Le Japon suspend deux vaccins de Pfizer et Sanofi

Quatre enfants sont morts peu de temps après avoir été vaccinés. Les autorités sanitaires japonaises suspendent les vaccins Prevenar de Pfizer et ActHIB de Sanofi.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

La réaction ne s'est pas fait attendre. Les autorités sanitaires japonaises ont suspendu ce lundi l'utilisation de deux vaccins produits par les laboratoires Pfizer et Sanofi. Début mars, quatre enfants sont morts, peu après avoir été vaccinés. Trois des quatre enfants ont reçu les deux vaccins, le Prevenar de Pfizer et l'Act HIB de Sanofi, destinés à immuniser contre les formes de méningite et de pneumonie. Et ils sont morts au lendemain de leur vaccination.

Aucun lien n'a encore été établi entre leur vaccination et leur décès. Mais, en février 2010, le Prévenar de Pfizer avait été impliqué dans une affaire de santé publique similaire. Les autorités sanitaires avaient cependant exclu tout lien entre ce vaccin et la mort de trois enfants qui l'avaient reçu.

Pfizer et Sanofi disent collaborer à l'enquête actuelle menée par les autorités sanitaires japonaises. Depuis 2008, plus de trois millions de doses du ActHIB de Sanofi ont été distribués au Japon. Plus de deux millions de doses du vaccin Prevenar de Pfizer ont été diffusés dans le pays depuis 2010.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.