Grâce à une reprise "plus soutenue" que prévue, Pernod Ricard relève ses objectifs annuels

Le géant des spiritueux vise désormais une croissance de son résultat opérationnel courant (ROC) d'environ 16% pour 2020-2021, contre 10% attendue auparavant.

2 mn

Pernod Ricard anticipe désormais une croissance organique du résultat opérationnel courant pour l'exercice 2020-2021 d'environ 16%, contre un objectif de 10% présenté le 22 avril dernier.
Pernod Ricard anticipe désormais une croissance organique du résultat opérationnel courant pour l'exercice 2020-2021 d'environ 16%, contre un objectif de 10% présenté le 22 avril dernier. (Crédits : REGIS DUVIGNAU)

Après avoir subi de plein fouet l'effondrement des ventes en début de crise, le numéro deux mondial des vins et spiritueux redresse la tête. À tel point que Pernod Ricard relève aujourd'hui sa prévision de croissance du résultat opérationnel courant (ROC) pour son exercice 2020-2021, mettant en avant un rythme de reprise "plus soutenu" que prévu.

Un groupe résilient

Avec l'arrêt des ventes dans les lieux de transports (les aéroports, notamment) ainsi qu'auprès des bars et restaurants pendant les confinements successifs, le groupe a connu une baisse de son chiffre d'affaires de 9,5% sur l'exercice 2019-2020 et de 4% sur le premier semestre 2020-2021, selon Alexandre Ricard, PDG du groupe.

La consommation à domicile n'a en effet compensé que partiellement l'arrêt total des ventes dans les lieux extérieurs.

Lire aussi 3 mnPlombé par la crise, Pernod Ricard s'attend à un environnement "volatil et incertain"

Mais, "cette crise est un accélérateur de transformation pour Pernod Ricard", selon les mots du PDG dans une interview accordée à Capital. La force commerciale du groupe s'est davantage tournée vers la grande distribution, précise le petit-fils du fondateur qui a décidé de mettre en place une gestion plus dynamique des ressources.

Ainsi, le résultat opérationnel courant 2020-2021 devrait, à périmètre et change constants, être globalement en ligne avec celui de 2018-2019, "malgré des ventes toujours affectées par les restrictions dans le On-trade et le Travel Retail, et des coûts de structure encore sous leurs niveaux normatifs".

Il vise désormais une croissance organique de son résultat opérationnel courant annuel d'environ 16%, contre une hausse d'environ 10% attendue auparavant, a indiqué le groupe dans un communiqué.

(avec Reuters)

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.