Le patron de Renault sauve sa rémunération malgré le vote des actionnaires

 |   |  481  mots
Les actionnaires de Renault ont voté à 54% contre la rémunération de Carlos Ghosn, qui a atteint 7,2 millions d'euros pour l'exercice 2015.
Les actionnaires de Renault ont voté à 54% contre la rémunération de Carlos Ghosn, qui a atteint 7,2 millions d'euros pour l'exercice 2015. (Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)
Le conseil d'administration, qui s'est réuni après l'assemblée générale, en l'absence de Carlos Ghosn, a confirmé les rémunérations du PDG.

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, a sauvé vendredi sa rémunération, malgré un vote sanction de l'assemblée générale des actionnaires, dont l'Etat français. Les actionnaires ont voté à 54% contre cette rémunération, qui a atteint 7,2 millions d'euros pour l'exercice 2015. Ce montant intègre un salaire fixe de 1,23 million d'euros, une part variable de 1,78 million et 4,18 millions d'euros sous forme de stock-options et de bonus différés.

L'Etat, actionnaire de Renault à 19,74%, a voté contre la résolution fixant cette rémunération, comme il l'avait fait en conseil d'administration, a fait savoir le ministère de l'Economie. "Depuis 2012, le gouvernement a tenu une position constante, appelant à la modération des rémunérations des dirigeants d'entreprise, à commencer par les entreprises à participation publique", a rappelé Bercy à Reuters.

Mais le conseil d'administration, qui s'est réuni après l'assemblée générale, en l'absence de Carlos Ghosn, a confirmé les rémunérations du PDG "contre l'avis des représentants de l'Etat", a-t-on ajouté de même source. Dans un communiqué publié à l'issue de sa réunion, le conseil a cependant précisé qu'il avait chargé le comité des rémunérations d'examiner "les évolutions utiles" en la matière pour 2016 et les années suivantes.

Lors de l'assemblée générale, Pierre-Henri Leroy, le fondateur de Proxinvest, société de conseil aux actionnaires, a ouvertement critiqué la rémunération de Carlos Ghosn. "C'est inacceptable. Ce manque à l'exemplarité est inacceptable", a-t-il déclaré à l'adresse du PDG. "Vous avez d'immenses qualités mais celle-là, vous ne l'avez pas."

Carlos Ghosn a répondu que sa rémunération relevait de la compétence du conseil d'administration de Renault. "Le conseil ne décide pas sur la base d'un caprice, il a délégation de votre part", a dit le PDG. "C'est le conseil qui juge des personnes qu'il souhaite pour diriger l'entreprise, c'est le conseil qui juge si la façon dont le PDG est payé est conforme à ses efforts, ses talents."

La rémunération des dirigeants n'est pas réglementée mais doit répondre aux recommandations du code patronal Afep-Medef. L'assemblée générale des actionnaires de PSA a approuvé mercredi à une large majorité la résolution relevant la rémunération du président du directoire Carlos Tavares, qui a pourtant suscité la controverse le mois dernier.

Samedi, le syndicat CGT Renault du site Lardy (Essonne) a jugé "indécente" la rémunération de 7,3 millions d'euros touchée par le PDG du groupe, alors que celle des salariés est bloquée depuis quatre ans. "Rémunération de Carlos Ghosn, même les actionnaires trouvent que c'est trop ! Mais rien n'y fait, il touchera sa rémunération indécente de 7,3 millions d'euros pour son mi-temps chez Renault !", écrit le syndicat dans un communiqué. (Reuters et AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/05/2016 à 16:05 :
C'est désormais classique...
EN FRANCE LES PRESIDENTS SE MOQUENT DE CEUX QUI LES FINANCENT !
Après HOLLANDE pourquoi pas CARLOS GHOSN ...
Lui, par contre reste révocable "ad nutum" et pas l'autre pourtant bien pire...
a écrit le 02/05/2016 à 15:08 :
Mépris des actionnaires, à terme, ça va coûter beaucoup plus cher...!!!
a écrit le 02/05/2016 à 14:34 :
Je prenais Carlos Goshn pour un type intelligent ,il est seulement instruit. C'est tout le problème de ces "élites" internationales; elles manquent du patrimoine génétique qui commande le partage pour le bien de tous.
Réponse de le 02/05/2016 à 22:00 :
encore quelqu'un qui n'a aucune notion d'économie dans ses gênes !
mais d'ailleurs la plupart des commentaires sont d'une bêtise affligeante
qui prouvent le niveau des français en la matière et leur haine de l'entreprise ! c'est pourtant sur ses entreprises que repose la richesse de la France et non sur ses fonctionnaires ! quant à Carlos Ghosn je ne vois pas pourquoi son salaire ( 3 fois moindre que ceux de ses collègues allemands et américains ) est jeté en pâture alors qu'on trouve normal que Johny Haliday ou n'importe quel footballeur écervelé en gagnent encore plus ! grâce à Carlos Ghosn le groupe RENAULT NISSAN est encore dans le peloton de tête des groupes automobiles mondiaux
Réponse de le 03/05/2016 à 2:15 :
"c'est pourtant sur ses entreprises que repose la richesse de la France et non sur ses fonctionnaires !" : Après avoir privatisé les entreprises publiques rentables aux profits des copains, c'est un peu facile à dire non?
Il faut supprimer les hôpitaux, l'éducation, les routes, la sécurité, etc. pour que vous voyez la richesse?
Vous pensez peut-être qu'un financier produit plus quand il découvre qu'en délocalisant en Chine, il gagne 2% de marge (l'usine clone qui coulera la boite dans 5 ans, ce n'est pas son problème)?
Pour le reste, Johnny, je n'achète pas ses albums, je m'en fiche. Le foot, je ne regarde pas. Par contre, l'entreprise de M. Ghosn, je suis actionnaire malgré moi et j'ai largement contribué aux primes à la casse qui lui ont évité la faillite : Qu'il s'augmente pendant qu'il plaide la nécessité de modérer les salaires, ça ne me plaît pas.
Restez bon économiste : Ghosn va consommer deux fois plus! L'inflation actuelle prouve que la théorie du ruissellement quand les salaires baissent à euro et age constant...
a écrit le 02/05/2016 à 13:02 :
@Britannicus 02/05/2016 7:47
Pourriez-vous citer des noms de patrons de PME/TPE/Poussins qui engagent leurs fonds privés dans une entreprise ?
De plus, si ces patrons se dépensent sans compter pour leurs entreprises, je ne comprends pas le nombre de faillites. Ou alors, ce qui est le plus probable, c'est qu'ils manquent de flair ou simplement ils confondent les CA et le bénéfice.....
Cordialement
a écrit le 02/05/2016 à 10:52 :
"le conseil d'administration a confirmé les rémunérations du PDG"

D'ou l'interêt d'y placer ces potes , en plus c'est à charge de revanche pour le suivant.
a écrit le 02/05/2016 à 10:50 :
C'est choquant!
La majorité des actionnaires (c'est à dire des propriétaires de Renault) votent contre cette rémunération et malgré tout le CA passe outre.
Le CA est censé représenter la volonté des propriétaires de l'entreprise tout de même !
a écrit le 01/05/2016 à 19:38 :
Moi je suis pour une petite révision du salaire à la hausse mais néanmoins indexée sur le développement de la marge 2015 versus 2014, ça ira ...?
a écrit le 01/05/2016 à 17:26 :
Que peut-on faire concrètement pour gagner 7,3 millions d'euros par an en faisant travailler les autres (soit 47,88 millions de francs) ? Quelle plus-value réelle peut-on apporter à l'entreprise ? Surtout pour un mi-temps ? Ce n'est qu'une gigantesque farce oligarchique !
Réponse de le 01/05/2016 à 19:39 :
Tu t' es vu quand t ' as bu ..?
Réponse de le 02/05/2016 à 7:47 :
Cher Bigoudi, un patron de PME se dépense sans compter pour son entreprise, et pas à mi-temps. En outre, c'est son argent, son patrimoine ou même celui de sa famille qu'il engage, pas celui des autres en bon salarié qu'est un patron de grand groupe. Souvent il a créé lui-même cette entreprise. Et ses responsabilités ne sont pas moindres pourtant que celles d'un "grand patron". On a parfaitement le droit d'estimer que la rémunération de Carlos GHOSN tient davantage de l'abus de bien social que de la juste rémunération d'une prestation justifiée, évaluée rationnellement et objectivement. Et comme en plus celui-ci crée des emplois à l'étranger plutôt qu'en France...
Réponse de le 02/05/2016 à 10:53 :
Et encore, il manque le côté Nissan qui devrait venir bientôt.
a écrit le 01/05/2016 à 16:47 :
Il est tout de même choquant de constater que les administrateurs passent outre une décision de l'AG, représentation directe des actionnaires... Peut être ceux ci s'en rappelleront-ils lorsque les renouvellements des postes d'administrateurs seront soumis à leurs votes ?
a écrit le 01/05/2016 à 16:21 :
Bof Martin Winterkorn a démissionné du poste de patron de VW après le scandale, mais a quand même touché 9,3 millions d'euros de compensation, en plus de 7,3 millions de bonus ...!!!
a écrit le 01/05/2016 à 16:19 :
On pourrait dire ça va bien pour ..RENAULT, ce serait ..faux, ça va mieux que bien ..!!

http://www.journalauto.com/lja/article.view/24502/renault-demarre-l-annee-en-fanfare/1/constructeurs

"La marque Renault y enregistre une croissance de 9,9% soutenue par la Clio 4, le Captur, le Kadjar, l'Espace et le Talisman, en attendant l'impact de la nouvelle Mégane lancée au premier trimestre, précise le groupe Renault. La marque Dacia y enregistre [elle] une progression de 5,7% grâce notamment à la performance de la Sandero".


C' est t' y pas mérité ...?
a écrit le 01/05/2016 à 15:21 :
Comme pour Peugeot Tavares qui n'a fait que fermer les usines, licencier, réduire les salaires des employés... bien loin d'aller chercher de l'activité et du chiffre d'affaire qui n'a aucun mérite pour faire remonter le CA, le Pdg Renault ne peut voir que son salaire augmenté quel que soit le résultat du groupe. Les conseils d'administration ne sont que des copains des copains qui se cooptent entre eux. Bref, qui fonctionne en vase clos.... A la façon de la Corée du Nord bien loin de la démocratie...
Réponse de le 01/05/2016 à 16:42 :
Tu t' es vu quand t ' as bu ..?
a écrit le 01/05/2016 à 13:55 :
Ca fait des mois que Macron cherche à se payer Ghosn, mais au vu de son bilan, il est impossible de le débarquer. D'où ce type d'escarmouches et de petites mesquineries. Il serait temps que l'état retire ses pattes de Renault qui ne se porterait que mieux d'une sortie de l'état de son capital. Et les sommes dégagées permettraient de désendetter un peu le pays.
Réponse de le 02/05/2016 à 10:20 :
Quel bilan chez renault ?
Goshn a pas ete tres bon. le principal succes de renault c est dacia et ca a ete fait par son predecesseur. Pour le reste, c est assez maigre. renault a essaye de se developper sur l electriquer mais s est plante, tesla a reussit en partnat de rien mais pas renault
a écrit le 01/05/2016 à 11:23 :
quelle chance pour Renault d'avoir M. Ghosn comme patron ! le CA augmenté de 10% !combien d'entreprises du CAC peuvent en dire autant ! Son salaire est tout à fait dans le niveau des autres patrons de l'automobile et il gagne 5 fois moins qu'un Zlatan ou un Messi ! La France à besoin de ces grands patrons qui font réussir ses entreprises , qui créent des emplois et de la richesse ! C'est pas à Sapin ou à Macron qu'on proposerait un tel salaire ! d'ailleurs si on avait des gouvernants plus compétents et mieux payés , on ferait sûrement baisser le chômage , Tous ces nuls qui nous gouvernent si mal car incompétents et sans expérience : il est temps de remplacer tous ces diplômés de l'ENA par des champions de la Société Civile
Réponse de le 01/05/2016 à 14:35 :
Sans Zlatan et Messi pour tapper dans un ballon, pas de match. Sans Ghosn, il reste les ouvriers, les ingénieurs et les commerciaux.
Il serait grand temps d'arrêter de bénir ces guignols qui demandent toujours plus d'effort à leurs salariés sous couvert d'autres aberrations.
Réponse de le 01/05/2016 à 19:35 :
Quasi tous les constructeurs ont augmenter le CA sur 2015, c'est conjoncturel, ça n'a rien à voir avec les compétences de ce monsieur Ghosn, ouvre les yeux un peu et arrêter de regarder bfmtv...
a écrit le 01/05/2016 à 10:55 :
Vous feriez mieux de communiquer sur les performances "polluantes" du groupe Renault...les résultats des tests "Royal" montrent que c'est encore pire que VW. Et rien dans les médias, le silence est de mise. Les NOx ont encore de beaux jours devant eux.
a écrit le 01/05/2016 à 10:47 :
En tant qu'Actionnaire, je suis particulièrement satisfait de l'excellente gestion du Groupe Renault et de l'Alliance par le Président Ghosn.

Le niveau de sa rémunération ne me dérange pas, car elle me semble parfaitement justifiée.
a écrit le 01/05/2016 à 10:08 :
Quelle mascarade. Et bientôt la loi sur le travail permettra de licencier moins cher pour pouvoir encore un peu plus augmenter les dividendes !!!!
a écrit le 01/05/2016 à 8:41 :
Pathétique cette mafia mondiale du grand patronat...!
Pour moi , c'est de l'abus de bien social...!
Ces gens n'ont pas pris de risques, n'ont rien créés et se gavent. (sans compter tous les avantages au quotidien)
Heureusement qu'ils font leur job, ils ont déjà les salaires en conséquences...!
Je ne suis par contre aucunement choqué des revenus des fondateurs Gates, Jobs ou Niel. partis de rien ou presque, et qui se servent des salaires moindres.
Triste monde.
a écrit le 01/05/2016 à 1:34 :
Il me semble qu'il dirige aussi Nissan et Avto. Sa rémunération globale doit être donc supérieure. Au Japon, il est super connu, il me semble même qu'il y a une BD sur lui. Il est sûrement très compétent, M. Fix it ! Compétent pour fixer au plus bas les salaires de ses employés et raboter les coûts globaux. On sait où le surplus est affecté... Les actionnaires des grosses boîtes vont dorénavant davantage réfléchir au rôle des CA (et aux personnes qui y siègent), bref, ceux qui dirigent les boîtes où ils ont mis quelques économies...
a écrit le 30/04/2016 à 21:09 :
Il parait que les actionnaires sont propriétaires de l'entreprise ... sauf pour décider de la la rémunération du PDG.
Ou sont tous ces défenseurs du droit de propriété qu'on entend dans d'autres circonstances ?
Réponse de le 01/05/2016 à 10:24 :
Les actionnaires propriétaires de l'entreprise?
C'est un non sens et une erreur souvent volontairement entretenue et diffusée...pour justifier une captation de la valeur par ces créanciers.
En réalité, les actionnaires ne sont propriétaire que du capital social de l'entreprise, ce capital leur donnant des droits (pécuniaires mais aussi en termes de droits de vote).
Les actionnaires ne sont ni plus, ni moins, propriétaires de l'entreprise (qui n'a de propriétaires qu'elle même) que les banquiers ou salariés, par contre ils ont des droits de contrôle et de décision résiduels...délégué au CA...qui, bon copain du PDG, n'a cure des votes exprimés par ces derniers.

En bref : la "propriété des actionnaires " et la "création de valeur pour l'actionnaire", fer de lance d'une idéologie ultra-libérale, ont échappé à leur créateur pour le plus grand bonheur d'une clique de quelques milliers de personnes (à l'échelle de la France) -administrateurs cooptés, dirigeants- qui se servent sans vergogne.;..et croient en plus pouvoir diriger la France (faut dire que sur ce point, les socialistes se sont fait complices)....cauchemar éveillé.
a écrit le 30/04/2016 à 21:02 :
Leroy est un laquais de la vénérable quel mascarade !
a écrit le 30/04/2016 à 17:13 :
A tous les aigris et jaloux qui n'ont pas pu se hisser à son niveau de salaire: Pourquoi ne prenez-vous donc pas sa place?
Réponse de le 01/05/2016 à 9:59 :
Heureusement que la stupidité ne tue encore pas ;)
Réponse de le 01/05/2016 à 10:12 :
@cjesus 30/04/2016 17:13 :
Vous avez raison: la rémunération de monsieur Carlos Ghosn n'est pas choquante. Les aigris et les jaloux n'avaient qu'à faire son parcours: faire X/Mines n'est pas donné à tout le monde (une dizaine ? dans une classe d'âge)
En revanche, je ne comprends pas pourquoi le vote des actionnaires n'a pas été pris en considération. Il n'y avait peut-être pas une motion proposant une option alternative.
Cordialement
Réponse de le 01/05/2016 à 10:27 :
Aigri, jaloux peut être, mais encore assez courtois et pas encore assez révoltés pour lui couper la tête...mais qui sait un jour, un jour viendra.
a écrit le 30/04/2016 à 13:38 :
Ces patrons pour qui la loi khomri ne dit rien ... Les sans dents n'ont que les restes de l'empathie socialiste !
Réponse de le 01/05/2016 à 10:42 :
C'est une contrepèterie que je ne perce pas ou bien une mauvaise blague?
Où avez vous pu voir des restes dans une empathie socialiste pour les sans-dents. Pensez vous réellement que les grands patrons ne connaissent pas la loi El khomri?
Mais enfin :
c'est eux qui en ont servi la première version. Quand aux socialistes, évoquer le mépris pour les sans-dents me semble plus pertinent que de parler d'empathie -même à un niveau résiduel.

PS : désolé si c'était une contrepètrie.
a écrit le 30/04/2016 à 12:27 :
Que fait-il de son pognon?
Réponse de le 30/04/2016 à 20:11 :
A la limite ce qu'il veut (on peut toujours faire des hypothèses sur la façon de le dépenser ou de le stocker) , si cette rémunération est justifiée. Mais visiblement dans le cas présent la majorité des actionnaires (et pas que l'Etat) pense le contraire.
Réponse de le 01/05/2016 à 11:08 :
Il fait les commissions comme vous et moi ...!!
a écrit le 30/04/2016 à 12:11 :
il semble tout de même incroyable que les actionnaires d'une entreprise qui rappelons le sont les propriétaires et doivent pouvoir décider sur ce type de sujet se font violer par un conseil d'administration qui bien entendu est en grande partie cornaquer par le PDG.
En ma qualité de chef d'entreprise, je trouve cela incroyable et tout simplement inadmissible. Je sens que si l'état veut aller au bout de sa logique, il doit rapidement prendre avec les autres actionnaires ayant voté contre une résolution pour modifier les statuts et la gouvernance de cette entreprise. Le conseil de rémunération doit être revu de fond en comble.
Une rémunération de dirigeant de 7.2M€ fixe +variable à la différence de beaucoup d'autres internautes, ne me choque pas si l'homme les vaut et créé la valeur correspondante pour l'économie et pour les actionnaires (les grands artistes, les grands sportifs, pourquoi pas les grands dirigeants...) et si surtout la société qui l'emploie et donc ses actionnaires l'acceptent et le votent.. mais en aucun cas, je ne peux accepter qu'une majorité d'actionnaires ne puissent décider de ce type de sujet...
Réponse de le 01/05/2016 à 9:29 :
Ce sont les revenus d''environ 250 personnes bien rémunérées à 30k€, une grosse PME...!
Zut alors, par les temps qui courent !
Je reste choqué mais je ne suis pas chef d'entreprise !
Réponse de le 01/05/2016 à 10:34 :
Les actionnaires ne sont pas propriétaires de l'entreprise (cf le commentaire du dessus, où cherchez simplement sur le net).
Moi aussi, 7,2 millions ne me choque pas à condition que la majeur partie de ce qu'il "vaut" revienne à ceux qui l'ont fait, c'est à dire la société et que la taxation (taux marginal) soit à au moins 80% sur les derniers millions.
En l'absence d'une telle régulation et juste retour pour la collectivité, ces montants sont indécents et ne peuvent conduire qu'à nuire au fonctionnement de l'économie (cet argent est placé, non dépensé), exacerber les tensions dans la société (pourquoi tout pour certains, rien pour la majorité...cela a-t-il vraiment un sens??).
Je ne comprends pas que vous vous déclariez sans plus de précautions "non choqué" par des rémunérations aussi indécentes.
Réponse de le 02/05/2016 à 8:30 :
"Les actionnaires ne sont pas propriétaires de l'entreprise"
Ah bon.
Vous réinventez les règles du jeu comme cela vous.
Renseignez-vous au lieu d'affirmer des inepties pareilles !!!
a écrit le 30/04/2016 à 11:21 :
Bof Martin Winterkorn a démissionné du poste de patron de VW après le scandale, mais a quand même touché 9,3 millions d'euros de compensation, en plus de 7,3 millions de bonus ...!!!
Réponse de le 01/05/2016 à 11:10 :
C 'est dégoutant !
a écrit le 30/04/2016 à 11:04 :
L'etat pourra dire qu'il vote contre mais en fait, il ne fait rien pour arreter les PDG de se payer sur le dos de leur salarié. Rappellons qu'un PDG est un salarié, il n'a en rien créé l'entreprise, il n'en est pas propriétaire. Hollande expliquera qu'il est contre les salaires indécents bientot... Et Macron, cela le gene? pas de commentaire de sa part, on ne sait jamais, il faudra se recaser en 2017. Et le PDG d'Alstom qui a pris 20 M€ pour vendre son entreprise et les licenciements qui arrivent? Hollande avait promis..., vous pensez qu'avec Juppé ou autre cela cessera?...
a écrit le 30/04/2016 à 10:57 :
aberrant un dirigeant qui fait marcher son entreprise voit sa rétribution contestée, un "gouvernant" incapable qui met la France en faillite touche ses royalties et les retraites qui s'y rattache
Réponse de le 30/04/2016 à 12:10 :
Il n'y a rien d'aberrant. Les actionnaires ont quand même leur mot à dire dans toute entreprise normale. Que l'avis soit pris en compte ou pas par le CA qui est sensé les représenter, c'est un autre problème. Le rapport avec le "gouvernant", je ne vois pas trop.
Réponse de le 30/04/2016 à 18:18 :
je trouve aberrant que l'on (nos gouvernants) critique un dirigeant qui fait marcher la boîte et continue de donner du travail a des salariés. Par contre nos gouvernants qui critiquent ce pdg, s'emplissent leurs poches et laissent la France en état de faillite s'il ne sont pas réélus ils iront pantoufler .dans une bonne place Cette critique n'est pas partisane (gauche ou droite c'est la même chose..)
Réponse de le 30/04/2016 à 20:20 :
Il ne s'agit pas des gouvernants mais de la majorité des actionnaires. C'est un peu leur rôle d'avoir un avis sur le dirigeant de la boîte dont ils sont propriétaires.
a écrit le 30/04/2016 à 10:26 :
Deux exemples flagrants d'absence d'exemplarité qui prouvent au medef et a Gattaz l'échec de lautoregulation du say on pay et des recommandations du code patronal. Dans tous les cas ces patrons voyous sont sur payés qu'ils fassent des charrettes de plans sociaux ou que les salariés redressent lentreprise. Honte a ces voyous qui doivent être lourdement sanctionnés
Réponse de le 30/04/2016 à 11:19 :
Vous n'avez pas compris que Renault est une Entreprise prospère et conquérante, alors que notre Pays est en faillite, avec un endettement démesuré.

Il faudrait surtout réduire les avantages démesurés perçus par nos Politiques, en situation d'échec !
Réponse de le 01/05/2016 à 1:38 :
@ PNL
Sans l'Etat français, Nissan et Renault auraient fait faillite, donc votre intervention est absurde, et hors sujet. Ghosn n'est pas le fondateur de cette entreprise. Il demande des efforts en matière de rémunération à ses salariés. la moindre des choses serait qu'il s'applique cette doctrine, et qu'il respecte la volonté de ses actionnaires. Il n'y a plus aucune éthique chez beaucoup de grands dirigeants, et cela provoque de plus en plus de réactions violentes, à juste titre. Tôt ou tard, cette classe paiera pour son comportement abjecte, d'une manière qui lui paraitra peut-être cruelle et injuste. Ces futurs Louis XVI ne pourront s'en prendre qu'à leurs prédécesseurs.
Heureusement que tous les dirigeants de grands groupes ne sont pas ainsi. Ceux des PME et TPME sont injustement assimilés à ces comportements honteux et devraient conduire la révolte.
Réponse de le 01/05/2016 à 13:49 :
@Pedro : "Sans l'Etat français, Nissan et Renault auraient fait faillite"... dernière nouvelle. A ceci près que c'est archi-faux, Renault Nissan étant l'un des constructeurs qui a le mieux passé la crise. Certes l'état, au plus fort de la crise bancaire, a PRETE 1 milliard à chacun des 2 constructeurs, mais à % d'intérêt (royal cadeau...) et vu ce taux quasi usuraire, tous deux se sont empressés de rembourser l'état au bout de quelques mois. Il y a aussi eu les primes à la casse, mais elles ont aussi concerné les véhicules des autres constructeurs que Renault et PSA. Bref, l'état n'a en rien "sauvé" Renault-Nissan, par contre il y exerce une bien pesante tutelle totalement anachronique.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :