Arkema gonfle son capital de 350 millions d'euros pour acquérir Bostik

Le chimiste français a annoncé mercredi le lancement d'une augmentation de capital de 350 millions d'euros dont le produit lui servira à financer en partie l'acquisition du fabricant d'adhésifs Bostik.

1 mn

Les actionnaires actuels seront prioritaires pour souscrire à l'opération à raison de 1 action nouvelle pour 7 déjà détenues.
Les actionnaires actuels seront prioritaires pour souscrire à l'opération à raison de 1 action nouvelle pour 7 déjà détenues. (Crédits : reuters.com)

Le groupe de chimie se donne les moyens de son ambition. Pour acquérir Bostik, le numéro trois mondial des adhésifs, filiale de Total, Arkema va rehausser son capital de 350 millions d'euros. L'augmentation entraînera la création de 9.102.624 nouvelles actions au prix unitaire de 38,50 euros, précise l'entreprise dans un communiqué publié mercredi 19 novembre.

>>Lire aussi : La filiale Bostik de Total convoitée par le chimiste français Arkema

Deuxième étape du financement

Les actionnaires actuels seront prioritaires pour souscrire à l'opération à raison d'une action nouvelle pour 7 déjà détenues. Ouverte à partir de jeudi 20 novembre, l'augmentation de capital court jusqu'au 3 décembre inclus, précise Arkema.

Cette opération constitue la deuxième étape du financement de l'acquisition de Bostik après une émission d'obligations hybrides perpétuelles d'un montant de 700 millions d'euros, effectuée le 23 octobre.

Des objectifs qui se confirment

"Le solde de cette acquisition sera financé par une émission obligataire senior à venir", précise le groupe, qui souligne que la manière dont le financement du rachat de Bostik a été structuré doit permettre "de préserver une structure de bilan solide" et son classement parmi les émetteurs fiables chez les agences de notation.

Le groupe chimique a profité du lancement de l'opération pour confirmer son objectif d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) "proche de 800 millions d'euros" pour cette année. Il a aussi maintenu ses objectifs à moyen terme, soit un Ebitda de 1,310 milliard en 2017.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.