La proptech Monbuilding lève 2 millions d'euros pour de nouveaux marchés

 |   |  328  mots
Créée en juin 2016, la société éditrice de logiciels sur-mesure MonBuilding est déjà employée dans les entreprises et les résidences étudiantes.
Créée en juin 2016, la société éditrice de logiciels sur-mesure MonBuilding est déjà employée dans les entreprises et les résidences étudiantes. (Crédits : Galvonize)
L'application, qui améliore la communication interne en entreprise, vient de procéder à une deuxième levée de fonds.

Calendrier des événements d'un immeuble, trombinoscope, liste des personnes à contacter en cas d'urgence, messagerie interne entre les occupants, réservation des espaces communs... Grâce aux données des utilisateurs, ces informations essentielles peuvent aujourd'hui être centralisées sur une application smartphone et/ou tablette pour mieux piloter la gestion d'un lieu.

Créée en juin 2016, la société éditrice de logiciels sur-mesure MonBuilding est déjà employée dans les entreprises et les résidences étudiantes. « Nous sommes une coquille. C'est à eux ensuite d'utiliser l'outil comme ils le souhaitent »explique sa présidente Eliane Lugassy. Précisément, cela permet de savoir « s'il faut organiser une soirée Halloween, un bière-pong ou installer un grand écran pour la Coupe du monde ». Parmi ses 70 clients, elle a notamment conseillé la banque Natixis, dont les quatre locataires répartis sur 6.000 mètres carrés de bureaux ne se parlaient pas, alors qu'ils appartenaient tous au même groupe !

Des recrutements et des nouveaux marchés en vue

En décembre dernier, la jeune pousse a levé 2 millions d'euros auprès de family offices (des startups de l'immobilier) et de l'entreprise financière Naxicap Partners. C'est 1,5 million d'euros de plus qu'une première levée de fonds réalisée auprès de cette même société en juillet 2017.

« Le secteur de l'immobilier, en retard sur le digital, semble être à l'orée d'une révolution technologique », relève Éric Aveillan, président du directoire de Naxicap Partners. « L'équipe de MonBuilding a démontré sa capacité à délivrer un produit de qualité permettant d'accompagner les acteurs immobiliers dans leur mutation servicielle. »

Sa fondatrice Eliane Lugassy veut désormais "aller plus vite". D'ici quatre à cinq mois, elle entend recruter des techniciens spécialisés et adresser le marché du bureau et de l'habitat partagé (coworking et coliving) ainsi que celui des résidences seniors. « Sans ces fonds, nous n'aurions pas pu accélérer notre développement », insiste-t-elle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :