Renault va lancer son label haut de gamme "Initiale Paris" à la rentrée

Au Mondial de l'automobile parisien, début octobre, Renault lancera son nouveau label "premium" avec la Clio Initiale Paris. Suivra ensuite une version huppée du monospace Espace. La firme française essaye de monter en gamme. Rude gageure.
La Clio IV sera la première Renault déclinée dans le nouveau label premium Initiale Paris.
La Clio IV sera la première Renault déclinée dans le nouveau label "premium" Initiale Paris. (Crédits : DR)

Renault va lancer sa nouvelle griffe haut de gamme au prochain salon de l'automobile parisien, début octobre. "La Clio Initiale Paris sera au Mondial", indique le constructeur au losange. "La finition intérieure a été soignée, le grain des plastiques, le cuir"..., souligne la firme. "Le Renault Espace Initiale Paris suivra" vers la fin de l'année. Et le label "sera ensuite décliné sur d'autres modèles". Renault veut aussi "améliorer la relation client" avec "Intiiale Paris". Spécialiste des petits modèles à bas prix, la firme tricolore essaye timidement de monter en gamme et d'améliorer ainsi ses marges. Rude gageure.

Avant de devenir patron de PSA, Carlos Tavares, alors numéro deux de Renault, avait lancé le projet d'un label haut de gamme pour la firme au losange. Il s'agit d'une "griffe, avec des attributs de design et de traité clairement identifiables suggérant l'exclusivité, l'élégance", nous expliquait ainsi à l'époque celui qui était Directeur général délégué de Renault.

 

Une démarche évolutive 

Contrairement au label sportif Alpine Renault prévu pour 2016, la griffe de luxe ne sera pas une marque à part entière. Le projet est moins ambitieux et en tous cas beaucoup plus progressif. A l'inverse du sport, où Renault a une vraie légitimité historique à la fois avec l'histoire d'Alpine championne du monde des rallyes et Renault Sport plusieurs fois victorieux en Formule 1, le constructeur n'est aujourd'hui pas crédible dans le haut de gamme, après plusieurs échecs successifs. Il faut donc une démarche évolutive. 

L'inspiration a été puisée dans la... R5 Baccara de la fin des années 80 et début 90, qui avait remporté un certain succès avec une finition plus raffinée, des cuirs soyeux et une peinture extérieure spécifique. Renault a décidé en tous cas de reprendre un label "Initiale Paris", qui existe déjà... Même si la plupart des gens l'ignorent. Il désigne effectivement depuis des années des versions à peine plus équipées de certains modèles Renault. Mais en toute discrétion et avec une diffusion condifentielle. Il s'agit désormais de lui donner une toute autre ampleur. 

 

Vers un vraie marque haut de gamme ?

"Si l'accueil est favorable, on rendra ces versions de plus en plus distinctes des autres modèles", indiquait à La Tribune Carlos Tavares lorsqu'il était au coeur du projet. Et "on réfléchira à une distribution plus sélective. L'idée est de démarrer par une griffe. Et, si ça marche, on pourra envisager de créer une vraie marque haut de gamme".

Cette obsession pour le haut de gamme, Carlos Tavares l'a conservée chez... PSA, dont il est désormais le président du directoire. A peine arrivé, il a décidé d'y faire carrément de DS une vraie marque, totalement séparée de Citroën, bousculant ainsi les plans plus prudents établis jusque là par le groupe PSA.  A compter du 1er juin dernier, il a nommé nommé un Directeur général pour la marque DS, Yves Bonnefont, indépendant par rapport à la nouvelle Directrice générale de la firme aux chevrons, Linda Jackson.

 

Tout le monde s'y met 

Dès le lancement de la DS3 en mars 2010, la démarche de PSA était plus osée que celle de Renault. DS propose d'ailleurs des modèles totalement différents de ceux de Citroën. En outre, DS avait d'emblée la vocation à être en un label indépendant en Chine, avec une usine et une co-entreprise totalement distinctes de celle de Peugeot et Citroën. Chez Renault, on n'en est pas du tout là.

Jaloux de DS, Peugeot réfléchit d'ailleurs à créer aussi sa propre griffe haut de gamme, plus proche de ce que compte faire Renault avec "Initiale Paris". "Nous réfléchissons à un nom pour des versions haut de gamme", nous expliquait Maxime Picat, Directeur général de la marque au lion, à la mi-mai. Peugeot souhaite un label spécifique désignant une version huppée de chaque modèle (208, 308, 508...). Comme Renault. C'est donc dans l'air du temps. L'américain Ford va également lancer des versions "premium" de ses modèles, baptisées "Vignale", du nom d'un ancien carrossier italien tombé naguère dans l'escarcelle du groupe du Michigan.

 

Un secteur porteur

Indéniablement, le haut de gamme fait rêver, avec ses fortes marges potentielles (18% pour Porsche, 17,5% pour Jaguar Land Rover, un peu moins de 10% pour BMW). Mais, la démarche pour établir une vraie notoriété "premium", vis-à-vis d'une clientèle légitimement fort exigeante, demande une constance sur des décennies avec de très lourds investissements et un souci permanent de qualité. Carlos Tavares aime rappeler que le groupe Volkswagen a mis des années pour imposer sa marque Audi.

Les allemands tiennent fortement ce segment porteur. En 2013, les quatre constructeurs allemands "premium" (BMW, Audi, Mercedes, Porsche) ont écoulé presque cinq millions de véhicules. A côté, le japonais Lexus (Toyota) en a vendu 520.000 et son compatriote Infiniti (Nissan) environ 180.000. Le suédois Volvo a écoulé pour sa part 428.000 véhicules l'an dernier et le britannique Jaguar Land Rover 425.000. Les Français aimeraient bien profiter du gâteau. La Clio "Initiale Paris" n'est qu'une fort timide tentative. Mais il faut bien commencer un jour et, vu l'image assez bas de gamme de Renault dans le monde, l'ex-Régie a raison de faire preuve de modestie...

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 26
à écrit le 23/06/2014 à 14:01
Signaler
Avant d'envisager sérieusement le haut de gamme, Renault a deux problèmes à résoudre : (1) Une ligne esthétiquement fine et élégante ; (2) Un service après-vente à la hauteur (dynamique et efficace...)

le 23/06/2014 à 17:48
Signaler
Le SAV est parfaitement à la hauteur chez RENAULT mais la ligne, oK et RENAULT l'a compris et et en trin d'évoluer, positivement !

le 19/01/2015 à 17:12
Signaler
Le pire SAV que j'ai rencontré a été celui de BMW. Ma dernière a été une 330 à 54 000 € le bout. Plus jamais je n'achèterai ces marques dont le coûteux SAV n'est pas à la hauteur du prestige vanté. Je me demande si on est pas mieux servi chez Dacia !

à écrit le 23/06/2014 à 12:50
Signaler
VW FAIT BIEN DU PSEUDO HAUT DE GAMME AUDI A BASE DE LOW COST SKODA..

le 23/06/2014 à 14:33
Signaler
Votre commentaire est absurde. Que vous n'aimiez pas les Audi est votre droit. Mais Audi réalise des ventes et profits record dans le monde. Demandez en Chine, premier marché d'Audi, si c'est la même chose? C'est de la désinformation...

le 23/06/2014 à 15:59
Signaler
en fait le groupe VolksWagen partage de nombreux organes entre toutes ses marques. C'est de là que vienne de grosses économies d'échelle. Il y a donc bien un peu de Skoda chez Audi. Après la finition n'est pas la même mais il y a beaucoup de choses "...

le 23/06/2014 à 17:50
Signaler
@Nico Oui en commun, entre Volkswagen audi seat skoda il y a ...les pannes !!

le 02/07/2014 à 12:19
Signaler
Vous confondez avec Renault....

à écrit le 23/06/2014 à 11:51
Signaler
avant de faire du très haut de gamme Renault ferait bien de faire déjà de la qualité sur ses autres modèles ,la qualité n'est pas toujours à la hauteur sur certains de ses modèles Scénic 3

le 01/02/2017 à 11:48
Signaler
Euhhh j'ai une scénic 3 de 2009 dci avec 165 000km au compteur et zéro problèmes pour moi. Je suis d'accord pour les modèles entre 2000 et 2006 scenic 2 laguna 2 megane 2 (début du multiplexage ou tout les constructeurs sans exceptions ont eu leurs ...

à écrit le 23/06/2014 à 11:34
Signaler
Cela va être compliqué de faire rimer Renault et "haut de gamme/premium" alors que les modèles de la marque Dacia sont vendus sous la marque Renault dans une grande partie du monde

le 23/06/2014 à 13:21
Signaler
oui d accord mais car ya un mais les dacia renault sont tres fiable ( un tres bon pts ) ^^^^

à écrit le 23/06/2014 à 10:38
Signaler
Bon d' un coté, renault ne parle que du haut de gamme renault pas de haut de gamme tout court.. faut comprendre la sémantique. Avant de me faire piéger, je ne comprenais pas pourquoi dans les concessions de bagnoles française et particulièrement re...

le 23/06/2014 à 12:35
Signaler
Les marques françaises sont globalement fiables. Il suffit de lire les enquêtes de fiabilité. Dacia et Renault respectivement premier et seconde de l'enquête de fiabilité d'Auto Plus. En ce qui concerne l'enquête de L'Automobile Club Allemand porta...

le 23/06/2014 à 14:44
Signaler
il est indiqué " c' est à l' usage que l' on comprend ", il n' est pas marquer que c' est dans le marketing ! les dacia avant même la première sandero produite, la " presse " relayait renault marketing que c' était fiable, extrêmement fiable ! alors...

le 23/06/2014 à 15:11
Signaler
Les premières Dacia ont été commercialisées en France au milieu de l'année 2005. Il y'a même pas 10 ans. Les enquêtes de fiabilité montrent que les modèles sont très fiables. Les ventes en Europe de Dacia explosent avec +25,1% au mois de mai et -2...

le 23/06/2014 à 15:16
Signaler
celle de 30 ans c sur , argument idiot un de plus

à écrit le 23/06/2014 à 10:31
Signaler
Un "haut de gamme" pour le marché français ? c'est suicidaire.

à écrit le 23/06/2014 à 9:59
Signaler
Renault était une marque de prestige à ses débuts dans les années 1930. Aujourd'hui, l'offre "haut de gamme" ne sera qu'une déclinaison de modèles communs avec un niveau de finition "haut de gamme", soit exactement ce qu'a fait la marque vers 2000 av...

à écrit le 23/06/2014 à 9:36
Signaler
Que de fautes dans cet article, indigne d'un journal!

à écrit le 23/06/2014 à 9:19
Signaler
Il leur faut 5 ans pour supplanter les allemandes pas fiables, pas plus !

à écrit le 23/06/2014 à 9:19
Signaler
Renault sait faire des moteurs mais pêche encore dans la finition de ses voitures. Audi ne fait partie du haut de gamme que depuis les années 80 car ils ont su faire leur révolution à un moment ou leurs voitures étaient considérées comme des cassero...

le 23/06/2014 à 17:52
Signaler
Audi, du haut de gamme ??, classement fiabilité Auto plus du 10 01 14, 19 ème sur 20, DACIA premier, RENAULT deuxièmes, haut de gamme disiez-vous...!!!

à écrit le 23/06/2014 à 9:11
Signaler
Petits modèles à bas prix ??!! Franchement est-ce que l'auteur ne roule pas pour quelqu'un d'autre ? Je le crois bien !!!!

à écrit le 23/06/2014 à 7:53
Signaler
Le haut de gamme n'est pas qu'une question de nom. C'est un ensemble comprenant design, espace intérieur suffisant (et non pas une minicoquille comme on fait trop souvent actuellement), motorisation adéquate y compris en essence, qualité de finition ...

à écrit le 23/06/2014 à 7:46
Signaler
En parlant de bas de gamme...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.