La maison de haute couture Balmain cherche à se vendre

L'opération pourrait valoriser 300 à 400 millions d'euros la maison de haute couture parisienne , en recherche un acquéreur, affirme vendredi le quotidien Les Echos.
En 2011, la nomination d'Olivier Rousteing comme directeur artistique donne un nouveau souffle à la maison de haute couture créée en 1945.
En 2011, la nomination d'Olivier Rousteing comme directeur artistique donne un nouveau souffle à la maison de haute couture créée en 1945. (Crédits : Reuters Benoit Tessier)

Un an après le décès du patron Alain Hivelin, la maison de haute couture Balmain cherche à se vendre. Le quotidien les Echos assure que l'opération pourrait la valoriser 300 à 400 millions d'euros.

Des fonds étrangers lorgnent Balmain

Les héritières "ont décidé d'en céder le contrôle" et "ont confié un mandat de cession à la banque d'affaires Bucéphale", écrit le journal économique en soulignant que des fonds français et anglo-saxons ainsi que des investisseurs asiatiques avaient déjà fait part de leur intérêt.

"Les proches de la famille, qui détiennent le solde minoritaire (30%), devraient également céder leurs parts dans cette opération", est-il ajouté.

Créée en 1945 par le couturier Pierre Balmain, la maison connaît un nouvel élan sous l'impulsion de son directeur artistique depuis 2011, Olivier Rousteing.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.