Carrefour va mettre la clé sous la porte à Singapour

 |   |  420  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe français Carrefour, numéro deux mondial de la distribution, a annoncé mardi la fermeture de ses deux magasins à Singapour faute de "perspectives d'expansion et de croissance" dans un pays où il n'est pas parvenu à s'imposer depuis son arrivée en 1997.

"Carrefour Singapour annonce sa décision de fermer ses magasins de Suntec et Plaza Singapura (deux centres commerciaux du centre de la cité-Etat) avant la fin 2012, les perspectives d'expansion et de croissance ne permettant pas de viser une position dominante à moyen et long terme", a indiqué  le groupe à Singapour. Selon le quotidien local Strait Times, 380 employés seraient concernés.

Des ventes en baisse l'année dernière

Présent depuis 1997 à Singapour, Carrefour y a réalisé en 2011un chiffre d'affaires de 76 millions d'euros, en baisse de 11,6% par rapport à 2010. En comparaison, les magasins taïwanais du groupe génèrent un chiffre d'affaires -en progression- près de 20 fois supérieur pour une population seulement 4 fois plus nombreuse. Hors Europe, seules la Colombie et la Malaisie ont également affiché un recul des ventes en 2011.

Malgré le lancement d'un deuxième hypermarché en 2003, le numéro deux mondial de la distribution n'a jamais réussi à percer le petit marché de 5,2 millions d'habitants où ses concurrents bénéficient d'une implantation plus ancienne et d'un réseau étoffé. "Ils n'étaient tout simplement pas compétitifs", a confié à l'AFP un haut dirigeant d'une entreprise asiatique d'articles électroniques distribués par Carrefour. Les deux enseignes Carrefour sont en effet situées à distance de marche l'une de l'autre, dans le principal quartier d'affaires et de shopping de Singapour, alors que ses rivaux disposent de grandes surfaces près des immeubles d'habitation plus denses et où les loyers sont moins onéreux.

L'Asie a représenté 9% des ventes en 2011

Après s'être désengagé de Thaïlande, Carrefour avait déjà annoncé la vente de ses magasins à Singapour, ainsi qu'en Malaisie, en 2010. Il était par la suite revenu sur sa décision après réexamen des perspectives d'évolution sur ces marchés, mais la presse avait alors rapporté que le distributeur avait en réalité jugé les offres de reprise insuffisantes. Selon Carrefour, l'Asie a représenté près de 9% des ventes nettes du groupe (81,2 milliards d'euros) en 2011, contre 18,5% pour l'Amérique latine et 29,2% en Europe (hors France).

Craintes de suppressions de postes en France

Carrefour doit annoncer ses résultats semestriels jeudi 30 août. Le nouuveau PDG du groupe, Georges Plassat, devrait alors annoncer "la situation et les perspectives économiques et sociales pour Carrefour en France concernant les sièges". Les syndicats FO et CFDT du groupe de distribution Carrefour, premier employeur privé de France, craignent la suppression de 600 à 1 000 postes administratifs sur les neufs différents sièges du groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/08/2012 à 5:18 :
J'habite a Singapour et fais mes courses toutes les semaines a Carrefour comme la plupart des francais residant ici. Je suis peu etonne de l'annonce de fermeture quand on voit le degre d'entretien et le niveau de service proche du lamentable a comparer avec le niveau de service premium des enseignes marchandes a Singapour. Queue interminable, personnel desagreable, incompetent, limite absent des rayons, produits mals ranges, merchandising 1.0 et utilisation de termes francais non comprehensible par les locaux... un cocktail de management / organisation a la francaise et aujourd'hui des centaines d'emplois perdus... Quel dommage !
a écrit le 28/08/2012 à 22:57 :
Le probleme de carrefour ce sont les prix prohibitifs qu'ils pratiquent.
En Colombie tous les autres supermarchés sont moins cher.
Dans les pays émergents une grande partie des ventes se font à l'unité alors acheter par lot lorsqu'on en a pas les moyens .... Voilà l'une des raisons de l'échec.
À ces problèmes, je rajouterai le management à la française.
Les salariés de carrefour tirent tous les gueule alors pour moi le choix est vite fait, Prix moins cher chez la concurrence, produits locaux, accueil avec le sourire ... Que carrefour ne s'en prenne qu'à lui même.
a écrit le 28/08/2012 à 22:04 :
Je ferai également la même remarque sur les établissements Carrefour a Doha ou le marche est en pleine expansion, la marque si elle se donnait les moyens pourrait être leader sur le marche et saisir les tres belles opportunites de ce marche aupres de la clientele qatarie et expat tres nombreuse (plus de 6000 francais vivant a Doha) A maintes reprises cette année, l autorité publique de contrôle sanitaire a du procéder a des fermetures temporaires au niveau de la viande bovine et légumes alors que son concurrent Lulu supermarket n'a jamais connu ce problème. Si Carrefour veux être un acteur clé sur la scène internationale, il faut mettre les moyens non seulement financiers mais établir une vraie stratégie et cohérence de la marque, vous verriez la vétuste des Carrefours au Qatar, on se pose vraiment des questions sur le management!
a écrit le 28/08/2012 à 19:01 :
Dommage c'était le seul endroit à Singapour où trouver des produits français à des prix raisonnables. Le souci c'est que Carrefour n'a pas beaucoup tenté de faire découvrir ces produits aux locaux ni de proposer des produits locaux pour les Singapouréens. Et surtout, un gros problème de fraîcheur, il m'est arrivé plus d'une fois de remarquer après achat que les dates de péremption étainet dépassées ou que la chaîne du froid avait été cassée, quand on paye un gâteau près de 20$ et qu'on y trouve des moisissures quand on l'ouvre, ça refroidit... Carrefour quitte Singapour car il n'est pas leader, quand on veut être leader on s'en donne les moyens. Espérons que le groupe Casino reprendra les 2 supermachés comme en Thaïlande et que l'on puisse continuer à avoir des produits du pays à prix raisonnable...
a écrit le 28/08/2012 à 18:49 :
la grande distribution ... boit la tasse ... du jamais vu !
a écrit le 28/08/2012 à 17:46 :
J habite a Singapour, le probleme de Carrefour ici, c est le manque d'integration de Carrefour. Les produits de la marque Carrefour sont en francais et hollandais. Un manqué de respect total lorsque les 2 principales langues sont l'anglais et le mandarin. Y a tres peu de produits locales. Trop de produits Franco-francais, Trop peu de marketing et publicité. Produits Trop Cher comparé aux concurrents ou commerce locales. Bref les singapouriens sont content de dire aurevoir a l'arrogance a la francaise.
a écrit le 28/08/2012 à 16:02 :
Sans compter sur les prix excessivement élevés dans les Carrefour Market à Paris!
Réponse de le 29/08/2012 à 23:47 :
Vous préférez sûrement aller au monoprix ??!! côté prix vous ne serez pas decu
a écrit le 28/08/2012 à 15:50 :
Dans les coûts en France il y a les frais de structure qui ont triplé en 40 ans !
mais c'est tabou ...........
a écrit le 28/08/2012 à 15:11 :
Les batiments administratifs sont délabrés...
Réponse de le 29/08/2012 à 23:46 :
De quoi parlez vous ???
a écrit le 28/08/2012 à 14:14 :
En même temps, une entreprise qui peut supprimer de 600 à 1000 postes administratifs et continuer à fonctionner, on peut se demander quelle est la réelle utilité de ces postes jusqu'à présent. Si tous les échelons sont dans le même état, c'est pire que l'administration, qui quoi qu'on en dise, a fait des progrès ces dernières années. Cordalement
a écrit le 28/08/2012 à 12:41 :
Je suis d'accord avec Gilles 1 ( ci-dessous) mais le cas carrefour n'est-il pas symptômatique du problème français, tout comme af-klm et PSA? Je rentre des USA et d'Australie, et ce qui est sidérant c'est la totale absence de la France et des ses industriels. Aucune voiture française ne circule aux USA, sauf quelques vieilles DS ou 505 relookées pour le marché US. Les seules voitures étrangères sont des AUDI, MERCEDES, BMW, VW, PORSCHE, FERRARI et FIAT/CHRYSLER depuis peu.....et autres KIA, HUYNDAI , TOYOTA! Si on doit mesurer la puissance économique d'un pays à l'aune des voitures vendues, la France n'existe même pas seule l l'Allemagne, La Corée et le Japon sont de très loin en tête! Idem pour l'Australie...quelques très rares citroen, peugeot et encore plus rares renault.....ce qui est valable pour les autos l'est aussi pour le reste de l'industrie....HORS Europe, c'est l'Europe qui sert de référence et l'Allemagne d'étalon. Pour ceux qui pensent encore que la France a une carte à jouer, eh bien, ils vont tomber de haut! certes, la France "rayonne" grâce à l'EU mais hors EU, je ne donne pas grand chose à la France avant qu'elle ne tombe dans l'oubli économique. De toute façon, aux USA, AUStralie, ce qui donnent le "la" sont la Chine et dans une moindre mesure les USA......Il faut se rendre hors de l'EU pour constater à quel point notre nous sommes absents des marchés qui comptent....quant à l'EU et sa crise qui n'en finit pas,... je vous laisse juger.
Réponse de le 28/08/2012 à 13:14 :
Le problème est que les constructeurs français ont essayé de s'installer plusieurs fois aux états-unis mais à chaque fois, ils s'y sont cassés les dents. Le marché automobile américain n'est pas fait pour les voitures françaises moyennes gammes car les seules voitures étrangères qui se sont imposés , ce sont soit les grosses berlines allemandes (on les voit partout dans le monde)ou soit les voitures à bas prix japonaises et coréennes qui pour s'installer ont du construire des usines aux états-unis ! Du coup, les voitures françaises se retrouvent en concurrence frontale avec les constructeurs classiques américains : GM, Ford , Chrysler et là si tu es un américain moyen , tu ne peux que acheter amércain. Et spuis, comme l'australie, les etats-sunis, l'afrique du sud, les pays du golfe, ce sont les pays à grosse voiture à fortte consommation et pas nos petites citadines .
Réponse de le 28/08/2012 à 13:59 :
Pas vrai! On y trouve de tout......le problème français, c'est l'offre! et le service après vente....les autres réussissent très bien, KIA, HYUNDAI etc.... sans compter les Allemandes...il suffit de proposer des produits innovants et agréables et compétitifs.....hélas, la France produit des DACIA et autres M###E!
Réponse de le 28/08/2012 à 16:47 :
@ eurofederal :

Un peu de tenue je vous prie, les Dacia sont des voitures fiables et éprouvées, études allemandes à l'appui.

Après, la question de l'esthétique peut se discuter, j'en conviens :-)
Réponse de le 28/08/2012 à 17:40 :
@Eurofederal Je vous regrette de vous avoir répondu car je viens de m'apercevoir qu'il n'y a aucun dialogue constructif avec vous . En effet, prétendre que la france ne produit que des DACIA montre votre degré d"ouverture" et votre dénigrement anti-france.
Réponse de le 28/08/2012 à 18:09 :
Pour votre gouverne, les français réussissent très mal quand il y a de la concurrence! Quant à mon degré d'ouverture, il va bien, merci.....il faut en effet être très ouvert pour défendre les produits tricolores,....Quant aux voiturettes françaises, en effet, elles sont mignonnes..... mais hélas, elles ne se vendent pas, la preuve! Ceci étant dit, la France s'exporte très bien en parfum, mode et nourriture, hélas, côté industriel....y a comme un problem...
Réponse de le 28/08/2012 à 18:20 :
@ Eurofederal
Pas d'accord avec vos examples & conclusions. Dans l'automobile les marchés qui comptent sont les marchés en forte croissance, et les USA n'en font pas partie, et encore moins l'australie qui a un marché auto insignifiant
Les marchés autos porteurs sont la Chine, le Bresil, la Russie, la Corée... Des marchés ou Renault-Nissan est present ou investit par example. Les USA sont trop cher pour un retour trop incertaint.
L'industrie auto française a plein de problemes mais pas ceux que vous pointez

Enfin pour aller plus loin, l'industrie ne se resume pas l'industrie auto, ça c'est une vision du siecle precedant...
a écrit le 28/08/2012 à 12:25 :
Cette enseigne a connu une véritable hémorragie de clientèle notamment dans l'Hexagone. Notamment en raison de sa politique de prix et du non respect des promos annoncées ! De plus les magasins ont vieilli et sont trop grands. Ils ressemblent plutôt à un bazar. Quant au phénomène "drive", Carrefour n'a lancé ce concept qu'il y a quelques mois alors que tous ses concurrents sont déjà présents depuis des années.
Réponse de le 28/08/2012 à 13:04 :
Le vrai problème de cette enseigne c'est les prix! la vente forcée par lots et la politique des arrondis systématiques......le fameux 2 + 1 gratuit, 3+25% gratuits, etc......y en a marre! ce que veulent les consommateurs ce sont des produits accessibles, non pas par 5 ou 10 mais à l'unité. Idem pour la marque Carrefour... pourquoi est elle parfois/souvent plus chere que les marques telles OMO, PERSIl en lessive? etc.....bref, ils ont du boulot à faire pour remonter la pente... à titre d'exemple, depuis janvier 2012, j'ai gagné 1 euro et des brouette sur ma carte fidélité....cela en dit long, non? Dernier point, pourquoi vendent -ils la pastèque à l'unité et non pas en quart ou demi, voire en tranche? Qui va acheter une pastèque de 5 ou 7 kilos, vendue 1 euro au kilo? franchement.... c'est du n'importe quoi....
Réponse de le 28/08/2012 à 15:08 :
Bah quand vous voyez le prix du concombre à 1?... on se demande bien dans quel monde on vit. Avec des années d'études on se retrouve au rsa... c'est pas un monde positif ça. D'ailleurs il vole en éclats et c'est pas plus mal. Vous me direz c'est mieux que chez Casino, l'ami de Béré: chez eux on n'étiquette même pas...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :