SAB Miller s'offre enfin les bières haut de gamme de Foster's

Après une cour assidue, une OPA amicale puis inamicale, toutes deux rejetées, le sud-américain rachète l'australien pour 7,4 milliards d'euros.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

C'est fait ! La Victoria Bitter peut trinquer avec la Miller Light ! Le brasseur SABMiller a consenti mercredi à relever son OPA sur l'australien Foster's à 9,9 milliards de dollars australiens (7,4 milliards d'euros) contre 9,5 milliards précédemment. SABMiller propose désormais 5,10 dollars australiens par action Foster's. La transaction représente un total de 11,5 milliards de dollars australiens, passif inclus.

Le groupe avait d'abord formulé en juin une offre de 4,90 dollars australiens par action, mais elle avait été jugée trop basse par Foster's. SABMiller avait alors soumis son OPA directement aux actionnaires, essuyant un nouveau refus.

Un tel rachat constituerait la transaction la plus importante du secteur depuis qu'InBev a déboursé en 2008 quelque 52 milliards de dollars en numéraire pour racheter Anheuser-Busch et former ainsi AB InBev . SABMiller s'offre ainsi un tremplin de plus vers les marchés émergents d'Afrique, d'Amérique latine, d'Asie et d'Europe de l'Est. Le secteur de la brasserie pâtit en effet de la montée des cours des matières premières et du ralentissement de la croissance sur les marchés matures, qui pousse ses acteurs à chercher de nouveaux relais de croissance. SABMiller paraissait le mieux placé pour racheter Foster's dans la mesure où ses concurrents sont très endettés, ayant eux-mêmes réalisé de grosses transactions auparavant. Le brasseur australien affiche des marges très élevées et une position dominante en Australie, ce qui le rendait attrayant.

L'action Foster's a clôturé mercredi en baisse de 0,41% à 4,89 dollars. A Londres, l'action SABMiller prenait 0,3% vers 10h GMT, bien au delà de l'indice sectoriel européen de la boisson et de l'alimentation en repli de 0,3%.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.