Le Foll est favorable à un débat sur les OGM

 |   |  258  mots
Il y a des sojas qui sont utilisés pour l'alimentation du bétail qui sont OGM, qui sont importés a rappelé le ministre de l'Agriculture. Notamment en France où la culture commerciale des OGM est interdite.
"Il y a des sojas qui sont utilisés pour l'alimentation du bétail qui sont OGM, qui sont importés" a rappelé le ministre de l'Agriculture. Notamment en France où la culture commerciale des OGM est interdite. (Crédits : AFP)
Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, souhaite qu'il y ait un débat sur les OGM afin que soient mises en place des règles claires.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll s'est montré favorable mardi à un débat sur "l'intérêt général" qu'il y aurait éventuellement à recourir aux organismes génétiquement modifiés, les OGM.

Un débat pour mettre en place des "règles claires"

"Il y a un débat qu'il faut organiser sur l'intérêt général qui peut être, ou pas, d'utiliser les OGM" a indiqué le ministre lors de l'émission en ligne co-organisée par le site Linternaute.com et les quotidiens 20 Minutes et Ouest-France.

"Il faut laisser aux Etats des possibilités juridiquement cadrées pour prendre une décision" sur la culture ou non des OGM au sein de l'Union européenne. Or "tout le monde s'en lave un peu les mains", a regretté Stéphane Le Foll qui réclame "des règles claires".

"Il y a des sojas qui sont utilisés pour l'alimentation du bétail qui sont OGM, qui sont importés" a-t-il rappelé, notamment en France où la culture commerciale des OGM est interdite.

La France réticente, mais les producteurs contestent

La France vient de nouveau d'interdire par arrêté publié le 16 mars au Journal Officiel la commercialisation, l'utilisation et la culture du maïs génétiquement modifié MON 810 du groupe américain Monsanto, seule culture OGM pratiquée au sein de l'UE.

La culture du MON 810 est suspendue en France depuis 2011, décision que contestent les producteurs et qui a été plusieurs fois remise en cause puis confirmée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/03/2014 à 18:07 :
Les OGM sont nuisible et inutiles:
http://www.leparisien.fr/environnement/etats-unis-les-mauvaises-herbes-envahissent-les-champs-d-ogm-12-01-2014-3485665.php
Et Monsanto et consor le savent bien:
http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/04/05/comment-monsanto-a-mis-les-ogm-au-dessus-de-la-loi-aux-etats-unis_3154615_3244.html
Leur But est de propager ces résistances pour qu'il n'y est plus d'autre alternative à la deuxième génération d'OGM :
http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2013/08/18/la-strategie-diabolique-des-futures-plantes-ogm/
Il ne faut pas plus de 10 minutes sur internet pour comprendre cela... Donc nos soient-disant responsables savent très bien ce qu'ils font....
ILS NOUS DÉCLARE LA GUERRE.....
a écrit le 26/03/2014 à 13:07 :
@vérité Le problème est que tous ces bons à rien seront recyclés à Bruxelles...!!!
a écrit le 26/03/2014 à 12:11 :
Bonne idée... Cela permettra de clairifier les règles parfois un peu nébuleuses, mais aussi et surtout de relancer les OGM de conception française. Parce que s'i l'on "bloque" à ce niveau, c'estr MONSANTON qui va rafler la mise, et nous passerons (encore!) à côté d'un marché porteur au niveau mondial s'il en est. Nous avons suffisamment perdu de temps en palables inutiles, il faut maintenant trancher et se remettre sur les rails. Prncipe de précaution, d'accord, mais il ne faut pas pour autant refuser les progrès, sinon, nous reviendrons au moyen âge...
Réponse de le 26/03/2014 à 13:16 :
Vous avez raison, nous avons besoin d'une technologie OGM française et je pense que le potentiel pourrait être important en Guyanne.
Réponse de le 27/03/2014 à 12:30 :
donc aller polluer loin de "la metropole"
ensuite on va dire que nous sommes ecolos et faire des sommets car on pollue ailleurs.
Réponse de le 27/03/2014 à 12:30 :
donc aller polluer loin de "la metropole"
ensuite on va dire que nous sommes ecolos et faire des sommets car on pollue ailleurs.
a écrit le 26/03/2014 à 10:46 :
Les règles sont très claires, et les processus d,homologation sont horriblement complexes, et coûteuses pour les entreprises. Ce sont les États, la France en tête, qui refusent d'appliquer la législation, usant à l'excès du sacro-saint Principe de précaution, la nouvelle religion du XXI siècle. En cumulé depuis l'introduction de ces technologies, on doit en être à 1 milliard d'hectares (pour rappel, nous avons 3 millions d'hectares de maïs en France), sur 20 ans de recul...LeFoll et ses sbires condamnent les sème cires français et européens à jouer les seconds rôles dans une compétition mondiale: tant pis pour nos ex leaders mondiaux, les Limagrain, les Vilmorin, ou autre KWS..un immense gâchis sans aucun rationnel..
a écrit le 26/03/2014 à 0:29 :
il essaye de faire diversion !!!!

je l ai entendu ce matin avec bourdin sur RMC ouf !!!
de la langue de bois grosse comme une langue de bœuf lol !!!
il est pas énarque mais il a tres bien appris il devrait etre bien classé dans une promo actuelle

on en reparle la semaine prochaine s y il est encore au gouvernement !!

je conseille un standby sur ce genre de sujet c est vraiment pas sérieux !!
Réponse de le 26/03/2014 à 10:30 :
J'espère qu'il va faire partie du wagon du départ ce ne sera pas une perte je suis agriculteur (petit) c'est un vrai bon à rien il ne sait même pas ce que c'est une vache laitière.
Réponse de le 26/03/2014 à 10:30 :
J'espère qu'il va faire partie du wagon du départ ce ne sera pas une perte je suis agriculteur (petit) c'est un vrai bon à rien il ne sait même pas ce que c'est une vache laitière.
a écrit le 25/03/2014 à 23:48 :
Petit rappel désagréable à l'intention des josébovésiens actifs: en 2011, 4000 syndromes hémolytiques et urémiques dont 45 décès par ingestion de graines bio farcies d'E.coli multirésistante aux antibiotiques et productrice de toxine. Aucune manif des écolos pour dénoncer la malbouffe du bon bio. Au fait, pouvez-vous nous trouver une étude épidémiologique sérieuse (pas une pseudo-étude de Séralini), comptabilisant le nombre de morts par ingestion d'OGM?
Réponse de le 26/03/2014 à 9:51 :
Au delà de la question de la toxicité possible des OGM, c'est la dépendance des semanciers OGM qui une fois la France contaminée, il n'y aura pas de retour en arrière possible.
Réponse de le 26/03/2014 à 13:07 :
@Michel : d'où la nécessité de commencer avant tout par une précaution économique : soit on interdit à un planteur d'OGM d'aller contaminer ses voisins, soit on lui interdit (et au semencier) de porter plainte si une culture de ses voisins comprend des OGM (sous-entendu : probablement après contamination).
a écrit le 25/03/2014 à 22:07 :
et les verts qui s'allie avec ps merci
Réponse de le 26/03/2014 à 10:18 :
vous allez enfin comprendre que les verts ne sont que des opportunistes sans aucun amour propre. C DUFLOT en est le modèle parfait. Quand au ps, sorti des éléctions où il a besoin des verts, le reste du temps, il s'en contrefiche.
a écrit le 25/03/2014 à 20:19 :
On va t'en mettre un débat mon gars, tu vas voir, c'est NON !!!!
a écrit le 25/03/2014 à 19:40 :
Les OGM, les Français n'en veulent pas. Le débat est clos.
Réponse de le 26/03/2014 à 9:19 :
Préparez vous à avalez bientot une grosse couleuvre qui sera gonflée aux OGM et parfumée au gaz de schiste
a écrit le 25/03/2014 à 19:07 :
Ministre vendu a monsanto et qui prepare l'accord euro us sur le libre echange dans la ligne UMPS, vivement les elections europeennes!
a écrit le 25/03/2014 à 18:50 :
Il n'y a rien à débattre sur le risque de dissémination de germes OGM sur des cultures non OGM... S'ils sont importés et stockés de manière contrôlée, le risque est bien moindre qu'une autorisation de culture à grande échelle. Cet homme semble avoir d'autres intérêts que la santé publique française...
Réponse de le 26/03/2014 à 10:32 :
Son seul souci c'est se remplir ses poches.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :