Le rachat de Saab enfin conclu

Le constructeur néerlandais de voitures de luxe Spyker indique avoir trouvé un accord avec General Motors pour le rachat de la marque suédoise.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le feuilleton Saab est en passe de se refermer. Skyper a confirmé ce mardi avoir trouvé un accord avec General Motors pour la reprise du constructeur automobile suédois en difficultés. Le géant américain a par la suite précisé que la transaction pourrait être bouclée à la mi-février, si les décisions sur les modalités de la vente sont prises rapidement.

Cet accord était subordonné à une garantie de l'Etat suédois à un prêt de 400 millions d'euros par la Banque européenne d'investissement (BEI). Une garantie immédiate accordée. Le montant de l'opération se chiffre à 400 millions de dollars, 74 millions en numéraire et 326 millions en actions préférentielles.

Les spéculations étaient allés bon train ce lundi alors que General Motors tennait une conférence de presse. Mais le constructeur américain avait seulement officialisé la titularisation d'Ed Whitacre, jusque-là directeur général par intérim, à la tête du groupe. Ce dernier avait toutefois confirmé que GM était à un stade avancé de discussions avec Spyker.

Saab avait été mis en vente en début d'année 2009. Le fabricant suédois de voitures de luxe Koenigsegg avait trouvé un accord préliminaire avec GM en juin avant de s'associer en septembre avec le chinois BAIC afin de financer cette transaction. Mais le groupe suédois avait dû renoncer fin novembre à cette opération. Depuis, GM avait engagé des pourparlers exclusifs avec Spyker.

Après un premier refus de GM, Spyker avait cependant décidé de revenir à la charge et a soumis une offre revue et corrigée en 11 points visant à répondre à chacun des problèmes soulevés pendant la période d'examen des comptes de Saab. Pas suffisant pour le groupe américain, qui avait alors placé sa filiale en liquidation judiciaire le 8 janvier. Les ultimes tranctations entre les deux parties auront finalement sauvé l'un des fleurons de l'industrie suédoise.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 26/01/2010 à 17:22
Signaler
La nouvelle apparaît prématurée, ni GM ni Spyker Cars n'ont encore confirmé la transaction. La suspension du titre Spyker Cars ne renseigne ni sur la réussite ni sur l'échec des négociations.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.