La facture salée du Mediator pour la Sécu

 |   |  207  mots
Copyright Reuters - Le gouvernement attend un rapport sur le dossier du Mediator
Copyright Reuters - Le gouvernement attend un rapport sur le dossier du Mediator (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les dépenses de remboursement du médicament du laboratoire Servier pour l'Assurance maladie et les mutuelles tutoient le demi-milliard d'euros sur dix ans.

Le  médicament coupe-faim du laboratoire Servier, mis en cause dans 500 à 2.000 décès, a également occasionné d'importantes dépenses pour la sécurité sociale.

Révélé par le Parisien, un rapport de l'Unocam, qui réunit fédérations d'assurances et mutuelles complémentaires santé, relève que "l'assurance maladie a dépensé 324,89 millions d'euros au titre du remboursement de ce médicament" entre 1999 et 2009, date de son retrait du marché. Pour les mutuelles et assurances, la facture s'élève à 98,71 millions d'euros, portant le total à 423 millions d'euros.

Cette étude sous-estime qui plus est le coût global du médicament pour les membres de l'Unocam, puisqu'elle ne couvre qu'une partie de la période de commercialisation du Mediator, mis sur le marché en 1976.

Dès le 17 novembre 1999, la commission de la transparence de la Haute Autorité de santé avait souligné que «le niveau de service médical rendu est insuffisant au regard des autres médicaments ou thérapies disponibles pour justifier sa prise en charge. » Malgré cela, les autorités sanitaires avaient fixé le taux de remboursement à 65%, qui n'aurait normalement pas dû dépasser les 35%.

Malgré une nouvelle évaluation en 2006, conclue sur un avis similaire, le taux de remboursement n'avait pas été modifié.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/08/2011 à 4:03 :
Je prenais le cortencyl qui me gonflait et les médecins m'ont prescritent du médiator durant 4 ans et j''avais beaucoup de problèmes cardiaques, j'ai subit une opération le 18/08/2010, le chirurgien m'écrit sur le cmopte rendu de l'opération que j'avais 1 rétrécissement de 0,45 cm²/m² donc remplacement valvulaire aortique avec mise en place d'un bio prothèse assicié à une commissutomie miraleselon les données de l'ETO per opératoire, j'ai toujours plein de souffrances, en plus j'ai du laiossermon appartement qui avaient trop d'escaliers pour devenir locataire au RDC . Le cardilologue m'a rempli une déclaration le 19/01/2011 et je n'ai jaie eu de suite.
Je vous remercie de m'aider.
a écrit le 27/12/2010 à 2:46 :
Servier:150ans de prison pour chaque assassinat,fortune confisquée,TPI,Madoff fait figure d'enfant de coeur,complices:remboursez!
a écrit le 25/12/2010 à 18:20 :
Il faut quand même savoir qu'un médicament prescrit hors de ses indications dûment mentionnées n'a pas à être remboursé!Ici il a été prescrit larga manu comme coupe-faim, et non pas aux seuls diabétiques. Qui a donc commis la faute de le rembourser sans la moindre vérification ? Qui si ce n'est la sécu ? Par routine, par flemme, on a dilapidé l'argent, et maintenant on accuse et on veut se retourner contre le labo....
Mais le labo n'a pas fait d'erreur: les indications (diabète) étaient inscrite, et les effets secondaires mentionnés. Et si son médicament était innefficace, voire dangereux, pourquoi était-il encore remboursable par la sécu?
a écrit le 24/12/2010 à 15:27 :
Qu'a-t-on attendu pour interdire ce médicament en France alors qu'il était retiré
ailleurs ? Et le principe de précaution passe après le business du médicament : tant pis s'il tue ....aussi grave que le sang contaminé mais c'était "d'autres à l'époque" ...
a écrit le 24/12/2010 à 15:19 :
Pourquoi ne pas faire payer SERVIER? Pourquoi répartir sur la Sécu déja plombée le coût des manoeuvres de SERVIER.
L'on nationalise les pertes et l'on privatise les risques, jolie morale. Quant à Bertrand...
a écrit le 24/12/2010 à 14:43 :
Aux 423 millions d'? de remboursements, combien faut-il rajouter en coûts d'hospitalisation, indemnités journalières pour les centaines (ou milliers) de malades victimes des effets "secondaires" de ce médicament. Le seul mérite du Mediator est (et sera), sur un plan économique, de réduire l'espérance de vie de ceux auxquels il a été prescrit et de limiter ainsi le service des retraites. Bigre....
a écrit le 24/12/2010 à 14:38 :
Rappelez-moi qui a été l'avocat du laboratoire Servier?
a écrit le 24/12/2010 à 13:17 :
l'article devrait mettre également en avant le futur coût de ce médicament.
Vu les plaintes qui vont être déposées, vu les jugements qui vont être rendus, je pense sincèrement que cela va nous coûter plusieurs milliards d'euro !!!
Le faute à qui ? Toujours les mêmes.
Ceux qui réforment leurs retraites si peux qu'ils pourront percevoir à vie 1300 euros après un mandat de 5 ans, alors qu'ils nous ont demandé de cotiser jusqu'à 62 ans.
Ceux qui se permettent de supprimer la peine de prison à un des leurs qui aurait fraudé le fisc.
Ceux qui crient "Responsable mais pas coupable" à des hémophiles contaminés faute d'un traitement adéquat du sang qu'on leur a transfusé, à des travailleurs touché par l'amiante..
Ceux qui vont vous demander de voter pour eux, pour un "monde meilleur" alors qu'ils ont les pieds et poings liés par l'UE.
Je suis très en colère !!!
Ils nous ont tous trahis !!!
Réponse de le 25/12/2010 à 18:04 :
ne pas oublier ce gentil medecin de quartier qui à prescrit ce soit disant medicament pour faire maigrir .il me semble qu il porrait etre poursuivi pour escroquerie à la secu et empoisonnement.
a écrit le 24/12/2010 à 13:08 :
Comment peut on avoir nommé un nul comme Bertrant qui n'a jamais rien fait de propre - il a mis l' UMP par terre - il detruit tout ce qu'il touche et en plus comme il est nul et incompetent on lui confie deux ministères importants - la sante et le travail -
mais par qui sommes nous dirigés ?????
a écrit le 24/12/2010 à 13:05 :
arnaque aux assurances et profit a l'industrie et associés, la mort d'individu n'a pas d'importance pour les profiteurs porteurs de la bonne parole, ce n'est pas la premiere fois et aucune mesure n'est prise mais on accusera les lampions au lieu des responsables comme dans le sang contaminé
a écrit le 24/12/2010 à 11:15 :
Je comprends mieux pourquoi nos élites parlementaires ne veulent pas être traitées comme la valetaille citoyenne: "des fois" qu'on leur réclamerait de rembourser le prix de leur incompétence...
a écrit le 24/12/2010 à 10:51 :
nous sommes devant une aberation de notre système, on a voulu que le cout de la santé ne soit pas resentie par les personnes assurées, tiers payant, cmu .... les personnes ne "sortent" plus leur argent, elles n'ont donc aucune notion de ce que ca coute, ensuite les laboratoires vivent sur ce principe c'est la communauté qui paye donc personne ne s'en rend compte....... idem avec les cartes bleues dites de crédit on ne se rend pas compte de ce que ca coute, sauf si on a un découvert le mois suivant le prelevement, cela s'appelle la déresponsabilité de notre monde bien sur il y a les grosses qui veulent maigrir ..... le régime étant payé par la collectivité
a écrit le 24/12/2010 à 10:36 :
Pour mettre fin a ce feuilleton de mauvais gout ou des soupcons de corruption , jeux d'influences , incompétences , et appétit de gain s'entremellent il serait interressant de réfelchir à la nationalistion des labos Servier
Réponse de le 24/12/2010 à 12:59 :
Lui faire payer les 500 millions indûment perçus à la secu et lui interdire toute pratique de mise sur le marché
Réponse de le 25/12/2010 à 6:32 :
on commence par mettre 2000 chèques dans les cercueils et d'autres chez les avocats d'affaires de Neuilly
a écrit le 24/12/2010 à 10:22 :
"les autorités sanitaires " il n'y a jamais de noms, autrement dit, de responsables dans ces organismes. Des gens qui auraient du bien et qui pourraient partiellement répondre de leurs décisions, de leur négligeance ou compromission...
a écrit le 24/12/2010 à 10:09 :
mediator 423 millionq ? de 1999 à 2009

l'autre scandale à venir les statines : "De fait, le coût des statines est conséquent pour l?Assurance-maladie : en 2008, le chiffre d?affaires s?élevait à 1,4 milliard d?euros."
soit 14 milliards d'euro sur la même période : une broutille

(http://lagazettedeputeaux.wordpress.com/2010/09/13/les-statines-pourraient-soigner-bien-plus-que-le-cholesterol/)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :