Sanofi porte le congé parental à 14 semaines minimum partout dans le monde

Le groupe pharmaceutique a décidé d'uniformiser la durée du congé de naissance pour tous ses employés partout dans le monde. Au sein de la branche française, le congé paternité va ainsi passer de 28 jours à 14 semaines.

2 mn

« Nous nous engageons en faveur de la diversité et de l'inclusion », assure Sanofi.
« Nous nous engageons en faveur de la diversité et de l'inclusion », assure Sanofi. (Crédits : Benoit Tessier)

Sanofi entend se positionner sur les enjeux de société. Alors que le Covid-19 occupe l'actualité sanitaire, le laboratoire français a jeté un pavé dans le débat sur l'égalité des sexes en annonçant un congé rémunéré de 14 semaines pour tous ses salariés en CDI dans le monde, "quel que soit leur sexe ou orientation sexuelle". Un avantage qui doit prendre effet à compter du 1er janvier 2022.

En France, où le congé maternité est plus avantageux (16 semaines), le groupe porte le congé à 18 semaines de congés, rémunérées à 100% du salaire de base (soit 4 mois et demi), a-t-il précisé mardi.

La différence est aussi notoire pour les pères ou "second parent" qui ont déjà vu leur congé porté de 11 à 28 jours le 1er juillet dernier. De moins d'un mois, la durée sera ainsi presque triplée pour le second parent dans l'Hexagone où le groupe emploie 25.000 personnes. Au global, le laboratoire compte plus de 100.000 salariés.

"Nous nous engageons en faveur de la diversité et de l'inclusion et avons pour objectif de constituer des équipes qui sont le reflet de la société dans laquelle nous vivons et des patients que nous servons", indique Raj Verma, la Chief Diversity, Culture and Experience Officer de Sanofi dans un communiqué.

Pour garantir "l'égalité au travail", Sanofi a précisé que ce congé s'appliquerait dans le cadre "d'une adoption, d'une maternité de substitution ou d'une tutelle", en fonction du contexte légal des pays où le groupe est implanté.

Les 14 semaines de congés proposées par Sanofi unifieront la situation de leurs salariés dans le monde, mais elles ne remplaceront pas les législations locales si elles sont plus généreuses pour les parents.

Attirer les talents

C'est surtout en terme d'attractivité que Sanofi peut avoir un impact avec une telle annonce auprès des futurs talents à recruter. En 2020, sa branche américaine est bien notée dans le classement annuel "Great Place to Work", avec "80% d'employés satisfaits". Aux Etats-Unis, elle y emploie d'ailleurs à 29% des "Millenials", nés après les années 2000, selon les données du site. Mais la compétition avec les autres laboratoires fait rage, à l'heure de la riposte face au Covid-19.

Distancé sur le vaccin contre le Covid-19 mais dopé par la vente d'actions de Regeneron, biotech américaine à l'origine d'un traitement anti-Covid, le groupe a revu à nouveau ses perspectives 2021 à la hausse.

Sanofi a enregistré des résultats en nette croissance au troisième trimestre avec un bénéfice net de 2,3 milliards d'euros de juin à septembre, soit une hausse de presque 19% sur un an.

(Avec AFP)

Lire aussi 6 mnPourquoi Sanofi renonce à l'ARN messager pour son vaccin contre le Covid

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.