Le Mondial de l'automobile s'ouvre dans un contexte économique plus serein

 |   |  469  mots
Le Mondial de l'Automobile de Paris doit accueillir plus d'un million de personnes.
Le Mondial de l'Automobile de Paris doit accueillir plus d'un million de personnes. (Crédits : reuters.com)
Le plus grand salon automobile du monde ouvre ses portes à Paris au moment où le marché français semble s'être enfin stabilisé. Il reste toutefois encore très en-dessous de ses performances de jadis...

C'est l'un des plus grands salon automobiles du Monde qui doit ouvrir ses portes jeudi 2 octobre à Paris (samedi pour le grand public). Il réunit tous les deux ans près de 1,2 million de visiteurs sur quelque 96.000 m2 d'exposition. Autrement dit, le public français ne boude pas l'univers des quatre roues, malgré la morosité de son marché intérieur.

En réalité, le consommateur renoue peu à peu avec le concessionnaire après plusieurs années de dégringolade. Les chiffres des immatriculations livrées en septembre par le Comité des constructeurs français d'automobiles semblent le confirmer. Les livraisons ont augmenté de 7,6% pour les voitures particulières et les véhicules utilitaires légers (+2,7% en données corrigées des jours ouvrables) avec 184.380 voitures. Depuis le début de l'année, les ventes ont progressé de 2% avec 1.6 millions d'immatriculations.

Une performance à relativiser

En réalité, ces performances sont à relativiser et à mettre au regard d'une base de comparaison très favorable. Pour rappel, l'exercice 2013 avait été le plus mauvais depuis 16 ans avec un marché en baisse de 5,7% à 1,79 million d'immatriculations (2 millions de voitures en 2007). La bonne nouvelle est donc que le marché automobile français s'est enfin stabilisé. Et ce sont les constructeurs automobiles français qui en profitent les premiers au détriment des groupes étrangers.

La dynamique Peugeot

Ainsi, PSA a vu ses ventes bondir de 16% sur le seul mois de septembre portant sa performance à 3,8% depuis le début de l'année. La marque au lion a été le principal moteur de cette performance (+22% en septembre, +5,6% depuis le début de l'année), tandis que Citroën s'inscrit sur une hausse plus modérée (respectivement +10% et +1,7%).

De son côté, le groupe Renault performe sur le long terme avec une progression de ses ventes de 8,2% depuis le début de l'année, et 7,7% en septembre. Comme toujours, les ventes sont portées par Dacia, la filiale low cost du groupe dont les immatriculations ont progressé de 20% depuis le début de l'année et de 31% en septembre. Celles de la marque au losange progressent de 5,9% depuis janvier.

Le reflux des marques étrangères

Le groupe allemand Volkswagen, qui pèse environ 11% de parts de marché en France, a vu ses ventes stagner depuis le début de l'année (-0,2%), tandis que le groupe Fiat (5% de parts de marché) est en baisse de 1,5% depuis janvier. En tout, les marques étrangères ont baissé de 2,8% depuis le début de l'année, malgré un rebond de 1,8% en septembre.

Par ailleurs, l'Italie a annoncé une progression de 3,27% des immatriculations en septembre à 110.436 voitures. En Espagne, le marché a bondi de 26,2% , soit une progression de 17% depuis janvier. Cette performance doit beaucoup au système de prime à la casse mis en place par le gouvernement.

______

SUIVEZ EN LIVE LES PRESENTATIONS DES CONSTRUCTEURS

mondial auto

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/10/2014 à 14:43 :
Enfin un journaliste auto compétent sur LT? Espérons. Au moins l'ancien semble avoir été viré, qui s'en plaindra?
a écrit le 02/10/2014 à 9:04 :
"Un contexte économique plus serein", vous avez de ces titres!!
a écrit le 02/10/2014 à 8:22 :
C'est comme le salon de l'agriculture : on regarde, on touche, on caresse, on prend des photos ...............mais on n'achète rien !
On n'a plus les moyens !
Réponse de le 02/10/2014 à 10:05 :
J'achète moi, j'achète français une fois tous les 3 ans !! Il est vrai que toucher, caresser la qualité française, c'est quand même autre chose !!
Réponse de le 02/10/2014 à 11:34 :
Ca fait 20 ans que le SUV cartonne, il n'y en a toujours aucun made in france. Ni de pick up ou de vrai 4x4, il faut forcément acheter étranger, c'est idiot. (épargnez moi le laius sur l'écologie, c'est de ce type de véhicule dont j'ai besoin (famille recomposée et j'habite à la campagne) et dont j'ai envie, pas d'un "crossover" pour urbain)
Réponse de le 02/10/2014 à 18:25 :
Moi j'ai trouvé des SUV français CAPTUR, CACTUS, 2008 , j'en passe et des meilleurs, rien tel chez Vag, du gros bouffi ruineux, lourdingue, oui, du cool, dépollué, agréable à mener et qui sait prendre un virage, ça n'existe pas chez eux... Le pire ce sont bien ces AWD approximatifs et ces BV autos fragiles comme du verre..., sans doute pour ça que ça se casse la bobine.. ??!!
Réponse de le 02/10/2014 à 21:47 :
@ Louise
Pourquoi tous les 3 ans ? Elles tombent en ruines ?
Réponse de le 03/10/2014 à 10:59 :
@Thelma 21.47 J'aime changer, comme mes fringues haute couture...!!!
a écrit le 02/10/2014 à 8:16 :
Hier c'était la crise budgétaire et 2 000 000 000 000 Euros de dettes mais aujourd'hui on se réveille sereins.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :