Porsche en négociation exclusive avec le fonds souverain du Qatar

 |   |  140  mots
Le constructeur allemand serait en discussion exclusive avec le fonds souverain qatari, QIA, en vue d'une possible entrée de celui-ci dans son capital. Porsche doit rembourser une dette de 9 milliards d'euros.

Le fonds souverain qatari, Qatar Investment Autorithy (QIA), pourrait entrer dans le capital de Porsche. Le groupe allemand de voitures a déclaré, ce mardi, être en discussion exclusive avec le QIA. "Il n'y a plus de discussion qu'avec le Qatar", a même déclaré un porte-parole du constructeur.

Deux scénarios sont possibles, soit une augmentation de capital de Porsche réservé à QIA de 4,5 milliards d'euros, soit une vente à QIA des options Volkwagen (groupe dont Porsche a pris le contrôle) à hauteur de 24%. Le but est d'aider le constructeur automobile haut de gamme à assumer le remboursement de ses neuf milliards d'euros de dettes, rapporte le magazine allemand Focus.

Porsche a aussi demandé un prêt public de 1,75 milliard d'euros à la banque publique allemande Kfw, mais il cherche d'autres solutions si cette aide ne lui est pas accordée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :