La filiale d'EDF Dalkia investit dans la valorisation énergétique des déchets

 |   |  384  mots
TIRU opère dans trois types de valorisation des déchets: énergétique (combustion des déchets pour produire de l'électricité et de la vapeur destinées au chauffage urbain ou à des usages industriels), biologique (dégradation de la matière organique et production de compost et de biogaz) et de la matière (tri et conditionnement des matières recyclables).
TIRU opère dans trois types de valorisation des déchets: énergétique (combustion des déchets pour produire de l'électricité et de la vapeur destinées au chauffage urbain ou à des usages industriels), biologique (dégradation de la matière organique et production de compost et de biogaz) et de la matière (tri et conditionnement des matières recyclables). (Crédits : Décideurs en région)
Le spécialiste des services énergétiques a acquis 75% du capital de TIRU, entreprise experte dans la valorisation des déchets. Le but de l'opération: élargir l'offre de Dalkia et booster sa croissance.

"Compléter la gamme d'offres existante développée autour de la cogénération, la biomasse, la géothermie, la méthanisation de déchets industriels..." C'est l'objectif poursuivi par Dalkia, filiale à 100% du groupe EDF, à travers l'opération rendue publique mardi 31 mai. Le spécialiste des services énergétiques vient d'acquérir 75 % du capital de TIRU (Traitement Industriel des Résidus Urbains), entreprise spécialisée dans la valorisation des déchets ménagers.

Un rapprochement stratégique pour EDF

Créée en 1922 et opérateur historique pour le compte du Syctom (l'agence métropolitaine des déchets ménagers), TIRU opère dans trois types de valorisation: énergétique (combustion des déchets pour produire de l'électricité et de la vapeur destinées au chauffage urbain ou à des usages industriels), biologique (dégradation de la matière organique et production de compost et de biogaz) et de la matière (tri et conditionnement des matières recyclables). C'est en particulier la première de ces trois expertises qui intéresse Dalkia:

"Ce rapprochement permettra aux deux sociétés (...) de coupler l'expertise de TIRU dans la valorisation des déchets à la présence locale de Dalkia, en particulier dans le domaine des réseaux de chaleur".

Le rapprochement "s'inscrit dans la stratégie Cap 2030 d'EDF et conforte l'ambition du Groupe de devenir leader des services énergétiques en France et à l'international", explique le directeur exécutif d'EDF en charge du Pôle Clients, Services et Action régionale, Henri Lafontaine.

TIRU a développé ses propres technologies

Présent en France, en Grande-Bretagne et au Canada, tant dans la conception que dans la construction et l'exploitation d'unités de traitement de déchets, TIRU intéresse aussi Dalkia pour son patrimoine technologique:

L'entreprise "est reconnue pour avoir développé ses propres technologies dans la valorisation énergétique des déchets, notamment avec le four oscillant. (Elle) est également précurseur dans la production de combustibles solides de récupération (CSR), à haut pouvoir calorifique, substituables aux énergies fossiles", souligne le communiqué.

C'est pourquoi Dalkia voit dans cette acquisition "un relais de croissance significatif".

TIRU était usqu'à présent majoritairement détenue par EDEV (EDF Développement Environnement). Elle emploie 1145 salariés et a enregistré en 2015 un chiffre d'affaires de 232 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :