La marque auto de prestige Bentley (groupe Volkswagen) va doubler ses ventes malgré la crise

 |   |  219  mots
Bentley Mulsanne  Copyright Reuters
Bentley Mulsanne Copyright Reuters
Bentley compte écouler 15.000 voitures en 2018, contre 7.400 l'an dernier. Grâce surtout aux Etats-Unis et à la Chine.

La marque de luxe Bentley, propriété de Volkswagen, compte doubler ses ventes d'ici à 2018, a déclaré son nouveau patron Wolfgang Schreiber au journal économique Handelsblatt à paraître jeudi. "Nous parviendrons à notre objectif de 15.000 voitures d'ici à l'année 2018 ", a souligné le dirigeant. La prestigieuse marque britannique compte notamment lancer en 2015 un 4x4 de très haut de gamme, selon le quotidien allemand. En 2011, Bentley avait vu ses ventes bondir de 54% à 7.400 unités avec un chiffre d'affaires de 1,1 milliard d'euros.

Hausse de 32% des ventes

Les ventes mondiales de Bentley ont totalisé 3.929 unités sur les six premiers mois de 2012, en hausse de 32%. Les Etats-Unis ont été le premier débouché de la marque au premier semestre (1.140 véhicules ), devant la Chine (1.059) et le Royaume-Uni (557).

Rachat en 1998

Fondée en 1919, Bentley a été acquise par le groupe allemand après une bataille homérique avec BMW en 1998. C'était une volonté expresse de Ferdinand Piëch, alors patron opérationnel du consortium allemand, soucieux d'offrir une gamme complète jusqu'au grand luxe avec Bentley et au sport hautes performances avec Lamborghini et Bugatti. Volkswagen avait alors racheté aussi la marque soeur Rolls Royce, qui a été rétrocédée ultérieurement... à  BMW. La vieille firme de Crewe vend aujourd'hui une gamme de modèles exclusifs à partir de 170.000 euros pièce.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2012 à 8:32 :
Etre très riche dans les années 1900, ça passait sans problème. Aujourd'hui avec internet etc, c'est prendre le risque d'être ciblé par tous les "dérangés" de la planète, donc une source d'angoisse permanente. C'est pas forcément la situation idéal.
Réponse de le 13/12/2012 à 14:46 :
Rassurez-vous : on est en train de faire un retour en arrière à vitesse grand V socialement et économiquement. On sera bientôt de retour en 1900, c'est à dire avec une petite classe de gens très riches et puissants s'appuyant sur une très grande classe d'esclaves très pauvre, et une toute petite classe moyenne de plus en plus écartelée entre les 2 !!
Réponse de le 14/12/2012 à 11:14 :
Que de conneries peut on lire..
a écrit le 13/12/2012 à 0:04 :
Pour qu'il y ait des gens très riches, il faut qu'il y ait en contre partie des gens très pauvres qui se font exploiter à mort. Voilà comment notre système économique fonctionne.
a écrit le 12/12/2012 à 19:11 :
1.1Mds de CA, pour 7400 véhicueles -> soit 135 000?/véhicules.
Pourant si on regarde les prix, y en a pas une en dessous de 140K? :
http://www.caradisiac.com/gamme--bentley-continental/

??
Réponse de le 12/12/2012 à 19:41 :
148.000 euros par vehicule vendu, changez les piles de cotre calculatrice !
Réponse de le 12/12/2012 à 20:23 :
oui, en effet, je me suis trompé j'avais lu 1mds au lieu de 1.1mds...
a écrit le 12/12/2012 à 18:57 :
malgré la crise? mais non, grâce à la crise....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :