Volkswagen parie sur l'hybride rechargeable, moins sur l'électrique

 |   |  540  mots
La future version hybride rechargeable reprendra la même carrosserie que la Golf VII
La future version hybride rechargeable reprendra la même carrosserie que la Golf VII (Crédits : <small>DR</small>)
Volkswagen va livrer en décembre ses premières petites Up électriques. Mais le groupe allemand compte surtout sur ses futures voitures hybrides rechargeables. Une Golf "Plug In Hybrid" arrivera à la mi-2014. Une Audi A3 suivra.

« Il y a trois ou quatre ans, il y avait un gros enthousiasme pour le véhicule électrique. Mais nous, nous voulons faire des voitures pour les clients. Et nous ne prévoyons pas de grand boom pour la voiture électrique », affirme Christian Klingler, membre du directoire de Volkswagen en charge des ventes et du marketing. « La voiture électrique, c'est pour les villes avec une autonomie réduite, et encore plus en hiver. En revanche, l'hybride rechargeable, c'est la technologie parfaite », poursuit le dirigeant. « C'est une technologie très importante pour les années à venir ».

Une Golf "Plug In Hybrid" à la mi-2014

Si le groupe Volkswagen va livrer en décembre ses premières « minis » Up électriques au tarif de 25.950 euros (18.950 une fois le super-bonus écologique déduit, batteries incluses), Volkswagen attend surtout beaucoup de ses futures Golf et Audi A3 « Plug In Hybrid ». Ces deux berlines compactes essence-électriques rechargeables verront le jour l'an prochain, la Golf à la mi-année, l'A3 ensuite.

50 kilomètres d'autonomie

Au programme : un moteur à essence de 150 chevaux et un moteur électrique rechargeable, le tout donnant un total de 200 chevaux, une autonomie de 500 kilomètres en mode hybride et un rayon d'action en mode électrique pur d'une cinquantaine de kilomètres selon le groupe. Sur le prototype de Golf que nous avons brièvement essayé sur circuit, l'agrément semblait prometteur. En 2015, Audi commercialisera également une berline A4 familiale « Plug In Hybrid ». Au sein du groupe germanique, c'est Porsche qui a tiré le premier en juillet avec sa limousine Panamera SE-Hybrid de 416 chevaux (dont 95 générés par le moteur électrique) à plus de 110.000 euros!

 Technologies sur les mêmes plates-formes

« Nous avons décidé de proposer les différentes technologies en les intégrant sur des plates-formes existantes », précise Christian Klingler. Avantage : des coûts réduits et des véhicules produits sur les mêmes chaînes. Les Golf essence et diesel, la version hybride rechargeable et même une Golf électrique prévue aussi pour la mi-2014 seront fabriquées dans les mêmes usines. Symbole des priorités au sein du consortium de Wolfsburg, Audi lancera d'abord des hybrides rechargeables et ensuite seulement des modèles 100% électriques.

Stratégie inverse de celle de Renault

S'inspirant de Toyota, le pionnier avec sa Prius de 1997, Volkswagen a donc opté pour une stratégique opposée à celle de Renault, lequel a donné la priorité aux 100% électriques avec un véhicule spécifique comme la Zoé. Renault affirme qu'on optimise mieux la traction électrique sur un véhicule conçu spécialement pour le « zéro émission ». En revanche, Renault ne semble pas pour le moment s'intéresser à l'hybride.

On attend l'hybride rechargeable chez PSA

PSA reste pour sa part à ce jour, avec Volvo, le seul constructeur à proposer des voitures hybrides diesel, une technologie plus efficace pour traquer les rejets de C02, mais plus onéreuse et réservée à l'Europe, les autres continents n'étant pas favorables aux mécaniques à gazole. Malheureusement, si PSA a été le pionnier de l'hybride diesel, il n'est pas prêt à franchir le prochain pas de l'hybride rechargeable. Dommage. Le suédois Volvo, lui, commercialise depuis le printemps des hybrides diesel rechargeables. Il est le seul à ce stade.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/10/2013 à 19:24 :
Encore une pub gratuite pour VAG. Le chèque était-il gros cette fois encore?
PSA a mieux que l'hybride électrique, mais Verdevoye n'est pas payé pour le dire... Il s'agit de l'Hybrid-Air, pas polluant, contrairement aux batteries lithium, qui d'ailleurs ne sont pas sans danger, on a vu ce que ça donne avec les Boeïng et le Tesla, dont une a pris feu récemment...
a écrit le 21/09/2013 à 12:42 :
Vous serez à la retraite les gars ou près de la tombe avant qu'on voit quelque chose de changer.
Je viens de faire un round trip en Alaska, avec un billet low cost à partir de NY. Je loue à l'arrivé à Anchorage un gros pick-up qui consomme 25l/100 km pour 30/60 dollars par semaine (avec présentation luxe ou pas) et avec le gaz de schiste américain l'essence ne va pas beaucoup augmenter!
Comment voulez-vous que les 300 millions de consommateurs américains en dehors des californiens aient quelque chose à foutre de notre débat ici.
Dans le reste du monde à part l'Europe l'essence est à beaucoup moins de la moitié d'un euro le litre...
Tiens je vais appeler mon prochain chien: Ecologie, c'est mignon non?
Dans les autres continent ils sont combien de milliers de millions à rouler à l'essence pas chère? Dans les pays arabo-musulmans elle va de 10à 50 cts le litre.
Un pauvre à Dubai (expérience vécu) a de l'argent pour acheter de l'essence mais pas pour faire des réparations sur des voitures pourris qui tombent en panne tout le temps, genre merde européenne, donc il achète des Toyota et des Lexus aux riches en occase.
Ils me disent çà ne tombe jamais en panne une vieille Lexus. Les chinois vendent là bas des pick-up Great Wall, et ils ont compris, il faut que çà ne tombe pas en panne, les chinois sont moins cons qu'on pense.
Ils on rien a foutre de vendre des voitures en Europe, leurs millions de client sont chez les pauvres qui n'on que de l'argent pour acheter de l'essence!
Les constructeurs européens ont des directions peuplées de cons gras!
Ils nous amusent avec les VE, et nous ici on passe notre vie a se mordiller les oreilles comme des petits chiens écologistes...tiens la boucle est bouclé!
Réponse de le 28/09/2013 à 20:13 :
vue un peu simpliste d'"un type qui se prend pour le cente du monde alors qu'il n'en est que le trou de cul !
a écrit le 18/09/2013 à 23:16 :
L'électrique pur n'est pas encore viable pour le citoyen lambda sauf pour les véhicules de ville (si on a les moyens). VW attaque tous azimuts; ça semble normal puisqu'il veut détroner le leader Toyota. La Prius hybride est un véhicule apprécié des chauffeurs de taxis depuis pas mal d'années, ce qui est une référence fiabilité. La solution transitoire est à mon sens l'hybride essence et VW l'a compris. C'est dommage que notre industrie automobile nationale mette autant de temps à réagir. Pas d'offre hybride renault, de l'hybride diesel chez Peugeot et un véhicule sympa mais seulemement "annoncé" chez Citroên.
a écrit le 17/09/2013 à 17:55 :
On comprend que VW veuille vendre des moteurs à pétrole + des moteurs électriques+de la technologie pour faire du chiffre. ( et des emm.....des pour les clients). CA et Marge d'abord.
L'hybride est mort. Le développement de l'électrique est inexorable, des progrès sont faits tous les jours, manque plus qu'une bonne crise pétrolière pour sceller définitivement le sort du moteur à explosion.
Réponse de le 20/09/2013 à 13:04 :
JB38 Nous en sommes pas encore là avec 130 kms moyenne d'autonomie ,l'électrique reste marginal.
Confiner à la ville exclusivement pour le moment;Pour pallier l'hybride est l'alternative conjuguant à la fois
autonomie et consommation en baisse.
a écrit le 17/09/2013 à 8:46 :
La voiture électrique je n'y crois pas a long terme. Le fait que leur batterie ne soit pas recyclable et qu'il faille les enterrer ( comme les déchets nucléaires), qu'à l'exemple des dizaines de Lexus qui ont explosé sur les quais de l'Hudson a New York lors du passage de Sandy, que la nécessité énergétique va exploser pour pouvoir recharger ce type de véhicule, et que ce n'est pas avec des énergies qui dépendent de la météo que cela marchera, je pense que l'avenir est a la propulsion hydrogène.
Bien évidement Bolloré et Renault qui ont investi des sommes colossales empêcheront le développement de cette concurrence. J'espère que cela viendra d'un pays plus pragmatique..
Réponse de le 17/09/2013 à 10:40 :
connais tu le supercondensateur ? la batterie s'est as been deja.
Réponse de le 07/12/2013 à 12:52 :
tu te trompes l'AMI §
bien au contraire ces batteries seront recherchées par ceux qui utilisent les panneaux solaires pour stocker l'énergie et l'utiliser quand ils en ont besoin.
a écrit le 16/09/2013 à 17:54 :
C est une bonne idee mais il ferait meiux de travailler sur la fiabilité . . quand je vois tous les problemes que j'ai avec ma polo...
a écrit le 16/09/2013 à 17:08 :
que VW, encore une fois, a mis dans le mille : l'avenir est effectivement à l'hybride rechargeable. Une cinquantaine d'autonomie pour les petits trajets boulot-dodo ou courses du WE et du carburant (de préférence diesel pour mieux lutter contre le réchauffement climatique) pour les plus longues distances. L'électrique pur en dehors de la deuxième voiture urbaine de riches bobos ou de flottes locatives (type Autolib), ça ne marchera jamais. L'autonomie est ridiculement basse et surtout le temps de recharge est excessif, comparé au temps de faire un plein ! L'hybride rechargeable combine le meilleur des deux mondes.
Réponse de le 16/09/2013 à 19:45 :
Excellent, excellent, sauriez-vous me donner une conso objective aux 1000 kms ?
Réponse de le 16/09/2013 à 21:11 :
VW commercialise déjà une Jetta hybride 150 CV essence +27 CV électrique pour 30 000 euros (prime déduite). La consommation constructeur (donc ça vaut ....ce que ça vaut) est donnée pour 4.1 l/100 d'essence. Considérant que sa seule rivale actuellement (sauf erreur de ma part) est la Volt/Ampéra qui coute 10 000 euros de plus, elle risque de faire un bon score. La prius qui est dans le même créneau niveau prix est un peu moins puissante et les hybrides Honda encore moins chers rendent au moins 40 CV, donc ne sont pas comparables. Une fois de plus on regrettera l'absence de française, les hybrides de Peugeot sont des chars aussi lourds que chers.
Réponse de le 16/09/2013 à 21:33 :
@jetta

Excellent, excellent, mais sauriez-vous me donner une consommation objective aux 1000 kms.
Réponse de le 16/09/2013 à 22:16 :
Hélas non, je n'ai pas encore vu passer d'essais indépendants réalisés par des gens sérieux dans des conditions réalistes. Sans compter que l'objectivité c'est assez compliqué en matière de consommations, surtout pour les hybrides. VW parle de 4.4 l en cycle combiné, 4.5 l en ville. Un essai du point mentionne qu'il est facile de descendre de 5 l en ville mais qu'on peut aussi dépasser 7l sur route en se laissant entrainer par les 170 cv du moteur. Par contre le coffre morfle salement.... 375 l seulement, au lieu de 510 l. Donc c'est pas pour moi.
Réponse de le 16/09/2013 à 22:30 :
Si ça peut répondre à votre question: http://www.moteurnature.com/actu/2013/essai-volkswagen-jetta-hybride.php
Réponse de le 16/09/2013 à 23:14 :
@@godrev

Ca ne répond pas à ma question, encore une fois une hybride infoutue de donner une consommation réaliste en trajet réel sur 500 ou 1000 kms donc tout à fait inintéressant. La conso de 8 l/ 100 kms en urbain laisse rêveur... Du pipeau l'hybride électrique...
Réponse de le 17/09/2013 à 0:20 :
Et bien bougez vous le cul et cherchez par vous-même !
Réponse de le 17/09/2013 à 8:31 :
@godrev
00.20
Bravo, je voulais juste vous amener à l'ineptie de votre réponse, une Jetta hybride dont on masque la conso réelle sur un parcours de 500 à 1000 Kms se doit de rester à la concession...!!!
Réponse de le 17/09/2013 à 10:47 :
sacré godrev toujours présent quand il s'agit de tailler un short au groupe Volkswagen.
Réponse de le 17/09/2013 à 12:21 :
@@godrev 10.47

Sans doute parce que vous défendez trop Volkswagen, sans mesure, allant jusqu'à vanter une Jetta hybride ne présentant aucun intérêt et je pèse mes mots...

Réponse de le 12/10/2013 à 11:43 :
4,6 l/100 avec ma Prius 2 de 2006 (les Prius récentes font mieux), sur des trajets ville/route/autoroute.
La conduite d'un véhicule hybride demande un minimum de finesse.
a écrit le 16/09/2013 à 16:17 :
PSA et Volvo ne sont pas les seuls constructeurs qui proposent des hybrides diesel, Mercedes le fait aussi.
Réponse de le 16/09/2013 à 19:14 :
Psa va proposer prochainement l' hybride air 2,5 l qui dit mieux le prix sera aussi très concurrentiel, je viens d' essayer la nouvelle. 308 un vrai régal dommage pour notre bonne vieille golf et a3
a écrit le 16/09/2013 à 15:40 :
Les voitures 100% électriques sont encore pensées essence, moteur central boîte de vitesses, freins à disques.
Or l'évolution devrait être une voiture 100% pensée électrique, un moteur brushless par roue, intégré dans la roue, plus de boîte de vitesses, plus de différentiel ni de freins, on gagne un poids sensible.
Et l'hybridation se fera par un moteur à air chaud dit stirling (rendement supérieur au diésel )accouplé à un alternateur.
Réponse de le 16/09/2013 à 16:09 :
Effectivement le moteur Stirling a été volontairement passé aux oubliettes comme beaucoup d'autres inventions géniales qui faisaient de l'ombre aux lobbys pétroliers. Dans les pays Nordiques et l'Allemagne qui doit absolument trouver des solutions efficaces non polluantes pour remplacer le nucléaire, il refait surface notamment pour le chauffage des logements.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :