Du poulet périmé vendu en Chine fait frémir McDonald's, Pizza Hut et KFC

 |   |  332  mots
En 2013, comme ici dans la province de Shangxi, le groupe KFC était déjà accusé d'avoir vendu du poulet avarié en Chine. (Photo Reuters)
En 2013, comme ici dans la province de Shangxi, le groupe KFC était déjà accusé d'avoir vendu du poulet avarié en Chine. (Photo Reuters) (Crédits : Reuters)
A Shanghai, un fournisseur de grandes chaînes de restauration rapide est mis en cause dans un reportage télévisé pour avoir vendu de la viande avariée.

Des tonnes de viande périmée. Filmé pendant deux mois par des caméras cachées pour un reportage diffusé le 18 juillet par la chaîne chinoise  Dragon TV, ce poulet destiné notamment aux grandes chaines de fast-food à Shanghai provoque un tollé en Chine. Au point de contraindre McDonald's et le groupe Yum, propriétaire de KFC et Pizza Hut, à suspendre leurs commandes auprès du fournisseur incriminé: Shanghai Husi Food. Les deux entreprises l'ont annoncé sur Weibo, le site de microblogging local. En tout, 18 tonnes de viande avariée auraient été distribuées. 

Nuggets au poulet périmé

L'enquête est censée démontrer, images et documents écrits à l'appui, que ces chaînes ont vendu, sous forme de nuggets ou d'autres préparations, une viande de poulet périmée depuis au moins deux semaines. Le reportage montre par exemple un courriel de la direction à ses employés qui aurait pour objet une demande de falsification des dates de péremption de la viande.

Ce fournisseur, une filiale de la compagnie américaine OSI, traite quelque 25.000 tonnes de viande par an. La chaîne suédoise Ikea aurait elle aussi fait appel à ses services entre septembre 2012 et août 2013, selon le quotidien South Chine Morning Post. Ses activités ont été suspendues par les autorités sanitaires de Shanghai qui procèdent à une enquête. 

Viande aux antibiotiques

Il s'agit du second scandale sanitaire en moins de deux ans qui affecte les chaînes de restauration rapides américaines en Chine. En décembre 2013, un autre fournisseur de McDonald's avait été pointé du doigt pour avoir vendu de la viande contenant de très hautes doses d'antibiotiques.

Les questions sanitaires ont particulièrement préoccuppé l'opinion publique chinoise en 2008, lorsque des produits laitiers pour bébé contenant des substances toxiques avaient provoqué la mort de six enfants et rendu malade plusieurs centaines de nourrissons. 

Ci-dessous, des extraits de ce reportage diffusés par la chaîne CCTV sur YouTube

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/07/2014 à 15:23 :
En France, on vend bien du cheval pour du bœuf ... Ou est le problème?
a écrit le 22/07/2014 à 2:57 :
Il n'y aucun problème pour la fat food, les clients décédés feront un très bon minerai pour alimenter de jeunes nouveaux clients en pleine croissance...
a écrit le 21/07/2014 à 23:52 :
"Fast-Food"...A quoi ça sert de manger vite, pour aller travailler plus vite...pour mourir plus vite? Il est certain qu'avec la "daube" qu'ils fourguent pour manger ET boire, il n'y aura bientôt plus besoin de portes aux cimetières tant les convois funèbres vont se succéder rapidement. Maladies cardiaques, diabète, cancers vont exploser dans les prochaines années, grâce à la nourriture chimico-industriel des fast-food. Un moyen d'endiguer la surpopulation dans le Monde? Donner à "manger" (subsister?)à tout le monde(Noble cause) pour la faire mourir rapidement et en nombre?
a écrit le 21/07/2014 à 23:40 :
"une filiale de la compagnie américaine OSI,"...qui espère que le traité de libre échange Europe/ USA soit rapidement signé... pour nous fourguer des poulets pourris, pleins d'antibiotiques, passés à la javel tout en ayant auparavant "bouffé" des maïs OGM contenant les substances chimiques du bienfaiteur de l'humanité, le ci-nommé Monsanto.
a écrit le 21/07/2014 à 19:32 :
10 millards d' amende comme pour la Bnp .
a écrit le 21/07/2014 à 14:45 :
Francehemenbt, de quoi sont choqués les faiseurs de fric rapide ? ce qui les inquiètent, c'est de perdre leur clientèle sur ce marché juteux :-)
a écrit le 21/07/2014 à 14:01 :
Au moins en Chine ils ont eut des preuves, en France y a surement bien pire, mais chut, faut rien dire.
a écrit le 21/07/2014 à 13:29 :
on voudrait tuer des gens, qu'on ne s'y prendrait guère mieux! tout ça pour du pognon, sale bouffe, malbouffe! comment faire confiance actuellement, avec des nourritures aux antibio, à ceci, cela, malsain, dégouttant, mais jusqu'où iront ils dans l'immonde ??? !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :