Le plâtre de Lafarge intéresse des fonds

 |  | 200 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La partie européenne de l'activité intéresse des fonds.

Nouvelle étape dans le plan de cessions d'actifs de Lafarge. Le groupe de matériaux de construction français s'apprête à mettre en vente sa division plâtre. Deux banques, BNP Paribas et l'américaine Citigroup, ont été mandatées pour l'opération. Le processus de cession devrait être lancé avant la fin du mois.

La branche "plâtre" de Lafarge est présente en Europe, aux États-Unis et en Asie, via une coentreprise avec le groupe australien Boral. L'ensemble de ces activités serait valorisé 1,5 milliard d'euros. Mais les candidats, des fonds de capital-investissement, s'intéressent uniquement à la partie européenne de l'activité. « Le marché américain est très difficile, en raison de la pression sur les prix. Quant à l'Asie, Boral n'est pas prêt à céder sa participation. Au contraire », explique une source proche du dossier.

Cette opération s'inscrit dans le cadre du vaste chantier de désendettement annoncé par Lafarge. Le groupe a prévu de réduire sa dette de 2 milliards d'euros en 2011 grâce à une réduction de ses dépenses d'investissement, de ses coûts, d'une réduction de moitié de son dividende et, enfin, de cessions d'actifs à hauteur de 750 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :