« Nous ne pouvons pas être une entreprise qui gagne dans un monde qui perd » (Alain Dinin et Jean-Philippe Ruggieri, Nexity)

 |   |  2926  mots
Le nouveau directeur général de Nexity Jean-Philippe Ruggieri et le président Alain Dinin.
Le nouveau directeur général de Nexity Jean-Philippe Ruggieri et le président Alain Dinin. (Crédits : Marie-Amélie Journel pour La Tribune)
Le PDG jupitérien, c’est terminé chez Nexity ! Depuis le 22 mai, Alain Dinin devient président et Jean-Philippe Ruggieri, directeur général. Dans cet entretien, ils s’expliquent sur cette gouvernance et leur stratégie pour construire la ville de demain.

LA TRIBUNE - Pourquoi avez-vous décidé de scinder la présidence et la direction générale à compter de ce 22  mai ?

ALAIN DININ - Pour plusieurs raisons, bien sûr ! Alors que rien ne l'obligeait, il m'est apparu qu'il était temps d'organiser le management pour projeter Nexity vers ses enjeux des cinq années à venir. Le groupe a doublé de taille ces cinq dernières années. Il a transformé ses matrices de décisions, en passant d'une organisation par métiers à une organisation par clients. Il a entamé une mutation majeure pour devenir une plateforme de services pour l'ensemble de ces clientèles, qui exerce aujourd'hui plus de 50 métiers et emploie plus de 10. 000 personnes et plus de 100. 000 indirects et induits. Nexity est aussi une entreprise engagée, qui fait de sa responsabilité sociétale et environnementale, de son utilité sociale un axe clé de sa stratégie. En ajoutant les révolutions technologiques et les mutations sociétales à l'œuvre qui modifient profondément à la fois les offres, les relations, les comportements et sans doute les business models, notre organisation managériale se devait d'être repensée pour préparer mieux le futur ! Comme l'ensemble de la société, et...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :