GM devient le deuxième actionnaire de PSA Peugeot Citroën

 |   |  382  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
A l'issue de l'augmentation de capital, la famille Peugeot conserve 25,2% du capital et 37,9% des droits de vote du constructeur automobile.

PSA a annoncé ce mardi, après la fermeture de la bourse, "le succès de son augmentation de capital". Le "montant final brut de l'opération s'élève à 999 millions d'euros", souligne le constructeur automobile dans un communiqué.  "La demande totale s'est élevée à approximativement 1,78 milliard d'euros, soit un taux de souscription de 178%", précise la firme. A l'issue de cette augmentation de capital, "le groupe familial Peugeot reste le premier actionnaire de PSA avec 25,2% du capital et 37,9% des droits de vote". La famille fondatrice a souscrit pour "un montant d'environ 140 millions d'euros".

Arrivée de GM

Le constructeur automobile américain General Motors "devient le deuxième actionnaire de PSA Peugeot
Citroën, avec 7% du capital", à travers l'acquisition et l'exercice des droits préférentiels de souscription "cédés
par le groupe familial Peugeot et l'acquisition d'actions auto-détenues vendues par PSA". L'alliance nouée avec le groupe de Detroit  avait notamment pour objectif à court terme... d'assurer le succès d'une augmentation de capital. PSA était en mal d'argent frais.

Véhicules communs pas avant 2016

PSA et General Motors ont annoncé le 29 février une alliance stratégique. Dans ce cadre, les deux constructeurs  "se concentreront sur les véhicules particuliers de petite et moyenne taille, les monospaces et les "crossovers" (4x4)". Les premiers véhicules communs n'arriveront qu'en 2016. Par la suite, les deux partenaires "prévoient de développer conjointement une nouvelle plateforme pour les véhicules à faibles émissions de CO2". L'accord doit permettre par ailleurs aux deux groupes d'"opérer sous la forme d'une seule et même structure d'achat à l'échelle mondiale pour leur approvisionnement en matières premières, composants et services auprès des fournisseurs", avec un "volume d'achat combiné de 125 milliards de dollars (95 milliards d'euros)".

Mauvais résultats 2011

PSA a enregistré de mauvais résultats financiers au titre de 2011. La situation du constructeur tricolore s'est sérieusement dégradée sur les six derniers mois de l'année dernière. Le président du groupe, Philippe Varin, a annoncé une perte opérationnelle pour la division automobile de 92 millions d'euros sur l'année, avec un déficit de 497 millions sur le second semestre. La marge est négative de - 0,2 % sur l'année et de - 2,5 % sur la deuxième partie de 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/03/2012 à 12:52 :
en attendant GM impose la cessation de la production des Peugeot en IRAN: 450000 unités produites l'année passée. Parait-il que la décision est Française car les banques ne savent plus financer.... je veux bien croire .... à moins que ce soit pour alimenter les chaînes GM OPEL ET VAUXHALL en Europe voire SEVELNORD!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :