Dana exige l'abandon de l'OPA hostile de Knoc pour négocier une offre

 |   |  198  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe britannique d'exploration pétrolière Dana exige l'abandon de l'OPA hostile du sud-coréen Korean National Oil Corp avant de proposer à ce dernier d'améliorer son offre.

Dana souhaite négocier son rachat avec le sud-coréen Korean National Oil Corp (Knoc). Le conseil d'administration du groupe britannique d'exploration pétrolière exige, avant de recommander une offre d'achat de Knoc, que celui-ci abandonne son OPA hostile de 1,87 milliard de livres sterling (2,3 milliards d'euros). Il lui demande également de relever son prix d'achat, rapporte lundi le Financial Times (FT).

Le conseil d'administration compte profiter de l'occasion de la publication des résultats semestriels, vendredi, pour mettre en avant la valorisation du groupe. Il espère notamment qu'une offre recommandée incitera Knoc à revenir à la table des négociations, explique le FT, sans citer de source.

Une offre recommandée permettrait une procédure simplifiée. Cette dernière pourrait permettre à Knoc d'économiser l'équivalent de 25 pence par action Dana, ajoute l'article. Knoc, qui a précisé vendredi que son offre hostile était définitive, n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat.

La compagnie pétrolière publique sud-coréenne a annoncé vendredi une offre à 1.800 pence par action sans avoir obtenu la recommandation des administrateurs de sa cible. Knoc a précisé avoir le soutien d'actionnaires représentant près de 50% du capital de Dana.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :