Chrysler fait un carton aux Etats-Unis

 |   |  295  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les ventes de la firme américaine aux Etats-Unis ont progressé de 34% en mars. Contrôlé par Fiat, le groupe d'Auburn Hills profite du renouvellement de ses berlines et son 4x4 Grand Cherokee. GM et Ford progressent aussi

Après avoir failli disparaître, Chrysler poursuit un spectaculaire redressement. Il y a trois ans, la firme d'Auburn Hills sortait à peine de la protection du Chapitre XI (loi sur les faillites). Aujourd'hui contrôlé par Fiat, le constructeur annonce des ventes spéctaculaires le mois dernier aux Etats-Unis... les meilleures depuis mars 2008. Il enregistre également un trimestre historique, toujours depuis 2008. Le troisième groupe automobile américain a affiché un bond de 34% à 163.381 véhicules le mois dernier outre-Atlantique. La marque Chrysler proprement dite progresse de 70%, grâce notamment à sa berline moyenne 200 (une ancienne Sebring habilement restylée) et sa récente limousine 300 - vendue sous le label Lancia en Europe. Le spécialiste des 4x4 Jeep bondit pour sa part de 36%. Son modèle phare, le nouveau gros tout-terrain Grand Cherokee progresse même de 43%. La firme du Michigan indique dans un communiqué que ses ventes progressent pour le 24ème mois d'affilée.

GM et Ford en hausse

GM annonce pour sa part des ventes en hausse de 12% en mars aux Etats-Unis à 231.052 véhicules et Ford une progression plus modérée (+5%) à 223.418 unités. Le groupe à l'ovale bleu réalise notamment de belles performances avec sa berline compacte Focus et réalise "les meilleures ventes jamais enregistrées" par sa grosse berline Fusion.

Création d'emplois

 "La combinaison d'une disponibilité du crédit, d'une économie en redressement, d'une demande qui repart et même de prix élevés de l'essence encourage les gens à acquérir de nouveaux véhicules plus économes en carburant et aident à tirer vers le haut les ventes du secteur", explique dans un communiqué Reid Bigland, directeur des ventes de Chrysler pour les Etats-Unis. La création de 1,2 million d'emplois ces six derniers mois contribue notamment à soutenir le moral des consommateurs.


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/04/2012 à 12:20 :
Vous avez raison AUTO, mais en plus ces chiffres ne tiennent pas compte du "channel stuffing" gigantesque qui a lieu depuis maintenant plusieurs années mais qui s'est brutalement accéléré depuis l'été dernier. Les chiffres sont difficile à obtenir concernant Chrysler, mais ceux de GM sont édifiants: plus de 750k véhicules sont dans les stocks des distributeurs.
Voir ce lien: http://www.zerohedge.com/news/latest-parabolic-chart-gm-channel-stuffing
a écrit le 03/04/2012 à 17:17 :
Si vous connaissez les USA vous comprenez TOUT de suite que nous sommes dans les sub-prime version consommateurs, ce qui sera la pierre tombale de ce pays. Pas une seule de ces voitures n'est payées, c'est du 100% achète maintenant et paye dans 5 ans ! Bref après avoir plumé ces fournisseurs en Chapitre 11, il suffit de faire du volume via l'organisme de crédit de sa propre entreprise et vous voilà avec l'illusion que tout repart, décidement on n'en sortira jamais.
a écrit le 03/04/2012 à 16:09 :
Cela semble si simple, pourquoi ne fait on pas pareil ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :