Au Japon, McDonald's tente un pas vers la sortie, la Bourse se fâche

 |   |  351  mots
Le groupe de restauration rapide préférerait laisser la direction des opérations nippones à un fonds d'investissement ou à une maison de commerce, selon la presse japonaise.
Le groupe de restauration rapide préférerait laisser la direction des opérations nippones à un fonds d'investissement ou à une maison de commerce, selon la presse japonaise. (Crédits : Kim Kyung Hoon/Reuters)
Les investisseurs n'apprécient pas, le titre plonge de plus de 7% ce mardi matin. Selon la presse nippone, "une maison de commerce ou un fonds d'investissement" pourrait acquérir prochainement jusqu'à 33% de la filiale japonaise du groupe de restauration rapide américain.

Au Japon, McDonald's envisagerait de céder les commandes à un tiers. C'est du moins ce qu'affirme la presse nippone ce mardi matin. Selon le quotidien Nikkei, le groupe américain de restauration rapide McDonald's veut céder jusqu'à deux tiers de ses actions dans sa filiale japonaise, soit jusqu'à 33% de cette dernière, à une maison de commerce ou un fonds d'investissement. De hauts responsables de la maison-mère ont rencontré récemment au Japon plusieurs interlocuteurs pour évoquer ce sujet, selon le quotidien, qui ne cite pas ses sources.

Un prix de vente autour de 750 millions d'euros?

McDonald's, qui contrôle 49,99% de McDonald's Japan, prévoit d'entrer début 2016 en négociations exclusives avec l'un d'eux pour céder entre 15% et 33% du total du capital, par ailleurs détenu par des actionnaires individuels via la Bourse (41,51%) et institutionnels (8,5%). Le prix de vente pourrait se situer autour de 100 milliards de yens (750 millions d'euros).

En offrant à un nouvel investisseur la direction des opérations au Japon, McDonald's pense que la chaîne retrouvera une nouvelle jeunesse via une rénovation des enseignes. La maison-mère continuera d'encaisser des royalties sans avoir à assumer la difficile gestion au quotidien auprès d'une clientèle nippone qui a beaucoup de choix en dehors de McDo et qui s'avère en outre très exigeante.

Mauvaise réaction des investisseurs

Les investisseurs à la Bourse de Tokyo réagissaient négativement à ces informations: le titre McDonald's Japan perdait 7,8% après 20 minutes d'échanges, à 2.713 yens. McDonald's a installé son premier restaurant en 1971 à Tokyo dans le quartier chic de Ginza et le groupe a prospéré depuis dans l'archipel pour y contrôler jusqu'à plus de 3.000 emplacements.

Toutefois, la concurrence accrue (et pas seulement celles d'autres restaurants rapides mais aussi de cafés et supérettes) complique sa tâche, d'autant que ces dernières années ont été marquées par de nombreux incidents (présence de plastique, de dents dans les en-cas notamment) qui ont écorné son image. Le chiffre d'affaires mensuel a chuté et McDonald's Japan devrait finir dans le rouge cette année comme l'an passé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/12/2015 à 19:20 :
si dejà ...MacDo Japon vaut qq chose , c'est pas mal ...
essayez donc les sushis le tempura ...ou les yakitoris :
vous n'aurez plus envie de Macdo et vous demandrez meme comment ils peuvent exister au Japon ( entre autre ) .
remarquez , c'est un peu al meme chose en Espagne :
peu de Macdo ...beaucoup de tapas ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :