Automobile : l'électrique profite de la chute du diesel en Europe

 |  | 360 mots
Lecture 2 min.
Le diesel n'a représenté que 23,2% des immatriculations de voitures en Europe, en chute de près de 7 points par-rapport à début 2020.
Le diesel n'a représenté que 23,2% des immatriculations de voitures en Europe, en chute de près de 7 points par-rapport à début 2020. (Crédits : Reuters)
Le ventes de voitures diesel ont chuté de près de 7 points sur le marché de l'automobile européen en 2020, selon des données récentes. Au contraire, les ventes de véhicules électrifiés ont augmenté, toujours soutenues par les subventions publiques.

Le diesel n'a représenté que 23,2% des immatriculations de voitures en Europe au premier trimestre contre près de 30% début 2020, devancé désormais par les véhicules électrifiées (hybrides et 100%  électriques), selon les chiffres publiés par l'Association des constructeurs européens (ACEA). La chute des voitures diesel atteint les 20% sur un an. Elle est plus prononcée en Allemagne et en Espagne où les immatriculations ont plongé de 30%.

Les voitures à essence ont également chuté de 16,9%, à 1,1 million d'unités, soit 42,2% de parts de marché, contre 52.3% début 2020.

Lire aussi : Les ventes de voitures électriques ont doublé en Europe en 2020

La faible reprise du marché automobile, déprimé par la crise sanitaire, a surtout profité aux véhicules hybrides et électriques, dont les ventes ont continué à exploser.

18,4% de part de marché pour les hybrides

Avec une offre devenue pléthorique chez les constructeurs, les voitures hybrides (essence ou diesel) représentent désormais 18,4% du marché, avec 469.784 véhicules vendus (+101,6%). C'est en Italie, en France, en Allemagne, en Espagne ou en Pologne que la hausse est le plus prononcé.

Les hybrides rechargeables ont bondi de 175% et représentent 8,2% du marché, à 208.389 exemplaires, avec des ventes toujours poussées par l'Italie (+446%) mais aussi par la Suède, l'Allemagne et la France.

Les voitures 100% électriques représentent quant à elles 5,7% du marché, avec 146.185 unités (+59,1%), "la demande étant toujours dopée par les subventions de l'État pour les véhicules à faible émissions", souligne l'ACEA. Au contraire, les Pays-Bas, la Suède et l'Espagne ont enregistré une baisse des ventes.

Concernant ces modèles électriques, Bruxelles a présenté en décembre 2020 une feuille de route pour une "mobilité durable" avec l'ambition d'avoir au moins 30 millions de voitures "zéro émission" sur les routes européennes d'ici 2030, ce qui nécessite que 3 millions de points publics de recharge soient accessibles à cette date.

Selon le rapport de la Cour des comptes, "quelque 2 millions de véhicules électriques sont actuellement immatriculés dans l'UE".

L'UE entend réduire d'ici à 2050 les émissions de gaz à effet de serre du secteur des transports de 90% par rapport à 1990, dans le cadre de ses efforts vers une économie neutre pour le climat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/04/2021 à 16:38 :
En vérité , les voitures hybrides roulent quasiment tout le temps en thermique ( essence ou gasoil ) . Pourquoi donc cacher celà ???
Réponse de le 25/04/2021 à 20:48 :
C'est un compromis un peu "bancale", sauf si on roule peu en ville, toujours en électrique (modèle rechargeable), le système qui permet de ne pas être en panne d'électricité vu que le moteur thermique est là [surpoids, etc]. C'est étonnant les faibles 'consommations type' annoncées, au mieux en ville c'est 0L carburant, si on recharge chez soi ensuite, mais les clients peuvent être déçus à l'usage, mais ils feront avec.
a écrit le 24/04/2021 à 19:43 :
Les chiffres sont assez peu représentatifs étant donné que le marché s'est globalement effondré. Il me semble acquis que les hybrides et électrique se vendent mieux mais qu'en sera t'il quand les primes seront supprimées et que le prix du KW domestique aura doublé (ce qui n'est pas une vue de l'esprit. Il va falloir remplacer une cinquantaine de réacteurs d'ici 15 ans).

Je suis également dubitatif sur l'hybride. Le français moyen roule 13 000 km/an (16 000 en diesel, 8 000 en essence). Soit il rentre dans les 80 km journaliers et alors il est inutile qu'il se trimballe un moteur thermique en plus. Soit il en fait plus 150 et alors il est inutile de se charger de batteries et d'un moteur électrique.

Il n'y a que dans la zone grise qu'un hybride peut avoir sa justification. Le plus gros frein actuellement est le manque de zones de rechargement....mais aussi l'inadaptation du réseau et le sous-dimensionnement de la production électrique propre.
Réponse de le 25/04/2021 à 20:56 :
"Soit il en fait plus 150 et alors il est inutile de se charger de batteries et d'un moteur électrique."
oui, mais si au niveau du bilan pour un constructeur c'est compté comme "faible carbone", ça les aide à atteindre les objectifs (si ça dépasse, Bruxelles va les amender fortement chaque année, au kilo de carbone en excès, ça peut faire des centaines de millions €/an).
"et que le prix du kWh domestique aura doublé" pour arriver au niveau allemand ? Même quand le kWh est stable la facture augmente, à cause de l'abonnement (en gaz pareil, kWh moins cher facture plus forte), lui augmente tout le temps. Il a pris 45% entre 2014 et 2020.
Tout ira bien, Linky est censé nous avoir fait faire des économies (pas encore trouvé comment), on va donc pouvoir le payer sur 15 ans.
a écrit le 24/04/2021 à 14:28 :
Cool
a écrit le 24/04/2021 à 14:28 :
Cool
a écrit le 23/04/2021 à 18:13 :
L'hybride n'est pas nouveau!! Toutes les anciennes voitures essence comme diesel sont déjà des hybrides puisque la batterie se recharge en roulant grâce à l'alternateur, si on y réfléchit bien. Le vrai progrès c'est le stop and start et de pouvoir rouler en 100% électrique en roulant en dessous de 50 en ville où dans les embouteillages. Pour le poids du véhicule ça ne doit pas changer grand chose avec les voitures standard. Est ce que je suis prets à changer de véhicule la est la question.
Réponse de le 24/04/2021 à 9:48 :
"Pour le poids du véhicule ça ne doit pas changer grand chose avec les voitures standard"

Ah ouais et dis nous comment deux moteurs ne pèseraient pas plus qu'un seul le génie stp ? Merci.

Hé ouais désolé gros, je lis les autres commentaires tu aurais pu me répondre directement...
Réponse de le 24/04/2021 à 10:20 :
Un hybride récupère l'énergie dépensée au freinage sous forme de chaleur dans un système classique, ainsi que lors des descentes. L'alternateur consomme directement de l'énergie tirée du carburant. Le stop and start est un gain marginal car chaque redémarrage entraîne une surconsommation temporaire.
a écrit le 23/04/2021 à 17:25 :
La voiture électrique est une escroquerie intellectuelle: tant que Bruxelles continuera à utiliser une comptabilité truquée pour le CO2 qu'un enfant de 10 ans pourrait démonter ce genre de politique n'aura aucun effet.

Merci à Bruxelles de démarrer le bilan carbone depuis le début de la production de la voiture et pas quand elle est en service.

Si on fait cela, une tesla produit plus de CO2 qu'un diesel moderne.

Au final , les emissions de CO2 vont augmenter mais on aura peut être moins de pollution dans les villes, pour le reste cela ne changera rien, on va transférer un peu plus de notre PIB aux chinois.
Réponse de le 25/04/2021 à 16:43 :
Et la TOYOTA PRIUS étant transporté en cargo au fuel hyper polluant , est la voiture qui de sa conception à sa destruction pollue le plus au monde .
Mais faut pas le dire , sauf que c'est la vérité et comme le chantait Guy Béart ...
a écrit le 23/04/2021 à 16:44 :
Les mairies écologistes préconisent la suppression des diesel pour 2025 .
Ils se demandent pas comment les populations vont procéder pour changer de véhicule.
Pourquoi les constructeurs ont continuer à vendre alors sachant que un tel projet était prévu pour l’après 2020 ?
Je ne voterais pas écologistes car ils sont vraiment dangereux.
Des armées bidouillent le climat , le cosmos est pollué de satellites, les fusées utilisent un an de diesel du monde entier et c’est nous qu’on vient restreindre , allez comprendre ...
Réponse de le 25/04/2021 à 8:25 :
Le cosmos c'est grand... c'est même légèrement plus grand que la terre pour tout dire.
Le nombre de satellites balancés autour de la terre depuis le début de la ' conquête ' spatiale à tout casser même pas 10.000
a écrit le 23/04/2021 à 15:45 :
C'est marrant, en France, cette aversion qu'on a pour la voiture à essence. Avant, on la combattait pour mettre du Gazole à la place, maintenant, on la combat pour mettre de l'électrique : Rien n'a changé, finalement :)
a écrit le 23/04/2021 à 15:44 :
Alors que les hybrides sont une aberration écologique totale vu que véhicules qui pèsent plus lourd que les autres et donc consomment plus que les autres.

De la folie furieuse.
Réponse de le 23/04/2021 à 18:25 :
@ citoyen blasé
La voiture hybride est une ânerie qui conjugue les inconvénients du thermique et de l'électrique. Une usine à gaz chère, lourde, qui consomme, qui pollue et pour laquelle il vaut mieux ne pas passer par la case "garagiste".
Heureusement que j'ai gardé ma "deuche"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :