Sanofi accélère dans les traitements anti-cancer pour rattraper son retard

 |   |  395  mots
Au troisième trimestre 2015, l'oncologie représente environ 4% des revenus de Sanofi, soit 376 millions d'euros.
Au troisième trimestre 2015, l'oncologie représente environ 4% des revenus de Sanofi, soit 376 millions d'euros. (Crédits : © Robert Pratta / Reuters)
Sanofi va investir plus de 1 milliard d'euros dans deux biotechs spécialisée dans la recherche de nouveaux traitements contre le cancer. L'oncologie représente aujourd'hui une faible part de ses revenus.

Sanofi n'entend pas se laisser distancer dans la course à l'un des marchés les plus lucratifs dans le médicament. Le groupe français a annoncé le même jour deux accords dans les traitements anti-cancer. Ainsi, Sanofi a conclu un contrat avec la société de biotechnologie Innate Pharma sur des anticorps contre les cellules tumorales. Le géant pharmaceutique sera responsable du développement, de la fabrication et de la commercialisation des produits résultant de leur collaboration. Le groupe pharmaceutique français est prêt à investir jusqu'à 400 millions d'euros dans Innate Pharma dans le développement et leur  commercialisation. Un engagement de Sanofi qui a ravi les investisseurs de la biotech française puisque, à la Bourse de Paris, l'action Innate Pharma grimpait de 10,89% à 10h51.

L'autre accord a été signé entre Sanofi et son partenaire américain Warp Drive Bio pour le développement d'agents anti-cancéreux et d'antibiotiques. Une collaboration qui prévoit un financement et des paiements pouvant atteindre 750 millions de dollars pour Warp Drive.

L'oncologie est l'un des domaines, à l'instar de la sclérose en plaques, l'immunologie et la santé grand public, où Sanofi cherche à "développer des positions compétitives".

Un marché à 155 milliards de dollars dans quatre ans

Le marché des traitements contre le cancer est en effet particulièrement lucratif. Il est estimé à près de 80 milliards de dollars en 2014 (sur un total de 650 milliards pour le coût des médicaments) et devrait dépasser les 155 milliards de dollars d'ici à 2020, selon les calculs d'Evaluate Pharm. Notamment en raison de l'inflation des prix des traitements, selon la Ligue contre le cancer.

On ne peut pas dire que Sanofi en profite vraiment pour le moment. L'oncologie constitue en effet une faible part du chiffre d'affaires du laboratoire pharmaceutique. Au troisième trimestre 2015, l'activité représente environ 4% de ses revenus, soit 376 millions d'euros, mais est néanmoins en hausse de 5,4% par rapport au trimestre précédent. Bien loin du géant Roche, numéro un mondial de la lutte contre le cancer, selon La Tribune de Genève. Sur le premier semestre de l'année 2015, le laboratoire pharmaceutique suisse a gagné 10,6 milliards de francs suisses (9,75 milliards d'euros) avec ses quatre médicaments de pointe, et 18,4 milliards de francs suisses (16,9 milliards d'euros) sur l'ensemble de sa production dans l'oncologie, secteur qui représente les deux tiers de son chiffre d'affaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/01/2016 à 12:09 :
Des milliards d'euros de bénéfices engrangés par l'industrie pharmaceutique contre le cancer et aucun médicament significatif trouvé ces 20 dernières années.

C'est la chirurgie qui grâce notamment aux énormes progrès techniques dont elle a fait preuve ont permis d'avancer contre le cancer et pas l'industrie pharmaceutique.

Ce genre d'informations laisse franchement un goût amer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :