Le titre du Français Faiveley flambe suite à l'offre de Wabtec

L'action de l'équipementier ferroviaire grimpait à plus de 36% en milieu de matinée suite à l'annonce de négociation exclusives avec le groupe américain lundi qui compte le racheter pour 1,7 milliard d'euros.
Wabtec Corporation propose aux actionnaires de Faiveley de racheter leurs actions 100 euros chacune.
Wabtec Corporation propose aux actionnaires de Faiveley de racheter leurs actions 100 euros chacune. (Crédits : © David Gray / Reuters)

Les investisseurs ne se sont pas fait prier. La cotation de Faiveley Transport avait été suspendue lundi 28 juillet avant l'ouverture des échanges à la Bourse de Paris, à la demande de la société. Elle a flambé dès sa reprise, mardi 28 juillet. À 10h18, l'action de l'équipementier ferroviaire français prenait 36,93%, à 97,22 euros.

Ajustement de l'action à l'offre de Wabtec

Pour rappel,  Faiveley Transport a annoncé lundi 27 juillet être entré en négociations exclusives avec l'américain Wabtec Corporation, ce dernier ayant fait une offre ferme portant sur l'acquisition de l'ensemble de son capital, pour environ 1,7 milliard d'euros. L'objectif affiché est de créé un des leaders mondiaux des équipements ferroviaires.

En outre, Wabtec propose à l'ensemble des actionnaires de Faiveley Transport le rachat de leurs actions au prix de 100 euros chacune, ce qui représente  "une prime de 41% par rapport à la clôture du 24 juillet, soit 71 euros". Au milieu de la matinée, le titre de Faveley Transport s'est ainsi quasiment ajusté à l'offre de l'Américain.

Par ailleurs, le projet de rachat est déjà bien avancé puisque les principaux postes du futur ensemble ont déjà été répartis. Ainsi, le président du directoire et directeur général de Faiveley Transport, Stéphane Rambaud-Measson, deviendrait directeur général adjoint du groupe, et PDG de la nouvelle division Transit passager de Wabtec.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 29/07/2015 à 0:58
Signaler
On aurait pu imaginer qu Alstom fasse une le chevalier blanc après son recentrage dans le transport (suite à la cession à GE) ?

à écrit le 28/07/2015 à 15:39
Signaler
Wabtec constitue la voiture-balai du monde ferroviaire, il réalise plus de 3 milliards de chiffre. L'achat de Faivreley à bon prix, il faut le noter, est une bonne nouvelle qui favorise Alstom. On pourra penser que GE a organisé un certain retour par...

à écrit le 28/07/2015 à 10:56
Signaler
Il reste quoi a vendre au Américains et leur monnaie de singe (QE) Ces socialistes sont lamentables.!!!!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.