LVMH franchit un nouveau cap dans Hermès

 |   |  254  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Malgré les protestations des actionnaires familiaux du sellier de luxe, LVMH continue de monter au capital et annonce ce mardi soir détenir au moins 20% du capital.

Ni les protestations outrées des héritiers de la maison Hermès, ni la statut en commandite par actions choisi par l'entreprise, ne freinent les ambitions de LVMH. A quelques jours de Noël, le groupe dirigé par Bernard Arnault annonce avoir porté sa participation de 17 à 20% du capital d'Hermès et détenir 21,4 millions d'actions, sur les 105,6 millions en circulation. LVMH a révélé ce franchissement de seuil dans un communiqué lapidaire où l'annonce en tant que telle occupe beaucoup moins de place que la présentation détaillée de l'empire que LVMH s'est taillé dans le luxe.

LVMH prend de vitesse les familles réunies autour d'Hermès. Les héritiers, pourtant protégés par le statut de commandite par actions, qui dissocie la détention du capital du pouvoir, ont annoncé le 17 décembre dernier leur volonté de créer un holding familial à hauteur de plus de 50% du capital. Cette opération s'ajouterait à la commandite. Pour réaliser une telle opération, les actionnaires historiques d'Hermès doivent au préalable obtenir une dérogation de l'Autorité de marchés financiers (AMF). Cette dernière devrait rendre sa décision durant les quinze premiers jours de 2011. Sans attendre cette décision, LVMH reste à la manœuvre.

Selon LVMH et Colette Neuville, présidente de l'Association de défense des actionnaires minoritaires, la création de ce holding entraînerait un dépassement du seuil des 30% au delà duquel une offre publique d'achat sur l'ensemble du capital devient obligatoire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/12/2010 à 10:55 :
Petits actionnaires, ne vous mêlez pas aux querelles de requins!
a écrit le 22/12/2010 à 10:30 :
bien joue arnault
a écrit le 21/12/2010 à 19:31 :
La clique de prédateurs du fouquet's est à la manoeuvre !
a écrit le 21/12/2010 à 19:23 :
HERMES risque donc de passer du CHIC au BLING BLING BEAUF. Tout fout l'camp !
a écrit le 21/12/2010 à 18:19 :
Question : LVMH payent elle des impôts sur les bénéfices des sociétés ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :