Areva va sécuriser des centrales françaises et chinoises

Areva a remporté auprès d'EDF un contrat de plus de 600 millions d'euros pour la rénovation des systèmes de contrôle-commande de sûreté des réacteurs nucléaires de sept centrales nucléaires dont celles de Flamanville et de Nogent-sur-Seine.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les deux géants français de l'atome, EDF et Areva signent un contrat.  EDF a annoncé ce vendredi avoir validé avec Areva un accord de plus de 600 millions d'euros pour la rénovation des systèmes de contrôle et commande de la sûreté de vingt réacteurs nucléaires dont la puissance est de 1.300 MW.

Les travaux, qui démarreront en 2015, auront lieu dans sept centrales françaises et concerneront notamment le système de maîtrise de la puissance et de protection du coeur du réacteur, là où le combustible est chargé. "L'objectif est d'accroître les performances du système de contrôle-commande garant de la sûreté nucléaire", explique EDF dans un communiqué.

L'électricien français avait déclaré jeudi qu'il comptait renforcer les mesures de sécurité au sein de ses centrales nucléaires pour empêcher les intrusions. Plusieurs militants de l'organisation écologiste Greenpeace avaient récemment réussi à s'introduire à l'intérieur de deux centrales nucléaires françaises.

Par ailleurs, Areva a annoncé l'obtention d'un autre contrat, cette fois auprès de l'électricien chinois JNPC, filiale du groupe public China National Nuclear Corporation (CNNC).

Ce second contrat porte sur l'équipement en systèmes de contrôle-commande pour les nouveaux réacteurs nucléaires Tianwan 3 et 4, dont la construction doit démarrer l'an prochain, en vue d'une mise en exploitation respectivement en 2018 et en 2019. Il s'agit de réacteurs à eau pressurisée de type VVER (une technologie de conception soviétio-russe), d'une puissance de 1.000 mégawatts.

Areva souligne que les réacteurs Tianwan 1 et 2, en service quant à eux depuis 2007, sont déjà équipés du même système.  Interrogé par l'AFP, le groupe n'a pas dévoilé la valeur de ce contrat, se retranchant derrière un accord de confidentialité.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 10/12/2011 à 14:04
Signaler
En 1773 c'était produit d'innombrables tremblements de terre et éruptions volcaniques sur toute la longueur de la dorsale de l'Atlantique (environ 6000 km). Les volcans islandais crachèrent leur lave et cendres pendant huit mois consécutifs. A cette ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.