En attendant son procès, Servier rassure ses employés

 |   |  273  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le calendrier du procès Servier, pour "tromperie" dans le dossier du Mediator, se précise. Une audience de procédure devrait avoir lieu le 6 février 2012 à Nanterre, suivie du début du procès pénal le 14 mai. Jacques Servier a, de son côté, démenti un projet de délocalisation de ses activités.

Le procès au pénal de Jacques Servier ainsi que des laboratoires, qu'il a fondés, devrait débuter le 14 mai 2012 à Nanterre. Le tribunal correctionnel de Nanterre l'a annoncé ce lundi en même temps qu'un report de l'examen des poursuites pour "tromperie". La Cour de cassation a en effet été saisie par l'avocat des laboratoires Servier. Me Hervé Temime a demandé le regroupement des deux procédures actuellement en cours, l'une à Nanterre et l'autre à Paris.

Le tribunal des Hauts-de-Seine a aussi annoncé une audience de procédure, le 6 février, qui servira à apprécier la durée des audiences. Les 200 plaignants de cette juridiction devront d'ici là préciser les témoins qu'ils citeront et les pièces qu'ils produiront.

Cinq sociétés du groupe Servier ainsi que leur fondateur sont accusés de "tromperie aggravée" et  "escroquerie" pour avoir commercialisé le Mediator, un antidiabétique utilisé comme coupe-faim de 1976 à 2009. Entre 500 et 2.000 personnes seraient mortes après avoir pris ce médicament selon plusieurs études.

 Projet de délocalisation ?

De son côté, Jacques Servier a assuré à ses employés, ce lundi, qu'il n'avait pas l'intention de délocaliser ses activités au Pays-Bas. "L'essentiel de notre production est et restera en France en raison de la qualité de notre personnel, alors que nos produits sont consommés à 90% à l'étranger", a-t-il écrit dans un courrier interne envoyés aux salariés du groupe. Il contre ainsi les affirmations du Journal du Dimanche (JDD), ce week-end. Le JDD, sur la base d'écoutes téléphoniques, indiquait que le transfert du laboratoire était envisagé par la direction du groupe pharmaceutique. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2012 à 22:32 :
Moi j attends d etre indemnisée pour tromperie agravée ayant pris du mediator durant des annees mon dossier est a nanterre.. IL DOIT PAYER CETTE TROMPERIE car il se pourrait que dans les annees a venir j ai des sequelles ...PENDANT QUE mr servier LUI S EN AI MIS PLEINS ELS PÖCHES ESCRCOQUERIE

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :