EDF a le droit de réquisitionner des grévistes dans les centrales nucléaires

Les dirigeants d'EDF sont fondés à limiter le droit de grève dans les centrales nucléaires lorsqu'il s'agit d'éviter l'interruption de l'approvisionnement du pays en électricité, a jugé vendredi le Conseil d'Etat, en référence aux réquisitions de salariés du nucléaire opérées par EDF lors d'un mouvement de grève en 2009.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)

La grève oui, mais pas quand l?approvisionnement en électricité du pays est menacé. C?est ce qu?a indiqué vendredi le Conseil d'Etat en reconnaissant la possibilité pour EDF de limiter le droit de grève dans ses centrales nucléaires, comme le groupe dirigé par Henri Proglio l'avait fait lors des mouvements sociaux de 2009. Pour lui, EDF, « chargée d?une mission d?intérêt général répondant à un besoin essentiel du pays » est compétente pour limiter le droit de grève.

Production nucléaire perturbée
Mi-juin 2009, EDF avait réquisitionné, sous peine de sanctions disciplinaires, des salariés chargés des opérations de maintenance dans 17 des 17 des 58 réacteurs de son parc nucléaire français. Motif : le retard pris dans les opérations de maintenance à la suite d?arrêts de travail du personnel pour des questions salariales. La production nucléaire avait été perturbée au printemps 2009 par ce conflit et l?embauche de prestataires extérieurs.
La plus haute juridiction administrative a donc rejeté les recours de plusieurs syndicats qui contestaient les mesures prises par la direction générale. Le Conseil d?Etat a jugé que l?atteinte au droit de grève était « proportionnée, dans la mesure où les réquisitions avaient pour objet « non de reprendre un fonctionnement normal du service, mais de répondre de la continuité des fonctions indispensables pour assurer la remise en service des réacteurs arrêtés et d?éviter des conséquences graves dans l?approvisionnement du pays en électricité ».

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 27
à écrit le 12/05/2013 à 9:37
Signaler
Ma Liberté d'Expression ? ( EDF UPSO TOULOUSE, un état dans l'état ) Il annonce sa Grève de la Faim ( Publié sur la Dépêche le 11/05/2013 à 03:47 ) Agé de 54 ans et habitant la région de Castres, José Perez est bien déterminé à aller jusqu'au bout ...

à écrit le 14/04/2013 à 14:49
Signaler
Bientôt la facture EDF va exploser , on ne pourra plus parler de service public où le prix du kwh était le même pour tous qu'on habite en plaine ou en montagne , mais plusieurs tarifs en fonction de sa consommation . Les politiques n'ont même pas pen...

à écrit le 14/04/2013 à 0:25
Signaler
Ils y a un problème dans notre pays....

à écrit le 13/04/2013 à 10:14
Signaler
De maniere générale, c'était déja le cas, ça s'appelle les agents d'astreinte. De plus, une partie des intervenants sont prestataires (ils leurs arrivent aussi de faire grève), c'est EDF qui va les obliger à bosser ? La bonne blague cette décision.

le 14/04/2013 à 12:53
Signaler
Peut-être faut-il s'abstenir de commenter les questions de droit que l'on ne comprend pas. Il s'agit de remettre au travail, parmi le personnel d'EDF, des agents légalement en grève, au delà des agents d'astreinte qui, eux, ne sauraient être en grèv...

à écrit le 13/04/2013 à 9:46
Signaler
Alors ,pourquoi le gouvernement veut il arrêter des centrales nucléaires ,si elles conditionnent complètement notre approvisionnement énergétique? On est devenu fous!

à écrit le 13/04/2013 à 9:42
Signaler
Enfin aurait-on compris que les fonctionnaires en charge de grandes responsabilités (EDF, SNCF Santé et consorts) ne devraient pas avoir le droit de grève ...

le 13/04/2013 à 10:10
Signaler
Avant de commenter on se renseigne...les salariés d'EDF ne sont pas des fonctionnaires !

le 13/04/2013 à 10:11
Signaler
Les Agents EDF ne sont pas fonctionnaires... Pour rappel, EDF est un SA avec des actionnaires privés.

le 13/04/2013 à 10:41
Signaler
les anciens si !

le 13/04/2013 à 11:03
Signaler
Les anciens sont a la retraites !!

le 13/04/2013 à 11:30
Signaler
EDF une SA privée? Sérieusement? C'est un monopole d'état, introduit en bourse pour donner le change, avec encore des fonctionnaires ou assimilés. On est bien loin d'une entreprise privée. Même si certains investissements à l'étranger notamment, font...

le 13/04/2013 à 14:48
Signaler
EDF une entreprise privée,MDR ,les avantages sont toujours la et ce sont les contribuables qui payent encore le train de vie de cette entreprise !

le 13/04/2013 à 22:30
Signaler
Que vous l'acceptiez ou non EDF n'est plus une EPIC(Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial) depuis 2010 et son statut est de droit privé .En ce qui concerne les avantages,ils sont de même nature que ceux des compagnies aériennes qu...

le 16/04/2013 à 7:01
Signaler
@pinnochio : EDF a fait un bénéfice de 3,3 milliards d'euros en 2012 et a versé à son actionnaire principal, l'état français, un dividende de près de 1,2 milliards d'euros au titre de l'année 2012... Alors non, je vous rassure, le contribuable ne pay...

à écrit le 13/04/2013 à 9:38
Signaler
Avec les éoliennes ils souffleront dessus ?

le 13/04/2013 à 14:04
Signaler
le manque d instit n est pas le problème .. c est .le niveau ,,, avec 140 jours de classe par an ....moins les arrêts ...meme multiplier par 3 meme résultat des nuls de chez nul

à écrit le 13/04/2013 à 9:34
Signaler
Très bonne nouvelle!!! A présent ou tour des autres service "dites" public!!!!

le 13/04/2013 à 9:51
Signaler
A mon sens,ce n'est pas uniquement le public qui serait concerné mais aussi le privé qui participe également à la production électrique:Barrages hydrauliques du Rhone,centrales au gaz,et dans une moindre mesure les Eoliennes

le 13/04/2013 à 10:03
Signaler
on voit le manque d'instit en france, vu l'orthographe... ceux qui souhaitent qu"il n'y ai plus de services publics en seront quitte pour souffler eux-memes sur les eoliennes

le 13/04/2013 à 13:16
Signaler
Personne ne souhaite qu'il n'y ait plus de service public, tout le monde attend juste que les salaires et les restraites, bref le sort, des salariés de service public (EDF, RATP, SNCF etc.) soient un peu moins outrageusement avantageux, éviter que l'...

le 13/04/2013 à 13:55
Signaler
Je vous signale juste que le régime de retraites de ces sociétés anonymes, notamment EDF, sont excédentaires. C'est pour cela que l'Etat a exigé que ce régime soit rattaché au régime général afin de lui ponctionner l?excédent !!!!

le 14/04/2013 à 10:01
Signaler
Il semblerait que certains comme Guillaume reprochent à EDF de fournir une électricité bon marché tout en faisant des bénéfices (faibles) en payant ses employés convenablement, en leur assurant une certaine sécurité de l'emploi et en ayant un bilan d...

le 14/04/2013 à 13:01
Signaler
Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire ici. Le régime de rétraite EDF-GDF était déficitaire de 100 millions d'euros en 2012 (160 000 retraités pour 140 000 cotisants). Quand à l'électricité bon marché d'EDF, elle est due au fait qu'elle est générée par des...

à écrit le 13/04/2013 à 3:10
Signaler
C'est surtout parce qu'une centrale nucléaire,ça ne s'arrête pas simplement en appuyant sur un bouton. Et si la centrale pète? Réquisition des liquidateurs?

le 13/04/2013 à 13:17
Signaler
Une centrale ne "pète" pas!

le 13/04/2013 à 16:08
Signaler
Fukushima ne "pète" pas: elle fait des vents...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.