La Poste prévoit un résultat d'exploitation en baisse de 22%

 |   |  193  mots
La dégradation du recul des volumes de courrier est trop forte pour être compensée par la Banque, le Colis/Express, Sofipost et les nouvelles activités initiées, résume la direction dans son document.
"La dégradation du recul des volumes de courrier est trop forte pour être compensée par la Banque, le Colis/Express, Sofipost et les nouvelles activités initiées", résume la direction dans son document. (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le fort recul des volumes de courrier échangés ne permet plus à l'activité de couvrir les coûts du service postal. Une première, qui a un impact négatif sur le résultat d'exploitation de l'enseigne.

La Poste fait grise mine. Elle s'attend en effet à un recul des volumes de courrier échangé de près de 6% en 2013. Elle se base sur l'hypothèse d'une baisse de 5,5 % en 2014, "compte tenu d'une croissance du PIB attendue supérieure de 0,5 % en 2014 (versus 2013)", selon un document que s'est procuré l'AFP confirmant une information du Figaro. 

"Pour la première fois, l'activité Courrier ne couvre plus les coûts du service universel postal", indique le groupe qui présente ce jeudi matin en conseil d'administration son budget prévisionnel pour 2014.

L'activité Courrier ne couvre plus les coûts du service postal

Or, "la dégradation du recul des volumes de courrier est trop forte pour être compensée par la Banque, le Colis/Express, Sofipost et les nouvelles activités initiées", résume la direction dans son document.

Conséquence: le résultat d'exploitation baissera au total de 22% l'an prochain, passant de 790 millions d'euros à 618 millions, malgré un chiffre d'affaires prévu en croissance organique de 1,4% et la bouffée d'oxygène apportée par les allégements fiscaux prévus par le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2013 à 1:58 :
Heureusement qu'il y a encore des associations ou des partis politiques pour nous adresser des demandes de dons par courrier ! Très peu d'entreprises envoient encore des factures, très peu de gens se donnent la peine d'écrire ce qui est consternant car ils ne se gênent guère pour téléphoner généralement à la mauvaise heure en se trompant souvent de numéro ou d'identité pour annuler les rendez-vous que vous vous êtes donné la peine de fixer ou pour vous donner des ordres en utilisant l'impératif !!!. Et pour ne rien arranger en ce moment paraît-il des fourgons de la poste brûlent avec des colis de Noël à l'intérieur.
a écrit le 12/12/2013 à 13:47 :
Que La Poste prenne exemple de la poste canadienne. En licenciant (si,si, l'état français n'a plus de sous...) massivement sa cohorte d'agents postiers paresseux aux statuts de fonctionnaires... Un bien grand pour le portefeuille des contribuables du privé...
Réponse de le 12/12/2013 à 21:45 :
Si tous les services publics s'étaient autant réformés que La poste il y aurait moins de problèmes. Tout au long de ma longue vie, j'ai toujours trouvé "mes" facteurs gentils, courtois, serviables et sérieux... Tout ça pour un salaire de misère. Votre façon de généraliser est très déplaisante et surtout sans fondement. Allez dans les petits villages et vous verrez leur travail. "Touche pas à mon postier"!
Réponse de le 13/12/2013 à 3:52 :
capcha : merci pour votre réponse tout à fait sensée à un commentaire débile et de plus insultant ( je ne suis pas et n'ai jamais été postier ).
a écrit le 12/12/2013 à 13:18 :
Et moins y'a de courrier, plus les prix des timbres augmentent. Cherchez l'erreur !
Réponse de le 12/12/2013 à 19:10 :
Comme dans le Titanic: il y a trois tarif postal, pour les riches, les travaileurs imposer et les pauvres. Sachant que le capital de la SA La Poste est de 2 milliards d'€uros!!!! Chercher l'erreur!!!
Réponse de le 13/12/2013 à 3:58 :
Photoscope : l'erreur elle est dans votre commentaire, puisque vous ne comprenez pas que moins il y a de courrier plus le prix du timbre doit être élevé pour couvrir les charges incompressibles. Au demeurant, la solution, tout à fait supportable pour l'économie et d'augmenter à due concurrence le prix du timbre.
Réponse de le 13/12/2013 à 12:06 :
le capital de la poste est "tout de même" de 2 milliards d'euros!!!!!! Une paille !!!!. je viens de changer de facteur. ; le dernier me distribuait lel courrier vers 1O H 3O
AUJOURDH'UI :12H 3O ET VOUS VOUS ETONNEZ ,,,,,????????? et je ne parle pas du reste !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Si la poste n'a pas suivi ce n'est pas notre faute !!!!!!!!!!!!!! j'habite TOURNEFEUILLE
4UII

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :