Le Printemps Haussmann version qatarie, un futur paquebot de luxe ?

Les investisseurs qataris qui doivent devenir actionnaires majoritaires du Printemps auraient pour ambition de transformer le grand magasin parisien du boulevard Haussmann en une enseigne réservée aux marques de luxe. Un projet qui inquiète les représentants des salariés.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Exit le rayon enfants, oublié celui de la salle de bain, des sections produits de la maison, arts de la table et meuble divisés par deux... le Printemps parisien risque de changer radicalement de visage. Et de compter près de 226 emplois de moins. C'est du moins ce qu'affirme le site Mediapart qui s'est procuré un document intitulée "Arthur 3" contenant un projet de transformation de l'enseigne parisienne par les probables futurs actionnaires majoritaires du Printemps . Il s'agirait de réaménager le magasin situé boulevard Haussmann, dans le IXe arrondissement de Paris, en un centre commercial réservé aux griffes de luxe et capable d'attirer davantage de clients étrangers.

Inquiétude des syndicats

Un tel projet aurait menacerait des emplois dans le magasins mais aussi dans la centrale d'achat ou la logistique, craignent les représentants syndicaux contactés par l'AFP. La réunion au sujet du projet de reprise du Printemps, prévue jeudi 25 avril risque d'être particulièrement houleuse. Pour mémoire, le magasin, créé en 1865 et ancienne propriété du groupe PPR, avait été revendu en 2006. L'un de ses principaux actionnaires, l'italien Borletti, cherche aujourd'hui des investisseurs. Un fonds d'investissement qatari installé au Luxembourg sous le nom de Disa serait le mieux placé.

Pour aller plus loin:

>> Printemps à vendre, Borletti ne veut pas des Galeries Lafayette

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 21
à écrit le 26/04/2013 à 21:04
Signaler
Il faut de tout pour faire un monde, je vous salue.

à écrit le 26/04/2013 à 21:02
Signaler
S'inquiéter sur des actionnaires qatars, bien, en haut de l'affiche, il reste tout de même un des actionnaires les plus importants dont je tairais le nom pour éviter des distorsions, je ne pense que le bâtisseur du Printemps Haussmann serait heureux ...

à écrit le 26/04/2013 à 20:52
Signaler
Plus il y a crise financière, plus le luxe fonctionne, bilan des courses : où est la pauvreté. J'avoue que je sais qu'elle existe. Enfin, dans la positivité de l'actualité, restons sereins. Vendeurs ou acheteurs, il faut de tout pour faire un mond...

à écrit le 25/04/2013 à 23:55
Signaler
Bref, on ne trouvera que des fringues, des grolles, bijoux et parfums. On n'ira peu faute d'intérêt. Il y a plein d'autres galeries commerciales du genre.

à écrit le 25/04/2013 à 16:29
Signaler
Les acheteurs sont la pour acheter. Les vendeurs ont leur conscience ou non de vendre. La question est de savoir qui a la main. Les vendeurs sans scrupule ou les acheteurs débiles ? Apres les vins de Bordeaux, Gevrey Chambertin, et d'autres.......les...

à écrit le 25/04/2013 à 13:50
Signaler
"Un tel projet aurait menacerait des emplois "...heu il faudrait relire sa copie avant de publier!

à écrit le 25/04/2013 à 11:13
Signaler
Ces gens paient moins d'impôts que les français. Ils ont un statut favorable qui leur permet d'investir beaucoup sans rien payer. Et pépére ne fait rien. Il ne crie pas au scandale. Non, il préfère enfonce les entreprises françaises en alourdissa...

le 25/04/2013 à 11:33
Signaler
Au cours de ces cinq dernières années, les grands magasins du Printemps ont fait l'objet d'un pillage systématique, organisé par une association de repreneurs financiers. Pas un actif intéressant, pas une ligne du bilan n'a échappé à leur cupidité. T...

le 25/04/2013 à 16:31
Signaler
effectivement je confirme le rôle de RREEF a été de "redynamiser" le tout afin de pourvoir le vendre au plus offrant et faire une belle plue-value .... la holding détenant le printemps se trouvant naturellement au luxembourg! Borletti ne détenant que...

le 25/04/2013 à 21:08
Signaler
@Bof: vous vous rendez compte de ce que vous êtes en train de dire? "leur permet d'investir beaucoup sans rien payer" si les étrangers investissent alors ça créer du travail, c'est bon pour l'économie. Je veux bien des taxes mais des taxes sur l'inv...

à écrit le 25/04/2013 à 10:06
Signaler
De toute façon Magasin Quatarie, jamais je n'y mettrais les pieds, un pays qui finance les djihadistes en Syrie et qui avaient envoyé des milliers de soldats en Libye, NON MERCI !

le 25/04/2013 à 11:16
Signaler
ok avec toi !

le 25/04/2013 à 13:32
Signaler
peffff que la jalousie....

le 25/04/2013 à 17:19
Signaler
je réponds à @patricia : jalousie de quoi ? de vivre avec une belle maison, de belles fringues, une belle voiture ??? Sincèrement qu'y a t-il de plus beau sur la Terre : la Nature, et aussi l'Humain quand il veut bien comprendre son entourage, faire ...

à écrit le 25/04/2013 à 9:21
Signaler
Je ne comprendrais jamais le Luxe, l'Argent, je trouve tout cela déplacé, indécent pour l'époque que nous vivons. Notre société régresse, il n'y a plus de valeurs. Que la valeurs des objets. C'est bien dommage et surtout très triste.

le 25/04/2013 à 10:35
Signaler
le "luxe " ets aussi un secteur qui crée tout un tas d?emplois...dont pas mal en France. je ne comprend pas l?intérêt d'un sac à 1000 euros, quelle que soit époque...mais si ça fait vivre 20 salariés, souvent français par pièces,je suis bien content...

le 25/04/2013 à 11:03
Signaler
Oui je sais que c'est porteur d'emplois, mais des emplois très spécialisés. il n'y a pas des milliers de personnes qui y travaillent. Ensuite, je pense qu'il faut réfléchir aux investisseurs : la France n'est pas à vendre, je ne le verrais certaineme...

le 25/04/2013 à 11:11
Signaler
Sherpa, en l'occurence la restructuration du printemps va permettre de dégraisser environ 230 emplois sur Haussmann sans compter les admins, il n'y a aucune embauche prévu puisque ce sont les marques qui fourniront leurs propres vendeurs. Il s'agit d...

le 25/04/2013 à 12:40
Signaler
@simone. si, si, ça fait bein des milliers de personnes , tout mis bout-à-bout. et ces emplois valent les autres...je comprend votre point de vue sur les actionnaires. LA solutions serait de promouvoir l?émergence d'un actionnariat "national". surtou...

le 25/04/2013 à 21:00
Signaler
Faire vivre les gens? Non, ils ne feront pas vivre les gens. Il y aura les très riches qui baveront devant les vitrines du printemps, et les très pauvres esclaves qui iront bosser pour tout juste manger. Franchement, c'est ça la France que l'on veut ...

le 25/04/2013 à 21:24
Signaler
@simone: http://www.lesmetiers.net/orientation/p1_197706/les-metiers-du-luxe ==> 170 000 emplois pour les métiers de luxe en France.... En effet ce n'est pas des milliers mais des centaines de milliers. J'ai l'impression que vous n'aimez pas trop les...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.