La Poste : comment son patron compte repenser le modèle

Des postiers photographes ou livreurs... Pour rénover La Poste, son nouveau président, Philippe Wahl, compte notamment lui attribuer de nouvelles missions.

3 mn

Le plan de rénovation de La Poste doit être détaillé dans les six prochains mois.
Le plan de rénovation de La Poste doit être détaillé dans les six prochains mois. (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Depuis longtemps déjà, La Poste fait bien plus que distribuer le courrier. Philippe Wahl, son patron aux manettes depuis le mois de septembre, compte aller beaucoup plus loin dans la diversification des services de l'entreprise. Il a dressé dans une interview à l'AFP ce mardi, les grandes lignes de son plan "La Poste 2020" visant à rénover le groupe devenu société anonyme en 2010.  Revue de détail. 

  •  "Nouvelle trajectoire financière" 

 "On a un problème de cash" reconnaît le patron de La Poste qui précise: "attention, on continue à gagner de l'argent!" Lors de la publication de ses résultats fin 2013, elle a indiqué qu'elle s'attendait à une baisse de 6% des volumes échangés en 2013 et de 5,5% en 2014. 

Son résultat d'exploitation devrait baisser de 22% cette année selon ces prévisions, passant de 790 millions d'euros à 618 millions, malgré un chiffre d'affaires prévu en croissance organique de 1,4% ainsi que les allègements fiscaux prévus par le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE).

Une nouvelle "trajectoire financière" doit être présentée à la fin du mois de juin. 

  • De nouvelles activités

Pour parvenir à "faire converger le modèle économique", le chef d'entreprise compte notamment accentuer le développement de "la banque des professionnels" tout en poursuivant celui des activités existantes rentables (banque postale, colis). 

Par ailleurs, il propose de nouvelles activités répondant aux nouvelles missions d'intérêt public que s'est donnée l'entreprise (transition énergétique, identité numérique et modernisation des administrations). Il s'agira d'activités aussi diverses que la réalisation de "photos pour les compagnies d'assurance" ou encore " le portage des courses pour les supermarchés dans les territoires ruraux ou la visite à domicile de personnes âgées"

Depuis plusieurs années déjà, les services proposées par le groupe se sont élargis. Certains bureaux testent l'accès aux toutes dernières innovations, comme, par exemple, l'impression 3D

  • Un nouveau calcul du prix des timbres

Les tarifs postaux ont déjà augmenté depuis le 1er janvier. Et cela devrait continuer. Dès 2016, La Poste pourrait être autorisée à augmenter ses tarifs du taux de l'inflation majoré de trois points, contre un seul aujourd'hui. 

  • Motiver les postiers

Par ailleurs, la refonte du modèle passera par une nouvelle gouvernance présentée d'ici fin mars. Quelques mois plus tard, en juin, des "plans d'actions des métiers" devraient être détaillés, et avant la fin du premier semestre un "Pacte social" d'entreprise" doit être négocié. Le président de La Poste justifie. 

"Nous voulons motiver les postiers et les postières par une vision de conquête, un avenir qu'il va falloir inventer et construire. Nous savons qu'ils aiment leur métier, et le service aux particuliers et aux entreprises."

Pour mémoire, La Poste avait été ébranlée en 2009 et 2010 par une vague de suicides qui l'avait déjà contrainte à remettre en question son modèle de gouvernance. 

  • Un accueil froid de la part des syndicats

Du côté des syndicats, ces propositions ont été mal reçues. La CGT les a ainsi qualifiées de "piètre[s] et affligeant[es] de par [leur] manque de vision et de contenu", rapporte l'AFP. L'organisation déplore l'absence de mesures d'ordre sociales. 

De leur côté, le syndicat SUD fustige les "80.0000 suppressions de postes subies par les postiers en 10 ans". 

Enfin FO juge ce programme "incomplet" et estime que ces transformations "vont toucher le quotidien du personnel : restructurations, mobilités, suppressions d'emplois..."

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 29/01/2014 à 11:37
Signaler
tue doucement les services postaux

à écrit le 29/01/2014 à 8:09
Signaler
je suis postier depuis 10 ans et j'ai vu de l'intérieur les profondes transformations de cette entreprise, qui n'a jamais cessé de rapporter de l'argent à l'Etat. Malgré la baisse des volumes du Courrier La Poste a su devenir un groupe diversifié, en...

à écrit le 29/01/2014 à 8:09
Signaler
je suis postier depuis 10 ans et j'ai vu de l'intérieur les profondes transformations de cette entreprise, qui n'a jamais cessé de rapporter de l'argent à l'Etat. Malgré la baisse des volumes du Courrier La Poste a su devenir un groupe diversifié, en...

à écrit le 28/01/2014 à 20:46
Signaler
Je suis vieux jeu, j'habite la campagne et je paie encore mes factures d'eau et d'électricité par TIP. et je puis vous dire que ces entreprises font tout pour que je fasse autrement. Comme j'ai au Maire de la Commune + de 1OOO h je tiens a avoir mo...

à écrit le 28/01/2014 à 18:46
Signaler
Peut etre la possibilite de louer des call girls

à écrit le 28/01/2014 à 18:42
Signaler
Oui, c'est une vraie entreprise privée avec toujours plus de précarité en matière sociale: intérim, CDD, contrat pro, rendement "toujours plus", sous-traitance chez des commerçants avec les "points Poste". Pas de soucis c'est vraiment du privé.

à écrit le 28/01/2014 à 17:00
Signaler
La principale réforme envisagée est la suppression de la distribution du courrier le samedi.....

à écrit le 28/01/2014 à 16:51
Signaler
Aucune restructuration suite à la baisse d'activité, cela signifie que les français vont devoir payer plus pour avoir moins. Vive la fonction publique!

le 28/01/2014 à 18:14
Signaler
Quel beau plan non pas du tout -

le 29/01/2014 à 7:52
Signaler
LA POSTE ce n'est plus la Fonction Publique depuis… 1991 ! L'ancienne administration des PTT est devenue alors un Etablissement Autonome de Droit Public (EADP) et dernièrement une Société Anonyme à capitaux publics (SA)

le 29/01/2014 à 8:58
Signaler
c'est tout à fait exact : il va falloir payer plus pour avoir moins. C'est ainsi que nous sauverons La Poste en conservant un service public rentable, compétitif et de qualité. Nous conserverons au passage 250 000 emplois... Les américains, les canad...

le 29/01/2014 à 10:39
Signaler
Etes vous certain de vos allégations ? Si oui , êtes vous disposé à tenir ces propos devant des postiers ? Merci de votre réponse?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.