Ford et General Motors profitent des problèmes de Toyota

 |   |  181  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Les ventes du constructeur japonais ont reculé de 9% en janvier aux Etats-Unis. Le groupe est pénalisé par le rappel massif de voitures dans le monde à cause d'une pédale d'accélération défectueuse.

Les difficultés de Toyota font le bonheur de General Motors et de Ford. Leurs ventes ont en effet respectivement progressé de 14% (146.825 unités écoulées) et de 25% (112.156 véhicules) en janvier aux Etats-Unis. Les deux constructeurs américains n'ont pas manqué de sauter sur le rappel massif de voitures de leur principal concurrent, proposant notamment un rabais de 1.000 dollars aux propriétaires d'un modèle du groupe japonais.

De son côté, le premier constructeur mondial a vu ses immatriculations chuter de 16% sur le mois (-9% à nombre de jours comparables), tombant à 98.796 voitures. Du coup, le groupe abandonne sa deuxième place du marché américain à Ford. En raison d'une pédale d'accélération défectueuse, Toyota a dû rappeler 5,6 millions de voitures aux Etats-Unis et interrompre temporairement la vente de huit modèles.

Nissan a également profité de cet incident. Le constructeur japonais a enregistré une hausse de 16% de ses ventes le mois dernier, avec 62.572 véhicules écoulés. Cette performance lui permet de dépasser l'américain Chrysler, dont les immatriculations ont encore reculé de 8%, à seulement 57.143 unités.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :