Berlin demande des offres améliorées pour la reprise d'Opel

 |   |  240  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le gouvernement allemand continue de suivre avec attention le rachat du constructeur automobile et demande aux deux candidats, Magna et RHJ, d'améliorer leurs offres. La maison-mère d'Opel, General Motors, doit tenir ce lundi un conseil d'administration pour examiner le rachat de sa filiale.

Le gouvernement allemand continue de mettre la pression sur le dossier Opel. Ce dimanche, le ministre de l'Economie, Karl-Theodor zu Guttenberg, a de nouveau demandé à ce que les deux prétendants à la reprise du constructeur automobile, la holding RHJ et l'équipementier canadien Magna,  améliorent leurs offres pour obtenir le soutien du gouvernement allemand.

"Mes préoccupations sont bien connues", déclare Guttenberg au quotidien Bild am Sonntag. "Dans les discussions trilatérales entre GM (maison-mère d'Opel ndlr), les investisseurs et les autorités fédérales et locales allemandes, il sera important d'aboutir à de nouvelles amélioration dans l'intérêt des contribuables". "Une telle amélioration pourrait être, par exemple, une augmentation de la contribution en capital des investisseurs", précise-t-il.

Ces déclarations interviennent à la veille d'une réunion du conseil d'administration de General Motors où le dossier Opel devrait être à l'ordre du jour. Selon des sources proches des discussions, le groupe automobile américain pencherait en faveur de RHJ alors que les autorités allemandes ont exprimé leur préférence pour le projet de Magna.

Magna souhaite développer les activités d'assemblage d'Opel et vise une forte croissance des ventes, notamment en Russie, pays d'origine de son partenaire financier dans ce dossier, Sberbank. Au contraire, RHJ prévoit de réduire la production d' opel pour restaurer sa santé financière et pourrait être disposé à revendre ultérieurement la société à GM.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :