La Sécurité sociale et les mutuelles vont porter plainte contre Servier

 |   |  143  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) et les mutuelles s'ajoutent à la longue liste des plaignants contre le laboratoire Servier, après le scandale du Mediator.

La liste des plaignants contre le laboratoire Servier s'allonge. La Sécurité sociale et la Mutualité française, qui regroupe près de 700 mutuelles, envisagent de porter plainte contre le laboratoire Servier, selon l'agence française de presse (AFP).

La Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) va porter plainte pour "escroquerie et tromperie aggravée" d'ici une quinzaine de jours, rapporte l'AFP. Tandis que la Mutualité française prévoit d'effectuer la même démarche contre le laboratoire mis en cause dans le scandale du Mediator.

La Sécurité sociale a également précisé avoir déboursé  "quelque 220 millions d'euros pour ce produit  (Mediator) depuis 1999" selon le journal les Echos.

De son côté, le fondateur du laboratoire pharmaceutique français s'insurge contre les accusations portées contre le Mediator, accusé d'avoir fait au moins 500 morts en France, avant son retrait en novembre 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2011 à 16:20 :
Le moins qu'on puisse dire c'est que la myopie (ou l'omerta à la française) à de l'avenir.

La prévention et la gestion des risques par contre, non. Petit rappel : Amiante, sang contaminé, catastrophes naturelles, tempêtes, canicule, médics qui tuent, vaccination H1N1 etc...On ose à peine penser au reste (déchets nucléaires, nutrition et élevage, nappes phréatiques.....).

On peut pas dire que les soit disant responsables en gestion de risques et les décideurs,fassent bien leur boulot. Ils font sans doute le mort .
Réponse de le 02/02/2011 à 16:51 :
N'oublions pas les sondes pitot et Concorde.
a écrit le 02/02/2011 à 13:50 :
Pour la sécu, gare au retour de bâton: Si les tribunaux sont réellement indépendants (????) ils pourrait aussi pointer du doigt le fait qu'elle a rémboursé sans se poser de question un médicament prescrit hors AMM... Ce qui est illégal!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :