Grand mariage dans l'or au Canada

 |   |  108  mots
Kinross, troisième producteur canadien d'or derrière le géant Barrick Gold et Goldcorp., va reprendre 90,7% du capital de son compatriote Red Back

Le secteur aurifère voit le rachat d'une société canadienne par une autre pour plus de 7 milliards de dollars américains soit 5,5 milliards d'euros.

Le groupe Kinross, troisième  producteur canadien d'or derrière le géant Barrick Gold et Goldcorp., va en effet reprendre 90,7% du capital de son compatriote Red Back pour 7,1 milliards de dollars, payables en actions.

Red Back possède une mine au Ghana et une autre en Mauritanie. Au total, le nouvel ensemble sera fort de 10 mines dans 8 pays avec 4 autres projets en cours et une production de plus de 2,6 millions d'onces d'or (79,5 à 82,6 tonnes) en 2010 soit un tiers de celle de Barrick Gold.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :