Le tunnel le plus long du monde (57 km) est en service en Suisse

 |   |  310  mots
Le tunnel va être emprunté chaque jour par plus de 200 trains de marchandises
Le tunnel va être emprunté chaque jour par plus de 200 trains de marchandises (Crédits : Reuters)
Le tunnel baptisé GBT (Gotthard Base Tunnel) entre les villes de Zurich et Lugano, destiné à faciliter les échanges entre le nord et le sud de l'Europe, a été ouvert au trafic ce dimanche.

Le tunnel le plus long du monde, destiné en Suisse à faciliter les échanges entre le nord et le sud de l'Europe, a été ouvert au trafic ce dimanche, selon les chemins de fer fédéraux suisses. Ce tunnel baptisé GBT (Gotthard Base Tunnel) entre les villes de Zurich et Lugano a une longueur de 57 km et traverse le mont Saint-Gothard dans les Alpes. "C'est Noël!", a lancé Andreas Meyer, patron des chemins de fer suisses (SBB), cité par l'agence ATS, après un premier trajet d'un train de voyageurs parti de Zurich à 06H09 (05H09 GMT) et arrivé à Lugano à 08H17 (07H17).

Grâce à ce tunnel, "les clients du trafic marchandises et du trafic voyageurs bénéficieront de relations plus nombreuses et plus fiables, ainsi que de temps de trajet plus courts", a précisé un communiqué des chemins de fer suisses.

Un coût de près de 11 milliards d'euros

Le tunnel de plus long du monde avait été inauguré en juin par le président de la Confédération helvétique Johan Schneider-Ammann, en présence du président français François Hollande, de la chancelière allemande Angela Merkel, du Premier ministre italien Matteo Renzi et du chancelier autrichien Christian Kern. Après l'ouvrage suisse, les plus longs tunnels au monde sont le Seikan tunnel au Japon (53,9 km) et le Tunnel sous la Manche entre la France et la Grande-Bretagne (50,5 km).

L'ouvrage colossal a nécessité 17 ans de travaux et a coûté près de 11 milliards d'euros. Le nouveau corridor Rhin-Alpes relie en ligne directe la Mer du Nord et la Méditerranée, du port de Rotterdam à celui de Gênes. Le tunnel va être emprunté chaque jour par plus de 200 trains de marchandises, à une vitesse de 100 km/h, et par une cinquantaine de trains de voyageurs, pouvant rouler jusqu'à 200 km/h.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/12/2016 à 11:35 :
Choix intelligent du train.
a écrit le 12/12/2016 à 5:14 :
Le pragmatisme suisse, son serieux dans l'excution, bravo.
a écrit le 11/12/2016 à 23:16 :
Le réseau ferroviaire suisse encore et toujours à l'honneur par ses prouesses successives, ses records sans cesse dépassés, pendant que le réseau ferré de France, en pleine agonie, se meurt irrémédiablement !!!
a écrit le 11/12/2016 à 17:08 :
Je pense que ce projet a une vocation de trafic Sud/Nord pour acheminer les marchandises de Méditerranée dans les régions du Nord et éviter le détroit de Gibraltar .Avec pour conséquence moins de temps de transport donc moins de pollution.
a écrit le 11/12/2016 à 14:32 :
Le nom de cet ouvrage record est "Gotthard-Basistunnel" et non "Gotthard Base Tunnel" car en Suisse alémanique, la langue officielle est l'allemand et non l'anglais !! Certes par une heureuse coïncidence ça donne le même sigle dans les deux langues ...

Ce tunnel va faire très mal au fret ferroviaire français déjà bien moribond. L'essentiel du flux ferroviaire entre le nord de l'Europe et l'Italie passera par la Suisse et non par la France, que le passage par le tunnel de base Gothard est plus aisé techniquement et économiquement que via les lignes françaises.

Et même si on décidait enfin de construire le tunnel de base du mont Cenis (ligne Lyon-Turin), le temps de le construire et il ne sera pas prêt avant une quinzaine d'années. C'est dire le retard qu'a la France malgré sa formidable position centrale en Europe (à l'image de ses ports qui ne profitent pas de cet atout géogrphique).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :