocarbures et les minerais dont les engrais.
La proximité du sud de l’Europe permet de sécuriser les circuits courts vers les pays arabes et de garder des marges correctes.
Le cout du transport peut diminuer gravement les marges et les longs trajets comportent plus des risques. Ceci vaut pour les céréales, hydrocarbures ou toutes autres marchandises.
L’Europe exporte vers l’Asie du Sud-est, avec des marges plus faibles et un risque plus élevé.
Que l’Europe du sud, échange principalement avec les pays du Golfe et l’Afrique du Nord est donc logique et nécessaire.
Nombreux échanges de L’UE-28 avec le monde passent par la Mer Rouge et le Canal de Suez, qui est maintenant à double sens. Economie et géopolitique, l’Egypte et l’Arabie Saoudite comptent pour l’UE-28.
..............
UE-28, céréales sur les 5 premiers mois de la campagne 2014-2015, sources Eurostat 02/2015.
Principales destinations et producteurs:
..............
Blé dur: 357000 tonnes
Algérie 30%, Tunisie 23%, Turquie 17%, Maroc 12%, Cote d'Ivoire 6%.
France 61%, Italie 23%, Grèce 8%, Espagne 6%.
...............
Blé tendre: 12,6 millions de tonnes
Algérie 16%, Iran 13%, Egypte 13%, Arabie saoudite 9%, Maroc 7%, Jordanie 4%, Libye 2%.
France 28%, Roumanie 20%, Allemagne 17%, Lituanie et Pologne 9%, Bulgarie 5%.
...............
Mais: 1,1 million de tonnes
Chine 16%, Egypte 15%, Corée du Sud 10%, Libye 10%, Turquie et Liban 8%, Syrie et Israël 7%.
Roumanie 66%, Bulgarie 22%, France 8%
..............
Orge: 4,1 millions de tonnes
Arabie saoudite 27%, Chine 21%, Algérie 13%, Iran 7%, Jordanie et Libye 6%, Maroc 4%.
France 33%, Roumanie 30%, Bulgarie 9%, Allemagne et Royaume-Uni 5%.
a écrit le 17/10/2015 à 10:15 :
avec l'argent sale de daesch
ils sont bien dans des banques et non en vadrouille dans les 4x4
qui specule sur cette mane financiere
bizare le silence de l'occident sur le sujet
a écrit le 16/10/2015 à 23:12 :
@ NiCO BONSOIR Je me repends mea culpa mea culpa maxima culpa ... etc..........Oui j'ai honte l'ARABIE SAOUDITE et le QATAR ne sont pas des dictatures à part qu'un manifestant soit condamné à mort ou qu'un serviteur sur simple dénonciation . ON LUI COUPE LA MAIN .....MAIS COMME ON DIT L'ARGENT N'A PAS D'ODER COMME LE CHANTAIT LE REGRETTE JEAN FERRAT LE SANG SECHE VITE EN ENTRANT DANS L HISTOIRE AORS LA !!!! OUI J'AVOUE J'AI HONTE de mon pays la FRANCE
Réponse de le 17/10/2015 à 12:57 :
On appelle cela la REALPOLITIK Booboo. Les pays du Golfe restent les derniers clients de l'industrie françaises à acheter nos produits manufacturés au prix fort sans exiger un quelconque transfert de technologie contrairement aux chinois, coréens, australiens, polonais etc... auquel tout grand contrat s'accompagne d'un grand transfert de technologie avec une guerre des prix imopitiyable avec nos concurrents européens.
Que ce que vous voulez faire ? La grande majorité des pays de la planète ne sont pas des démocraties et on est obligé de faire avec. Les autres pays européens n'ont pas les mêmes états d'âme que vous et ils n'hésitent pas de faire du business. La preuve, les Etats-Unis continuent de vendre des armes au prix fort à l'Arabie saoudite alors que 16 de leur citoyens ont tués 3000 américains , un certain 11 septembre.... Un pays n'a pas d'amis, il n'a que des intérêts.
a écrit le 16/10/2015 à 22:43 :
@ BONSOIRE : je suis très étonné, mon intervention a disparu comment cela se peut il ??? merci de me répondre
a écrit le 16/10/2015 à 19:54 :
@ BONSOIR : le QATAR devrait payer mais n'a pas encore payé si c'est comme le contrat avec l'INDE nous pouvons nous poser de sérieuses questions ! tien au fait le QATAR est bien gouverné par un dictateur alors M. HOLLANDE cela en vous gêne pas de percevoir de l'argent avec une odeur de sang ?????? alors cesser de critiquer BACHAR alors si je comprends bien : les dictateurs pro américains sont de braves gens mais les dictateurs pro russe sont des assassins mais M. HOLLANDE de qui vous moquez vous un dictateur est un dictateur !
Réponse de le 16/10/2015 à 20:16 :
Non, mais dites-donc ! le Qatar gouverné par un dictateur ? je suis outré ! le Qatar, ainsi que l'Arabie saoudite, est un pays comme la France, un vrai pays des droits de l'Homme et doit être respecté en tant que tel.

Les Qatari sont un peuple traditionnellement ami des Français, ils nous ont même acheté un club de foot en totale faillite et ils en ont fait le plus grand champion d'Europe. Ils adorent Zidane et le fils à Platini.

Les Qatari, ainsi que toutes les autres dynasties du Golfe, sont notre avenir et c'est injuste de leur adresser un mot vilain comme vous en avez fait. Repentez-vous, il est encore temps.
a écrit le 16/10/2015 à 13:38 :
C'est marrant qu'on nous annonce que les Quataris sont proches de régler leur premier acompte tandis que n'avons aucune nouvelle de règlement de la part des Égyptiens et des Indiens concernant leurs commandes ??
Réponse de le 16/10/2015 à 14:22 :
L'Egypte paye, l'Inde négocie offsets et prix, le Qatar a donc retrouvé son chéquier, donc rien à signaler!
Réponse de le 16/10/2015 à 18:11 :
l'inde n'a encore rien signé ...
Réponse de le 16/10/2015 à 20:03 :
@Curiosité.
C'est vous qui n'avez pas de nouvelles. Les égyptiens ont déjà payé leur premier acompte et je peux même vous dire le chiffre : 500 millions d'euros. Et il y a même déjà 3 Rafales qui volent déjà sous cocarde égyptienne .
Quand à l'Inde, les négociations sont toujours en cours pour l'achat de 36 appareils et c'est long car les indiens continuent encore à exiger tout et n'importe quoi malgré qu'ils ont annulé le mega contrat initial des 126 appareils...
En effet, ils se sont aperçus qu'ils n'avaient pas les capacités industriels pour les construire sans investir des sommes astronomiques dans leurs outils de production.
Réponse de le 17/10/2015 à 19:14 :
"Les égyptiens ont déjà payé leur premier acompte et je peux même vous dire le chiffre : 500 millions d'euros. "

FAUX. Les Égyptiens n'ont pas les sous, c'étaient les Saoudiens qui ont payés les Mistral pour eux. Le gouvernement du Caire parle actuellement en équiper les BPC avec une cinquantaine d'hélicoptères russes K-52 qu'il doit payer de sa propre poche, ses parrains saoudiens se trouvent (selon le FMI) dans une situation budgétaire – prix du baril de pétrole au plus bas oblige – proche de la catastrophe.

Revenons à la réalité, c'est toujours mieux que la fantaisie.
a écrit le 16/10/2015 à 11:43 :
Ce genre d'info est nul. La transaction est bouclée ou pas. Quant aux conditions, elles sont évidemment confidentielles et secrètes dans l'intérêt des deux parties, surtout quand il s'agit d'armement de ce niveau de technologie. On prend le public pour un âne.
a écrit le 16/10/2015 à 8:30 :
Ont comprend mieux pourquoi Dassault voulait tripler la cadence des rafales. Question à quel standard sont les Rafales pour le Qatar?
Réponse de le 16/10/2015 à 11:18 :
F3-R sans aucun doute
Réponse de le 16/10/2015 à 23:11 :
F3R et on peut espérer quelques modifs complémentaires... Moteur avec plus de puissance? 8,5T? Poussée vectorielle? A voir...
a écrit le 16/10/2015 à 7:05 :
Voilà une bonne nouvelle. Comment un citoyen peut vérifier si un virement a été effectivement effectué. La parole de l'état ne me suffit plus? Quel est le code comptable du budget opérationnel de programme (BOP) 178 de l'armée de l'air en vertu du décret de 2009. Ou se trouve-t-il dans le budget 2016 de la France?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :