Cristaline : un nouveau bouchon moins pernicieux pour les animaux ?

 |   |  1020  mots
Si l'expérience devait s'avérer positive, en termes de respect de la cadence de production comme d'accueil de la part des consommateurs (grâce à une campagne d'affichage prévue en août), le nouveau bouchon pourrait être déployé sur les bouteilles de 50 cl au niveau national dès 2017, affirme le responsable industriel du groupe Ludovic Viel.
Si l'expérience devait s'avérer positive, en termes de respect de la cadence de production comme d'accueil de la part des consommateurs (grâce à une campagne d'affichage prévue en août), "le nouveau bouchon pourrait être déployé sur les bouteilles de 50 cl au niveau national dès 2017", affirme le responsable industriel du groupe Ludovic Viel. (Crédits : DR)
La marque d'eau de source lance dans 27 départements un bouchon solidaire de la bouteille. L'entreprise souhaite ainsi réduire le nombre de bouchons dispersés dans la nature et avalés par la faune, mais aussi réduire le poids de ses emballages.

Un objet du quotidien est sur le point de changer de visage. La marque d'eau de source Cristaline, leader du marché d'eaux plates en grosses et moyennes surfaces, vient de lancer une nouvelle bouteille de 50 cl. Toute l'innovation réside en réalité dans le bouchon: jusqu'à présent dévissable, il devient solidaire de la bouteille. Plus court et moins large que l'ancien, il est aussi deux fois moins lourd.

Initialement testée dans deux usines pilotes, Chambon-la-Forêt (Loiret) et Genrouet (Loire-Atlantique), la nouvelle bouteille est pour le moment distribuée dans 27 départements à proximité de ces deux sites. Si l'expérience devait s'avérer positive, en termes de respect de la cadence de production (56.000 bouteilles par heure à Chambon-la-Forêt) comme d'accueil de la part des consommateurs (grâce à une campagne d'affichage prévue en août), "le nouveau bouchon pourrait être déployé sur les bouteilles de 50 cl au niveau national dès 2017", affirme le responsable industriel du groupe Ludovic Viel. Les 15 lignes de production de petits formats de l'Hexagone devraient alors être équipées et adaptées comme l'ont été celles des deux sites pilotes. Cristaline n'exclut d'ailleurs pas, à plus long terme, une extension du nouveau bouchon à d'autres types de bouteilles.

bouchon

Une innovation censée faciliter le tri

À l'origine du changement, selon le groupe, la soudaine prise de conscience par le patron Pierre Papillaud des dégâts causés par les bouchons de bouteilles dispersés dans la nature, souvent avalés par la faune sauvage. En 2015, l'ONG de protection des milieux aquatiques Surfrider en a comptabilisé 14.744, collectés dans l'environnement marin et fluvial européens, s'ajoutant à 10.385 bouteilles de 50 cl et à 10.988 autres flacons. Désormais, promet Cristaline sur son site, "la bouteille emporte avec elle le bouchon au recyclage".

"Des bouchons 'solidaires' comme ceux proposés par Cristaline pourront effectivement être plus facilement triés", reconnaît Antidia Citores, responsable du lobbying et du contentieux chez Surfrider, qui ajoute ne pouvoir "qu'encourager le secteur des boissons à innover afin de trouver des solutions moins polluantes". Une telle innovation "pourra en effet contribuer à une amélioration de la collecte, démarche incontournable afin d'augmenter le taux de recyclage en France et atteindre l'objectif de 75% fixé lors du Grenelle de l'environnement", estime également Philippe Maillard, directeur général recyclage et valorisation France chez Suez. "À cette fin d'ailleurs, le plastique -dont moins de 27% est recyclé à ce jour, contre 67% pour l'ensemble des déchets- constitue un levier fondamental", ajoute-t-il.

La nouveauté ne devrait d'ailleurs pas compliquer ultérieurement le processus industriel de tri. "Même si le plastique dont sont faits les bouchons est différent de celui des bouteilles, aujourd'hui leur recyclage ne pose pas de problème, car nous sommes capables de séparer ces différentes matières. Cette séparation ayant lieu après broyage, par flottation, l'introduction de bouchons solidaires n'aura pas d'impact sur le processus", explique Philippe Maillard,

Un impact limité sur le taux de recyclage

Cependant, même si toute l'industrie des boissons adoptait le nouveau modèle, "les bouchons représentent une partie faible du tonnage global", observe le directeur de Suez. Améliorer réellement le recyclage du plastique demande donc d'aller bien au-delà de ce genre d'innovations ciblées, en intégrant "plusieurs démarches: recherche sur les matières par l'industrie du recyclage, utilisation de plastique recyclé par le producteur, mise en place par les politiques d'un prix du carbone, qui donnera une meilleure visibilité aux efforts accomplis", estime Philippe Maillard.

Surfrider prône même une approche bien plus radicale de la part des consommateurs comme des industriels: l'utilisation d'emballages réutilisables, ou du moins la mise en place d'un système de consigne. "La pertinence même de l'innovation de Cristaline pose question, dès lors que le produit sur lequel elle porte, à usage unique et sans réelle utilité -sauf en milieu médical-, est lui-même obsolète", explique Antidia Citores.

L'ONG souligne qu'il ne faut pas se méprendre: le plus grand fléau pour le milieu aquatique reste les fragments de plastique, dérivés de toute sorte d'emballage. Et les nouveaux bouchons, au cas où ils seraient arrachés et dispersés, pourraient même être plus nocifs que les anciens, puisque plus qu'ils sont petits et plus légers. Cristaline, confrontée à la préoccupation des consommateurs de ne plus pouvoir donner leurs bouchons aux associations qui les collectent pour financer leurs causes, a d'ailleurs elle-même déclaré que les arracher est tout à fait possible et facile.

Des points d'apport volontaire dans le Nord

Conscient de ces critiques, le groupe expérimente en réalité déjà d'autres solutions. Dans le cadre d'un partenariat avec Auchan, la marque a installé dans 17 parkings de supermarchés du Nord des points d'apport volontaires de bouteilles, en récompensant le geste de tri par de bons d'achat. Une usine du groupe située dans le même département fabrique ensuite de nouvelles bouteilles en mélangeant le PET recyclé issu de cette collecte à du PET vierge, "en bouclant ainsi la boucle", souligne Ludovic Viel. Si ce dispositif de consigne -mis en place aussi par d'autres acteurs, comme Suez, qui a installé une soixantaine de Kiosques Réco dans toute la France- ne concerne qu'un périmètre limité, c'est en raison du souci du groupe de "travailler en circuits courts, dans un rayon de 500 kilomètres", afin de limiter les coûts, mais aussi la pollution liés aux transports.

Mais, quel que soit finalement le bénéfice pour la faune des nouveaux bouchons, une chose est sûre: leur création répond aussi à un intérêt économique, puisque la contribution de chaque entreprise à Eco-emballages est calculée en fonction du poids des emballages mis sur le marché. Le groupe s'était d'ailleurs déjà attaqué au poids de la bouteille, qui en 30 ans a été réduit de plus de la moitié, en atteignant les 20 grammes. Une économie qui permet d'ailleurs d'innover "à prix constant", souligne Cristaline, qui se targue de ne pas avoir augmenté ses prix depuis 2000.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/07/2018 à 20:39 :
On ne peut plus récupérer les bouchons pour les opérations en lien. Du coup, j ai choisi: je nen achète plus
a écrit le 23/05/2018 à 14:05 :
Mdr !! l’écologie a bon dos ...c'est plutôt ce faire du fric sous couvert d'une bonne action !! l'état a inventé cela pour nous verbalisé ou nous faire taxe, les autres suivent !!
cet histoire bouchons pour l’écologie et bidon si puis dire ainsi !! Non c'est plutôt une façon de réduire ses cout,la marge et plus grande !! ....Cristaline en partenariat avec Auchan ?? Auchan Mdr qui joue les ecolos et qui a chaque caisses a posé 2 grand écrans (200 caisses =400 ecrans ) pareil dans l’allée central qui diffuse a longueurs de journée de la Pub ....le fric toujours le fric rien d'autres croyez moi !!
a écrit le 22/05/2018 à 7:58 :
D'accord, il faut penser à l'environnement, mais il était sans doute possible de créer un bouchon plus sain et tout aussi pratique pour le consommateur. Après la première ouverture, impossible de refermer correctement la bouteille, qui s'ouvre dans le sac....vraiment pas pratique ! Et la directrice marketing qui infantilise le consommateur en indiquant que le nouveau bouchon "nécessite une nouvelle gestuelle, avec un peu d’expérience on apprend à s’en servir."....

Impossible donc d'emporter partout la nouvelle bouteille d'eau équipée de ce fameux bouchon ! Je vais donc changer de marque, en espérant un retour à l'ancien bouchon de la part de Cristaline.

Dommage aussi pour les associations qui récupèrent les bouchon de bouteille pour offrir des fauteuils roulants ...je ne vois pas comment je vais pouvoir leur donner ce nouveau bouchon...
a écrit le 20/05/2018 à 18:40 :
bonjour a tous
bravo pour le nouveau bouchon sur les bouteilles de 1 litre 5 de cristalline, les anciens
n'étaient pas facile a dévisser surtout pour les personnes âgées comme moi.
bien cordialement.
a écrit le 20/05/2018 à 9:46 :
une belle betise ce nouveau bouchon j'ai change de marque a peine plus cher
a écrit le 02/05/2018 à 13:02 :
Auparavant Très satisfait de Cristaline ( contenants et bouchon ) Maintenant je songe au changement de marque:
Nouveau bouchon = dur et pas facile aux enfants ( comme aux anciens) pour ouvrir et de plus lors de la première ouverture = Douche
De plus auparavant les bouchon pouvaient être récupérer pour recyclage ( association), maintenant le bouchon "scellé" recyclage ?
Merci de revenir sur une ouverture sympathique , cela serait dommage de ne plus boire de la Cristaline...
a écrit le 27/04/2018 à 11:34 :
Quelle connerie ! ce nouveau bouchon . J'ai toujours acheté cette marque mais c'est fini depuis 2 mois, j'ai passé à une autre marque à peine plus cher ( il suffit d'attendre les promos des grandes surfaces , 2 achetés 2 gratuits ).
a écrit le 25/04/2018 à 0:35 :
Les concepteurs, ils se sont amusez a amener une bouteille d'eau d'1,5 avec cette fermeture dans leur sac a dos alors qu'elle a déjà été ouverte? Non? Et bien moi je l'ai fais et ça m'a pas fait marrer du tout!!!!!!! Y a des mecs qui sont payés pour réfléchir a ça? Sérieux? Je veux bien que ça soit pour l'environnement mais vraiment!
a écrit le 10/04/2018 à 13:23 :
votre bouchon, c'est vraiment pas du tout pratique, l'eau coule partout quand on la débouche et ce n'est pas du tout hygiénique, retour à l'ancien bouchon s'il vous plait
a écrit le 10/04/2018 à 12:55 :
Les nouveaux bouchons sont horribles. Ça fuit, ça pince quand tu les ouvrent ou les ferment... Remettez les vrais bouchons, ceux qui tiennent à la bouteille.
a écrit le 05/04/2018 à 19:59 :
Tout à fait mécontent des nouveaux bouchons, pas plus facile à ouvrir que les anciens, et surtout quasiment impossible à refermer. Car le plastique de la bouteille est tellement fin, que lorsque ont ferme cette dernière, elle se plie.
Bref ! ! ! je vais changer pour aller vers une société qui n’utilise pas ce style de bouchons
a écrit le 01/04/2018 à 18:26 :
bjr je vous ecrit pour vous dire que les nouveau bouchon de bouteille c de la connerie ( pour reste polie)
a écrit le 21/03/2018 à 14:02 :
Les bouteilles ne sont pas fermées hermétiquement on peut y trouver n'importe quoi dedans
a écrit le 14/07/2016 à 11:40 :
"car nous sommes capables de séparer ces différentes matières." il faut donc ôter immédiatement les mentions comme quoi on doit séparer les bouchons des flacons avant de les mettre dans les conteneurs de recyclage !! Ça ennuiera les associations qui collectent les bouchons pour offrir des fauteuils roulant, mais c'est le progrès.
Mes prochaines bouteilles plastique (jus de fruit, je bois l'eau du robinet), le je les déposerai donc avec le bouchon bien vissé (une fois le flacon rincé & égoutté, bien sûr, même le verre je le rince un peu, sinon les conteneurs à verre sentent la vinasse, trois gouttes de vin ça suffit à polluer l'ambiance).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :