Pourquoi les chocolatiers se félicitent de la chute de Gbagbo

 |   |  406  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
La fin du clan Gbagbo et l'arrivée d'Alassane Ouattara à la tête de la Côte d'Ivoire devrait bénéficier à la filière. Explications...

S'ils avaient pu voter, tous les grands chocolatiers auraient choisi Ouattara. La chute du clan Gbagbo, qui avait la main-mise sur la principale ressource végétale du pays, est une bénédiction pour la filière cacao qui l'appelait de ses voeux. Car en pratiquant à outrance ce que l'universitaire Jean-François Bayart appelle « la politique du ventre », une pathologie née dans les États africains après leur indépendance et qui consiste à retirer des avantages personnels d'une fonction politique, le règne de Gbagbo a aussi miné la croissance de la production de cacao du pays. Les nombreuses structures de gestion de la filière (Bourse du Café et du Cacao, Fonds de Regulation et de Contrôle, etc) ont détourné, entre 2002 et 2008 près de 400 milliards de francs CFA (615 millions d'euros) selon un rapport KPMG.

Dans le même temps, la production de cacao, qui fait vivre 20 % de la population, a stagné, alors que la forêt perdait un peu plus de terrain. Entre 1965 et 2005, la forêt primaire a fondu, passant de 9 à 2,5 millions d'hectares. Une déforestation directement liée à l'avancée du cacao, qui a balayé le pays d'Est en Ouest : les fermiers obtiennent un meilleur rendement avec les cacaoyers exploités sur des terres fraichement déboisées. Dans ce contexte, les investissements de Cargill, Barry Callebaut et autres devraient se faire dans des cadres de certification « a minima», type Rainforest Alliance, qui incitent les fermiers à respecter l'environnement et à éviter le travail des enfants.

La protection de la production ivoirienne, estimée à 1,3 million de tonnes pour 2010 sur un total mondial de 3,8 millions de tonnes selon l'International Cocoa Organization, est en effet cruciale alors que la consommation mondiale ne cesse de progresser. «Mais la grande inconnue reste celle des taxes » assure François Ruf, expert du cacao au Cirad à Montpellier. Le pays a pris l'habitude de vivre sur la rente cacaoyère en taxant lourdement les fèves. Mais pour un vrai redémarrage de la filière, « il faudrait faire remonter plus de valeur ajoutée au fermier, ils n'obtiennent que 800 Francs CFA (1,22 euro) par kilo, soit moins de la moitié du prix du marché » assure un spécialiste. Autre enjeu : assurer la sécurité de toute la zone cacaoyère, qui ceinture le sud du pays. Et surtout le Grand Ouest, « une zone de non-droit où les mercenaires libériens font leur marché » selon François Ruf. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/04/2011 à 15:56 :
merci birawandou . . .

le probleme n'est pas l'occident qui "profite" de l'afrrique , le probleme est l'incompetence de ces nations, a elire un homme qui ne sois pas un truand, oua le mettre dehors en temps voulu . . il est facile de dire que l'occident profite de ces populations : quoi? en disant cela, vous n'avez pas l'impression d'insulter l'intelligence des africains...
la colonisation c'etait y'a longtemps, les abus egalements . . .
arretons cette culpabilite qui ne se termine . . .
a écrit le 12/04/2011 à 0:16 :
Il faut tout simplement diriger un pays avec un minimum de bon sens et ne pas rester accroché au fauteuil présidentiel quand l?heure du départ à sonné. Gérer un pays ce n?est pas gérer un groupuscule d?amis ou de voyous inféodés. C?est plus sérieux que cela et M. Gbagbo semble ne l?avoir pas compris.Adieu le boulanger de Mama tes miliciens armés jusqu?aux dents se souviendront de toi.
a écrit le 11/04/2011 à 21:54 :
freedom is good
Réponse de le 12/04/2011 à 9:17 :
de quelle liberte tu parles Gbagbo etait l homme qui as dit non aux affames francais et pour cela il doit perir? reflechissez un peu plus loin que ce qui entre dans votre ventre
Réponse de le 13/04/2011 à 7:36 :
gbagbo, disait non, disait oui, a ce qui l'arrangeait lui uniquement....
Réponse de le 13/04/2011 à 18:28 :
Bonjour mama ! Tu as vu juste, tu as bien raison.
Jamesbond, il faut reconnaître que mama a raison ! Non, mais franchement !
a écrit le 11/04/2011 à 19:25 :
Avant d'aboyer des âneries et bêler comme des moutons ce mot "sucrée" de colonialisme, renseignez vous plutôt sur les contrats signés par Mr Gbagbo avec les français pendant tout son mandat. Ceux qui avalent les conneries comme le fait qu'il essayait de changer cela, auront de belles surprises...(il n y a qu'à voir l'institut qui a effectué les sondages pour lui (Vainqueur au 1er tour, lol qu'est ce qu'il faut pas lire), et à quel prix...)
Réponse de le 12/04/2011 à 12:14 :
Tout à fait....
a écrit le 11/04/2011 à 18:05 :
Vous faites semblant d'ignorer que toute la production de cacao est controé par le colons français et c'est ce que Gbagbo esseyait de changer et c'est cela sa disgrace au yeux du colonialisme occidental !
a écrit le 11/04/2011 à 16:05 :
Vous avez pas l'impression que ce titre est deplacé!
Je ne compte pas les morts qu'il faut pour que le chocolat coule à flot.
a écrit le 11/04/2011 à 14:24 :
Le crime d'avoir été élu ? Pourquoi faudrait-il arrêter de prendre les gens pour des moutons conspirationnistes, ils ont le droit de manquer d'inspiration.
a écrit le 11/04/2011 à 13:35 :
Tout en étant un méchant "occidental" je me demande bien à qui profite le crime.

Le fait que l'occident et certains pays africains désirent tellement voir Mr Ouattara au pouvoir ne peux pas être le fruit du hasard, ancien directeur général-adjoint du FMI ? en fait utilisés pour l'Afrique par cette institution financière prétendument internationale dont l'action a toujours consisté à généraliser la misère à travers la planète, et notamment, à faciliter aux pays industrialisés de faire main basse sur les patrimoines des pays sous-développés .

Bien que Gbagbo ne soit pas non plus un enfant de c?ur il faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles.
Réponse de le 12/04/2011 à 6:41 :
Badgamon : Entièrement d'accord avec ton point de vue.
a écrit le 11/04/2011 à 13:28 :
la nature a fait des choses tels que chacun se sentirait à l'aise quelque soit l'endroit ou il se trouve d'une part,DIEU qui en est le créateur aussi bon et meilleur a doté à tout un chacun d'une intelligence et nous a prescrit des lois a respecter, des recommandations à suivre et des règles de vie à en faire bonne usage d'autre part.
mais il se trouve certains hommes"les hybrides"suivez mon regard, ont décidé de dominer le monde,en écrasant ceux qu'ils ont appelés les sous hommes,la race inférieur bref tout y est passé:l'esclavage,le racisme, la discrimination,la division,l'exploitation,le mensonge, la partage d'un continent,l'impérialisme et aujourd'hui le néocolonialisme voilà quelques faits macabres suffisants pour peindre le tableau de vie des occidentaux.
alors cette maladie congénitales qu'ont certaines européens doit guérir avant qu'il ne se fasse tard et si mes mots sont trop durs s'il vous plait monsieur les européens ne vous mettez pas en colère parce que effectivement vous vous égarez sur une terre que vous ne parviendrez jamais à maitriser et sachez que très bientôt le glas va sonner et allez payer.
DE GRÂCE LIBÉRER LA CÔTE D' IVOIRE
Réponse de le 11/04/2011 à 15:49 :
Monsieur je suis completement de votre avis.
Ceux la meme qui pensent que l'Afrique est leur champs de predilection ou ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent auront pour leur compte le moment venu. Ces hommes africains utilises a souhait par l'occident pour endeuille l'Afrique et l'affammer d'avantage auront leur conscience et le Dieu. Alassane en Cote d'Ivoire n'est qu'un usurpateur iinstalle par la France qui ne jouira jamais d'une conscience libre et qui n'aura jamais la main libre car installe pour travailler au bien des imperialistes et non pour le peuple de Cote d'Ivoire. Wade a desormais rejoinds le camps des compaore et des obansanjo, l'Afrique du Sud de Zouma a choisi le camp de son boureau d'hier pour des interets qui sait bilateraux.
Réponse de le 13/04/2011 à 7:30 :
le temps des colonoisations est bien loin, et arretez de brandir toujours ces raisons a la c......
arretez de vous sentir vous meme sous homme, et avancez, n'elisez plus des truands, meem si les notres le sont, au moins ils ne confondent le compte bancaire personnel et celui de l'etat ...
esclavagisme, colonisation et tout autrres remarques de ce genre, n'ont plus leur place aujourd'hui: c'est trop facile; c'est comme pour tout et pour rien on sort la carte du racisme : avancez , et prouvez le contraire . . .
a écrit le 11/04/2011 à 13:23 :
Non mais je rêve ou quoi!!! Cet article relate bien le fait que les exploitants ivoiriens n'arrivent même pas à percevoir la moitié du prix établi sur le marché international. Le problème du cacao et de toutes les matières premières africaines viennent de l'occident. Au niveau des bourses, vous fixez les prix, nos pauvres paysans n'étant pas organisés en structures colossales comme chez vous (je parle notamment des coopératives, de la PAC en Europe) et j'en passe.Ainsi ces pauvres exploitants qui n'ont que ces ressources pour nourrir toutes leurs familles sont contraints de vendre leur production à ce vil prix. Et même lorsqu'ils essaient de faire des restrictions de leur production, on entend toute la suisse et tous ces grands pays transformateurs crier qu'ils diminueront la proportion de matières premières (notamment le cacao) dans leurs productions industrielles. Mais diantre ou allons nous? Avez-vous déjà oublié ce qui s'est passé pour le coton lorsque les USA avaient saturé le marché mondial de leurs productions malgré la qualité du coton produit au Burkina et dans le nord de la CI ? Soyons sérieux, arrêtez de tergiverser sur ce problème parce que l'Europe toute entière se mobilise pour discréditer Gbagbo. Je ne suis vraiment pas une de ses partisanes, mais Ouattara ne fera pas mieux.
a écrit le 11/04/2011 à 13:22 :
"La politique du ventre" consistait à privilégier un mode de développement qui répondait plus rapidement aux besoins fondamentaux et notamment alimentaires des populations, en remplacement de concepts qui pouvaient paraître plus flous et qui promettaient des résultats positifs pas plus visibles sur le long terme. A cette époque, on ne parlait pas encore d'ajustement structurel et encore moins de démocratie ou de développement durable. C'était (c'est) par définition une politique populiste, certes, mais n'était en aucune manière l'accaparement des richesses des pays par les gouvernants qui était et qui restera toujours l'accaparement des richesses des pays par les gouvernants.

Voilà encore un autre universitaire qui n'a rien compris des subtilités des mots et des notions dans les pays du Sud

A décharge pour lui, nombre de ce qu'on appelait à l'époque "coopérants" français n'ont rien saisi de la réalité de ces pays même après des séjours, de cinq, de dix voire de vingt ans là-bas. Et ils veulent toujours donner des leçons tous ces Cirad, AFD, AFVP, Proparco et autres experts ès Afrique...

Si j'étais à leur place, je multiplierais les publications scientifiques les plus sérieuses sur la "France d'en bas", la "fracture sociale", la "désertification rurale"... Ça fait moins exotique mais au moins ce sont des choses qui devraient normalement leur parler plus.

PS : La France n'envoie jamais ses meilleurs experts en Afrique. Ceux qui y vont sont très souvent en fin de course ou mal casés dans la recherche quand ils ne font pas tout bonnement de l'espionnage en tout genre (artistes montants, acteurs économiques et politiques, créneaux de marché, nouvelles plantes et molécules [Cirad] etc.) Que dire du peu de bourses d'études universitaires offertes en agronomie ? On préfère privilégier les études en administration publique, histoire sûrement de pousser plus simplement les portes des ministères plus tard !
a écrit le 11/04/2011 à 13:19 :
sont-ils vraiment sûrs ces chocolatiers ? Qu'ils ne prennent pas leurs rêves pour la réalité. La réalité est que le peuple de Côte d'Ivoire a décidé d'être libre, la liberté vraie.
La Licorne ne va pas massacrer tous les Ivoiriens. Et tant qu'il en restera un, Alassane Ouattara ou un autre ne pourra plus gouverner ce pays pour les Occidentaux. La lutte continue!
Réponse de le 12/04/2011 à 0:22 :
et l'intitiative PPTE?ouais,allez-y continuez de rever comme vous l'avez fait pendant 10 ans!!!
a écrit le 11/04/2011 à 13:01 :
C'est article tend à faire croire que sous Gbagbo il n'y a eu que des détournements dans la filière du Cacao. Du temps de Bédié et ADO (Ouattara), il y a eu les mêmes détournements et plus. Arrêtez donc de faire croire que Gbagbo est le mal. Mauvaises langues!
a écrit le 11/04/2011 à 13:00 :
je n'ais rien compris de votre article,l'election de alassane vas elle fait vivre les paysan dignement?avec la seve a 1.000 ou1.200cfa le kg au pauvre paysan? le veut le croire
a écrit le 11/04/2011 à 12:55 :
Je dit nen parseque les francais son des faux cete d ivoir cest pour JESUS
a écrit le 11/04/2011 à 12:46 :
En gros si je résume, la filière du chocolat agonisait sous le socialiste Gbagbo qui imposait de nombreuses taxes et en détournait une bonne partie a son profit, et envisage maintenant l?arrivée du libéral Ouattara avec enthousiasme. Tout un symbole. Mais je crois que la phrase la plus importante est qu'il "faudrait faire remonter plus de valeur ajoutée au fermier". Ce sont deux réalités, l'une politique, l'autre économique, qui réfutent totalement la théorie de la lutte des classes de nos fonctionnaires marxistes. A méditer dans une période ou on parle d'augmenter (encore) la pression fiscale, au profit d'une minorité qui en détourne elle aussi la plus grande partie.
a écrit le 11/04/2011 à 12:44 :
Catherine je pense que tu es tellement aveugle par l'esprit de heine contre les etrangers et surtout les europeens. Pour tous ceux qui supportent les usurpateurs comme Bagbo oublient que nous sommes dans un village planètaire et la cote d'ivoire n'est rien sans ses voisins. Votre richesse (cacao, petrole, ...9 ne représente rien du reste du monde. 10 ans de regne nèst pas un jour. Que bagbo parte et laisse l'autre essayer peut etre la cote ivoire sortira de la pauvrete.
Réponse de le 11/04/2011 à 21:56 :
village planetaire OK mais faut-il faire tomber les Etats? Un Etat ça encore un sens! des nationaux, ça existe. Tant qu'il y aura des lois à respecter dans chaque Etat, tant que chaque Etat sera libre de choisir ses lois et ses gouvernants il faut condamner ceux qui entrent dans les villages pour prendre ce qu'ils veulent et imposer le chef de village qui leur plait
Réponse de le 12/04/2011 à 7:05 :
on se croirait au far ouest au 18e siecle. La honte aux organisations internationnalles, nous devons croire que c'es vrainant un MACHIN comme disait l'autre. J'ai honte d'etre un humain.........................
a écrit le 11/04/2011 à 12:38 :
Messieurs/Mesdames les journalistes,
Je me permet de faire votre boulot. La question qui se pose aujourd'hui pendant que la France nous bombarde, c'est de savoir qui a réellement gagné les élections ivoiriennes de 2010, et ensuite on parlera du cacao. Pour vous aider à y voir mieux, prière consulter ce site où se trouvent compilé des documents authentiques sur toutes les élections, spécialement le 2nd tour; http://www.interwatch.org/
Cdlmnt.

Ps: Juste une remarque: il n'ya pas que l'argent ds la vie. Il faut au moins le mériter et se montrer digne.
Réponse de le 11/04/2011 à 13:08 :
Dites-moi qui a crée le site pour que je te dise qui tu es!
Réponse de le 11/04/2011 à 18:40 :
SIKA - Puisceque vous savez tout pourquoi vous ne dite pas la vérité sur la Cote d'Ivoir !!!
a écrit le 11/04/2011 à 12:05 :
Le cacao? Mon c....l! Vous etes au courant de ce dont le sol ivoirien regorge? Plus d'une chose et pas des moindres. De facon a faire blanchir les texans, les arabes, les sud-africains et la course á l'armemen t... tous en meme temps, si vous voyez ce que je veux dire.
a écrit le 11/04/2011 à 11:51 :
vous occidentaux.allez vous faire foutre avec vos articles de merde.nous ne sommes pas cons.tout ce que vou mettez sur le net c en defaveur de gbagbo.nous preferons que ce lui qui detourne cet argent plutot que la france.arretez de nous emmerder avec ca.laissez nous gerer notre continent.diables
Réponse de le 11/04/2011 à 12:43 :
Et toi, tu le "gères" d?où TON continent ?
T'es pas un peu loin ?

Ça ne t?embête pas que des femmes et des gosses de ton pays meurent tous les jours la bas? Que fais-tu pour eux, a part taper sur les "occidentaux" ?

N'oublie pas que l'ONU n'est pas composée exclusivement d'"occidentaux"...
Réponse de le 11/04/2011 à 13:05 :
C'est un con qui préfère celui qui détourne l'argent pour achetez des armes contre son peuple.
Réponse de le 12/04/2011 à 4:39 :
merci .les gens n'on encore rien compris des degat des deche toxique,de l'enrichement de certain salau comme ble goude qui s'enrichisse avec largent du peuple parcequ'il sont les grand mobilisateur et semeur de haine dans le coeur des ivoiriens
a écrit le 11/04/2011 à 11:25 :
Pour vous occidentaux, il est tres facile de lire l'actualité a l'aune du parfum des affaires. Mais pour nous qui vivont cette crise, on puet temoigner que voila 10 ans que la souffrance s'est installee dans le pays. Le 28 novembre, avec un taux de participation record de 81%, les ivoiriens ont designé Ouattara comme nouveau president. Mais Gbagbo refuse de ceder le pouvoir. Face aux manifestants aux mains nues, il a utilisé les armes lourdes pendant 4 mois. Resultats: au moins 500 morts. Les efforts diplomatiques sont refusé en narguant le monde civilisé.Voila d'où provient la revolte qui a causé la guerre. Tout autre speculation n'est que superfetatoire!
Réponse de le 11/04/2011 à 11:57 :
ma chère catherine , je suis autant africain que toi, tous les émissaires africains sont passés dans ton pays pour raisonner les deux parties, ILS n'ont pas écouter! Il n'y a que dans les pays du tiers monde où les s'accrochent au pouvoir au point à accepter que les populations meurent. Tous ces cadavres dans les rues ça ne t'interpelle pas toi? ASSEZ! tu peux ce que tu veux parceque tu es en france.
Réponse de le 11/04/2011 à 12:05 :
Observer un conflit sous différentes lumières n'est jamais superflu.

A bas le simplisme et les vues manichéismes dans le journalisme.
Réponse de le 11/04/2011 à 12:33 :
Pour ceux qui disent que Ado à gagner, juste un excercice à faire et qu'on aurait dû faire depuis déjà quelques mois: compter les voix. Si vous le voulez, on confiera la tâche aux collègiens contre par exemple des bourses d'études pour rémunération. Les procès verbaux sont disponibles ainsi que tous les courriers échangé. Ok? Voilà un site à lire: http://www.interwatch.org/
Ya plein de documents authentiques.
Réponse de le 11/04/2011 à 13:06 :
Mon frère, tu es encore dans ça ? Vous les gens là pourquoi ne voulez vous de vérité que la votre? Changez de disque et réveillez vous? Enfin je crois savoir que votre dernier espoir c'est l'accomplissement de la prophétie de Malachie n'est ce pas? Encore faudrait il qu'il accepte d'être capturé pour en voir l'accomplissement. Bref réveillez vous !!!!
Réponse de le 11/04/2011 à 21:16 :
@GRANDISSEZ: "Mon frere, tu es encore dans ca?"

Bien sur, n'est ce pas la seule vraie question qui importe, a savoir qui a remporté les élections et est-ce que oui ou non il y a eu fraudes massives?

Présenter votre opinion comme une évidence, ce n'est en aucune façon la démontrer. C'est là la question qui a été encore et toujours évitée, noyée sous un lot de considérations déviantes.

Les pro-Ouattara ont été très habiles, ça oui.
"Un mensonge suffisamment répété devient vérité"
a écrit le 09/04/2011 à 21:40 :
On peut toujours rêver, mais à mon avis, il s'agira tout simplement d'un changement de nom de l'exploiteur :-)
Réponse de le 11/04/2011 à 20:38 :
Patrickb. Très bonne remarque; mais vous auriez dû utiliser le pluriel. On exploite les producteurs de cacao comme on le fait pour ceux qui produisent des laitues dans le Sud de la France et les vendent quatre fois moins cher que le prix affiché dans les <grandes surfaces>.
PS: Commenter dans ces médias franchouillards devient peu intéressant...
Jean-Claude Meslin
a écrit le 09/04/2011 à 19:50 :
UNE AUTRE LECTURE
Du fait de la guerre civile, les spécialistes estiment qu'il y a, stocké dans les ports du pays, entre 400 000 et 500 000 tonnes de cacao en souffrance. Il y a fort à parier qu'une partie importante de ce stock ne sera jamais distribué (un pillage ou un incendie est vite arrivé). Pourquoi? Parce que la mise sur le marché d'un tel stock ferait chuter les cours. Les ivoiriens ont la matière première, mais ce sont les occidentaux qui tiennent la distribution. L'article montre, en creux, qu'il y a trop de production. Les inquiétudes environnementales sont louables, mais ce qui intéresse la bourse des matières premières (cacao, café...), c'est le prix des cours. Trop de matière première et les prix baissent. En réalité, cette guerre est une bénédiction. Un hasard?
Réponse de le 11/04/2011 à 11:56 :
Ce qui se passe en Côte d'Ivoire illustre une fois de plus combien le peuple noir est décidément un peuple vraiment minable, un peuple qui n'a jamais tiré aucune leçon ni de n'esclavage, ni de la colonisation. Le peuple noir est toujours resté un peuple esclave en plus d'être minable. C'est un peuple doté d'un énorme complexe d'infériorité, qui considère les Occidentaux comme des Dieux, tout en adorant se haïr entre eux.
Les Français et les autres puissances occidentales tireront toujours leurs épingles du jeu, profitant des éternelles divisions et haines interafricaines. Point final !
Je suis Noir moi-même, et je comprends plus que jamais pourquoi le peuple noir est et reste le peuple le plus méprisé de la Terre, et ce à juste titre.
On ne peut pas parler de combattre le racisme alors que nous les Noirs sont toujours restés de véritables esclaves !
L'Afrique ne s'en sortira jamais car le peuple noir est, je le répète, bien trop minable.
Il faut dire vraiment ce qui est !

Réponse de le 11/04/2011 à 13:01 :
à Birawandou:

Vous pensez par votre réponse avoir fait évoluer la réflexion? A lire vos mots, maux, vous semblez être le 1er complexé dans cette affaires.
Comme j'essaie autant que possible de respecter l'autre, les peuples, je ne cracherais pas mon venin comme vous le faites dans quel but, On ne sait pas.

Voici ci-dessous, 3 liens, des blogs qui pourront vous éclairer je l'espère.

http://alternativesetcoherence.blogspot.com/

http://www.legrigriinternational.com/

http://www.legrigriinternational.com/article-cote-d-ivoire-les-liens-familiaux-de-ouattara-avec-les-grands-speculateurs-du-cacao-2002-2010-71337261.html

Cordialement
Réponse de le 11/04/2011 à 14:09 :
Ne vous en faites donc pas. Un jour, c'est une grande catastrophe nucléaire qui mettra fin à tout çà
Réponse de le 12/04/2011 à 17:30 :
mieux vaut des faits avérés plutôt que des spéculations politiques douteuses:

http://nouvelles.abidjantv.info/actualite-938-filiere-cafe-cacao-300-milliards-de-f-cfa-volatilises-sous-gbagbo.html

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :