Luxe : la maison de couture Balmain vendue au Qatar

 |   |  272  mots
Le fond d'investissement du Qatar Mayhoola détient désormais 100% de Balmain.
Le fond d'investissement du Qatar Mayhoola détient désormais 100% de Balmain. (Crédits : Reuters)
Balmain, l'une des maisons emblématiques du luxe français est désormais détenue depuis mardi 21 juin par un fond d'investissement géré par le Qatar. La transaction est estimée à 485 millions.

Depuis le décès en 2015 du patron de Balmain, Alain Hivelin, la maison de couture cherchait à se vendre. C'est finalement le Qatar qui a remporté la mise mardi, via sa société d'investissement Mayhoola, qui possède déjà la griffe italienne Valentino.

L'opération, confirmée par Bucéphale Finance (société de conseil en fusions-acquisitions) permettra au fond qatari de détenir 100% du capital de Balmain. La société n'a pas révélé le montant de la transaction, mais le journal Les Echos évoque la somme de 485 millions d'euros, un chiffre supérieur aux premières estimations comprises entre 300 et 400 millions.

Stratégie d'expansion

Si cette somme était confirmée, la maison de couture créée en 1945 par Pierre Balmain serait ainsi valorisée "pas moins de 15 fois son Ebitda" selon le quotidien économique, qui explique la stratégie à venir pour la marque : "Avec le support financier du Qatar, Balmain, qui ne compte aujourd'hui que huit boutiques dans le monde, dont une à New York depuis avril, espère donc suivre la même trajectoire (ndlr: que Valentino) grâce à son expansion au Moyen-Orient et aux Etats-Unis".

Ce n'est pas la première fois que Balmain change de main depuis sa création. Après le décès de Pierre Balmain en 1982, la maison passe entre les mains d'un industriel canadien, puis est cédée à un ancien dirigeant de LVMH, Alain Chevalier. Alain Hivelin reprend ensuite la marque en 1995, et malgré un redressement judiciaire en 2004, l'entreprise est relancée par les arrivées de Pierre Decarnin en 2006 et surtout d'Olivier Rousteing, son directeur artistique depuis 2011.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/06/2016 à 4:51 :
Balmain aux mains des emirs du quatar. La France fout le camp de toute part, tout est a la decoupe.
Francais vous etes dans de beaux draps et le pire est a venir.
La conquete est larvee, mais elle progresse a grands pas.
a écrit le 22/06/2016 à 11:34 :
Nos gauchistes n'aiment pas que les Français soient riches; il faut donc faire appel aux riches étrangers pour acheter la France ; tout y passe.
a écrit le 22/06/2016 à 11:18 :
Djellaba et dorures, montre en or, ça va briller chez Balmain.
a écrit le 22/06/2016 à 11:00 :
Encore une belle réussite hollandienne grâce à sa merveilleuse politique de destruction de valeur ajoutée par les couts, notamment, (mais pas seulement), fiscaux. "Cela va mieux", en effet.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :