Valeo acquiert Spheros pour profiter de l'essor mondial du transport en commun

 |   |  313  mots
Ce projet de croissance externe, relutif dès la première année, s'inscrit dans la stratégie présentée aux actionnaires du groupe en mars 2015 visant à apporter de nouveaux leviers de croissance, souligne Valeo.
"Ce projet de croissance externe, relutif dès la première année, s'inscrit dans la stratégie présentée aux actionnaires du groupe en mars 2015 visant à apporter de nouveaux leviers de croissance, souligne Valeo. (Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)
L'opération permet à l'équipementier automobile français d'étendre le champ de ses activités thermiques au marché des autobus, en profitant du réseau mondial de ventes de la société allemande, leader mondial des systèmes d’air conditionné pour autobus.

Quelques jours après avoir annoncé le rachat de l'Allemand Peiker, afin de se renforcer dans la voiture autonome, Valeo poursuit ses investissements outre-Rhin. L'équipementier automobile français a annoncé mercredi 23 décembre avoir conclu un accord avec le fonds Deutsche Beteiligungs AG (DBAG) pour lui racheter la société Spheros, spécialisée dans les systèmes d'air conditionné pour autobus.

Cette opération, dont le montant n'a pas été dévoilé, permet à Valeo d'étendre le champ de ses activités thermiques au marché des autobus, un "marché très dynamique dont la croissance attendue pour les prochaines années est supérieure à 5% par an, portée par le développement des transports en commun partout dans le monde", souligne le groupe dans un communiqué.

250 millions d'euros de chiffre d'affaires

Spheros, qui génère un chiffre d'affaires annuel d'environ 250 millions d'euros et emploie 1.100 salariés, fournit les principaux constructeurs de bus ainsi que les grands opérateurs de flottes. La société allemande "dispose d'un réseau mondial de ventes et s'appuie sur une empreinte industrielle très large, avec des usines en Allemagne, en Finlande, en Turquie, aux Etats-Unis, au Brésil, en Chine et en Inde", relève Valeo.

"Ce projet de croissance externe, relutif dès la première année, s'inscrit dans la stratégie présentée aux actionnaires du groupe en mars 2015 visant à apporter de nouveaux leviers de croissance, notamment dans les systèmes de réduction des émissions de CO2", note l'entreprise.

"En rejoignant l'un des principaux leaders mondiaux des Systèmes Thermiques pour l'industrie automobile, Spheros dont la rentabilité est supérieure à celle de Valeo, bénéficiera d'une compétitivité accrue dans l'achat de ses composants et la conception de ses systèmes", ajoute-t-elle.

L'acquisition devra être approuvée par les autorités de la concurrence concernées.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/12/2015 à 15:00 :
On voit que les compensations au scandale VW commencent se produire. Aucun constructeur ne s'est plaint de cet épisode car les allemands ont été chargés d'éviter la montée du chinois Volvo et autre indien Jaguar par exemple en Europe et bien d'autres dans le monde. Ils ont donc rempli leur mission avec les moyens douteux nécessaires, à la satisfaction de tous. Maintenant comme toujours vient le temps des échanges. Les allemands ne peuvent acheter ou concentrer ces entreprises que les français achètent aujourd'hui car ils en disposent en double ou triple exemplaire. Ils nous les laissent donc prendre au titre de compensations à des actions qui leur ont préalablement profité. Nous faisons pareil le cas échéant. Nos deux pays gagnent. Valéo devrait tripler rapidement son chiffre d'affaire sur la base 2014. C'est l'effet d'une multitude de compensations liées à des opérations de concentration allemandes passées. Pendant ce temps nos constructeurs montent en gamme. Il est loin le temps où il leur était reproché sur ce fil de n'avoir pas de "4x4" comme disait l'artiste de service, c'était il y a 3 ans. L'automobile n'est pas un marché libre, il est l'objet constant de l'application de stratégies complexes particulièrement entre français et allemands.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :